Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Les avantages d’un récupérateur d’eau de pluie

Les avantages d’un récupérateur d’eau de pluie

Il est possible de récupérer l’eau de pluie en plaçant un récupérateur relié à une gouttière et placé sous le toit. Certains modèles sont enterrés et pourvus d’une pompe conduisant l’eau au domicile, ou encore fixés sur le mur de la maison. Ces récupérateurs, dont la taille est adaptée à la consommation de chaque foyer, présentent de nombreux avantages.

récupérateur d'eau de pluie

Une véritable économie

En moyenne, la consommation journalière d’eau, pour une personne, serait de 150 litres. Ce chiffre cache d’ailleurs de nombreuses disparités. Et, pour arroser un jardin potager de 50 m2, il faut compter entre 150 et 500 litres par an. C’est dire que la facture d’eau peut vite devenir élevée.

À cet égard, le récupérateur d’eau de pluie est très intéressant. En effet, l’eau de pluie qui aboutit dans votre réservoir, et que la loi vous donne le droit de récupérer, est entièrement gratuite. D’après certaines études, il serait possible, grâce à une cuve récupération eau de pluie, de réduire sa facture d’eau de moitié.

Des réservoirs adaptés à votre consommation

Et ces récupérateurs sont conçus pour vous permettre de récupérer et de stocker de grandes quantités d’eau de pluie. Ainsi, durant de longues périodes, vous n’aurez pas à utiliser l’eau du robinet.

En France, l’inclinaison des toitures, et le matériau le plus souvent employé, la tuile, permettent de récupérer environ les trois quarts de l’eau de pluie tombée sur le toit. À cet égard, les toitures plates, plus rares, sont moins pratiques.

Par ailleurs, les réservoirs sont adaptés aux besoins de chaque utilisateur. Leur capacité dépend en grande partie de la composition de la famille et de la superficie d’un éventuel jardin.

Leur volume est aussi fonction de la pluviosité de la région de résidence. En cas de pluies régulières et assez abondantes, un récupérateur plus petit fera l’affaire.

En fonction de tous ces paramètres, la contenance moyenne peut ainsi varier de 1500 à 9000 litres environ. Il s’agit là d’un avantage notable de ces réservoirs d’eau de pluie, qui assureront vos besoins pour une longue période.

De nombreux usages

L’eau de pluie n’est pas potable. En passant dans l’atmosphère et en ruisselant sur les toits, elle se charge d’éléments polluants. Il n’est donc pas question de la boire ni même de l’utiliser pour se laver.

Par contre, elle peut servir à arroser votre jardin et vos plantes d’intérieur. Faiblement chargée en minéraux, non traitée, et toujours à température ambiante, elle favorise la pousse des végétaux.

Mais il est encore d’autres usages pour l’eau de pluie. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour laver votre voiture ou alimenter en eau la machine à laver ou la chasse d’eau. Vous vous en servez encore pour nettoyer les sièges et la table de votre salon de jardin ou laver les sols de la maison.

Et, si elle n’est pas potable, cette eau est très propre. En effet, un dispositif de filtration empêche les feuilles, les insectes et les autres résidus de tomber dans le récupérateur.

Un geste pour la planète…et pour vous

La récupération de l’eau de pluie ménage les ressources en eau. Or, au niveau mondial, les réserves d’eau douce sont très faibles, surtout si on les compare à la masse des mers et océans.

En récupérant l’eau de pluie, vous ne puisez donc pas dans les nappes phréatiques, dont le niveau, surtout en ces temps de réchauffement climatique, est parfois très bas.

Par ailleurs, l’eau de pluie est très peu calcaire. Elle ne déposera donc pas de tartre dans votre lave-linge ou vos toilettes. Vous n’aurez donc plus besoin d’acheter de produits anti-calcaire ou même de faire venir le plombier pour en assurer l’entretien.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes