Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Fleurs et plantes » Les vivaces » Gypsophile : plantation, culture et entretien

Gypsophile : plantation, culture et entretien

Ses nombreuses ramifications terminées par de minuscules fleurs rondes, de couleur blanche ou rose, n’en finissent pas de s’élever gracieusement, pouvant atteindre plus d’un mètre de hauteur, à croire qu’elle a besoin d’air et de lumière. On pourrait ne pas prêter attention à cette herbacée tellement ses tiges entremêlées, clairsemées de petites feuilles pointues d’un centimètre de longueur, sont d’une extrême finesse et ses multiples fleurs microscopiques d’une extrême discrétion mais c’est sans compter sur sa touffe qui plus elle grandit plus elle se densifie et forme un volumineux et vaporeux nuage aérien tout en finesse et légèreté. C’est d’ailleurs pourquoi on surnomme cette gypsophile : souffle d’enfant. Aussi il est bon de l’associer à une autre plante qui contraste par sa couleur et la met en évidence malgré elle. La gypsophile est souvent utilisée chez les fleuristes pour alléger les bouquets ou les compositions florales. Depuis longtemps, cette vivace très appréciée est appelée « plante des grand-mères ».

Il existe aussi une gypsophile rampante, telle la Rosa Schönheit, petite par sa taille, qu’on emploie pour tapisser muret, auge, bordure ou dallage. Ses fleurs au-dessus d’un coussinet de verdure tirant sur le gris supportent la sécheresse mais il est nécessaire de l’arroser l’été, le soir de préférence, pour éviter qu’elle ne grille lors de grosse chaleur et de soleil brûlant. Pour pallier à ce problème, penser à la recouvrir avec un peu de terre ou de compost afin que les racines ne soient pas à nues et ne se dessèchent.

Ces deux espèces de gypsophile font merveille également installées dans un massif ou en fond de jardin dans un sol calcaire, poreux, ensoleillé et bien drainé car l’humidité leur est néfaste. Elles fleurissent à peu près en même temps. Dès la fin de l’été, rabattre la touffe défleurie, ainsi elles se reposeront et constitueront plus facilement leurs réserves pour repartir de plus belle au printemps où elles n’en finiront pas de croître au plus grand bonheur du jardinier car en outre elles sont faciles d’entretien.

gypsophile plante vivace

Gypsophile : la fiche d’identité

Appellation : Gypsophile, gypsophila, souffle d’enfant.

Hauteur : 20/40 cm pour la rampante et 100 cm pour la plus grande.

Situation : soleil poreux bien drainé, de préférence calcaire.

Floraison : juin à septembre.

Couleur : fleurs simples ou doubles – blanches ou roses.

Plantation : printemps ou à l’automne.

Espacement : 40 à 100 cm selon les espèces. Profondeur : 5 cm.

Entretien : couper les fleurs fanées et rabattre les tiges après floraison.

Arrosage : uniquement à la plantation ou par grande sécheresse.

Culture en pot : arrosage régulier pour une longue floraison.

Multiplication : au printemps par division de la touffe ou bouturage de racines.

Semis : au printemps après les gelées.

Conseils : tuteurer pour la grande gypsophile.

Parasites : néant – Maladies : pourriture si trop d’humidité.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes