Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Comment entretenir un poêle à bois ?

Comment entretenir un poêle à bois ?

Pour bien fonctionner, un appareil de chauffage à bois doit être entretenu. Plusieurs étapes sont nécessaires.

entretenir un poele à bois

L’entretien et le nettoyage de la vitre

La vitre du poêle à bois ne nécessite pas d’entretien particulier, notamment si l’appareil est récent et doté d’arrivées d’air qui chassent les fumées pour qu’elles ne se fixent pas sur le verre. En utilisant un bois sec, inférieur à 20% d’humidité, la suie ne viendra pas se déposer sur la vitre. Cette dernière se nettoie plus ou moins toute seule par le système de pyrolyse, après un feu intense, lorsque la température grimpe à 500°C.

Une vitre sale indique donc que le bois n’est pas suffisamment sec ou que l’air n’arrive pas convenablement. Si, malgré tout, la vitre a besoin d’être nettoyée, il existe deux possibilités : frotter la vitre avec du papier journal imbibé d’eau et trempé dans les cendres ou avec une éponge spéciale. Des produits nettoyants sont disponibles dans le commerce mais ils doivent être utilisés avec précaution car ils peuvent abîmer l’appareil.

Le nettoyage des parois internes et externes

Pour que le poêle à bois fonctionne de manière optimale, il est indispensable d’en nettoyer les parois internes avec un pinceau ou une balayette pour retirer d’éventuelles particules ou de la suie. En ce qui concerne les parois externes, le nettoyage devra se faire à l’aide d’un chiffon doux.

Le ramonage des conduits

En plus de l’entretien annuel obligatoire pratiqué par un ramoneur, il faut effectuer le ramonage, deux fois par an, dont une fois en période de chauffe. Cette action doit être réalisée par une entreprise spécialisée. Elle consiste à vérifier si l’ensemble de la fumisterie, c’est-à-dire les tuyaux et les conduits qui permettent l’évacuation des fumées, n’est pas obstruée par des feuilles, des branches ou des nids d’animaux.

Le ramonage des conduits est essentiel pour contrôler la quantité et la qualité de la suie. C’est cela qui va déterminer le bon fonctionnement de l’appareil : s’il y a peu de suie, cela signifie que la combustion est bonne, en revanche, si la suie est présente en quantité importante, cela prouve que le poêle à bois fonctionne mal. Cela peut être dû à une mauvaise utilisation, à la qualité du bois ou bien à l’appareil en lui-même. Le professionnel est en mesure de vérifier que l’installation est toujours conforme et peut signaler un éventuel dysfonctionnement. Une fois le ramonage effectué, il délivre un certificat qui devra être transmis à l’assureur en cas d’incendie.

Le décendrage du poêle à bois

Pour bien entretenir un poêle à bois, il faut procéder à un décendrage. En enlevant les cendres de l’appareil, cela permet de le préserver, d’éviter que la grille ne se déforme et de continuer à laisser passer l’air pour alimenter le feu. Pour cela, il faut vider la boîte à cendres ainsi que la chambre de combustion lorsque le poêle n’est plus utilisé. Cependant, une couche de cendres doit être laissée sur la grille dans le but d’amortir les bûches jetées dans la chambre de combustion et surtout, d’éviter les chocs thermiques qui peuvent créer des fissures sur les matériaux. Les cendres régulent l’air, en particulier les anciennes générations de poêles à bois. Attention à ne pas utiliser les cendres récupérées comme engrais pour le jardin car elles peuvent contenir des métaux lourds nocifs. Il est préférable de les jeter dans un sac poubelle solide.

Le contrôle des joints

Le joint de la vitre joue un rôle important : il empêche les fumées de sortir et l’air de rentrer. En bref, il assure l’étanchéité de la porte. Si ce n’est plus le cas, le joint doit être changé. Cela se confirme si le poêle consomme plus de bois que d’habitude ou que des traces noires apparaissent à un seul endroit sur la vitre. Avec des joints usés, le poêle à bois peut devenir très polluant et provoquer des allergies, irriter les voies respiratoires, et surtout, présenter un réel danger d’asphyxie.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes