Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Entretien d’un chauffe-eau électrique : comment procéder ?

Entretien d’un chauffe-eau électrique : comment procéder ?

Un chauffe-eau électrique a tendance à s’entartrer. A la longue, cette situation se traduira par un fonctionnement défectueux de l’appareil et une consommation élevée d’énergie. Un entretien régulier évitera ces inconvénients et prolongera la durée de vie de votre chauffe-eau.

entretien chauffe eau electrique

Les étapes de l’entretien du chauffe-eau

Le détartrage du chauffe-eau électrique

Le détartrage du chauffe-eau électrique est l’opération d’entretien principale. Elle permettra de débarrasser la cuve et la résistance des résidus de calcaire qui les encombrent. Le calcaire enlevé, l’appareil retrouvera toute sa puissance.

Couper l’alimentation et l’arrivée d’eau

Une première précaution doit être prise. Elle consiste à couper l’alimentation électrique du chauffe-eau, en actionnant le disjoncteur général ou le mécanisme propre à l’appareil. N’oubliez pas non plus d’arrêter l’arrivée d’eau.

Vider la cuve du ballon d’eau chaude

Cela fait, il convient de vider la cuve du ballon d’eau chaude en actionnant le bouton de vidange du groupe de sécurité, dont le rôle est de réguler la pression dans la cuve. Pour éviter d’inonder le sol, placez une bassine sous la cuve et prévoyez une serpillère. L’ouverture simultanée du robinet d’eau chaude, de l’évier ou du lavabo par exemple, facilite le processus de vidange. Veillez également à ce que le contenu de la cuve soit complètement vidé. Pensez enfin à dévisser légèrement la sortie d’eau chaude ; l’air entrera ainsi et accélérera la vidange de la cuve.

Retirer le thermostat

Vous devez ensuite enlever le thermostat. Pour cela, il convient d’abord de dévisser le capot de protection inférieur, afin d’accéder au boîtier du thermostat. Il faudra ensuite le débrancher, en déconnectant les fils électriques. Vous pouvez ensuite dévisser la platine, qui soutient la résistance et l’anode. Prenez garde, durant cette opération, à ne pas endommager ces deux pièces.

Dès lors que le réservoir est vide, vous pouvez ouvrir la cuve. Pour cela, il faut retirer la trappe de visite. Au moment d’enlever la dernière vis, soutenez-la avec la main. Vous éviterez ainsi de faire tomber la trappe. Gardez les vis soigneusement, afin de pouvoir replacer la trappe sans difficulté.

Nettoyer le réservoir

La cuve vide et le thermostat retiré, vous pouvez procéder au nettoyage du réservoir. Cette action doit être accomplie de façon minutieuse. Il importe, dans un premier temps, de retirer tous les dépôts calcaires accrochés aux parois de la cuve. Enfilez des gants de caoutchouc pour éviter de vous salir les mains. Vous pouvez également utiliser une éponge ou un chiffon. Une brosse à poils souples fera aussi l’affaire. Frottez doucement la cuve, en évitant de gratter les parois. Mettez les dépôts calcaires dans un sac, puis jetez le tout à la poubelle. Profitez de ce nettoyage pour retirer le joint d’étanchéité en caoutchouc de la trappe de visite. Lavez d’abord avec soin la place qu’il occupait. Puis vérifiez l’état du joint en l’examinant de près. S’il vous semble usé, il ne faudra pas hésiter à le changer. Sinon, débarrassez-le de toute trace de calcaire et nettoyez-le à grande eau. Une fois sec, vous pourrez le remettre en place. N’oubliez pas de nettoyer la résistance, dont certains modèles peuvent se révéler fragiles, et de vérifier son état. Si elle vous paraît endommagée, il convient de la remplacer.

La remise en place des différents éléments

Il faut ensuite remettre en place les diverses pièces. Commencez par fixer la résistance à la trappe de visite, puis replacez la platine, où sont fixées la résistance ainsi que l’anode. Vérifiez que les écrous soient bien serrés. Ceci fait, il faut, avec beaucoup de précaution, remettre la résistance en place. Vous pouvez ensuite refermer le capot de protection ainsi que le robinet de vidange du groupe de sécurité. Pensez également à serrer l’écrou de la sortie d’eau chaude.

Le remplissage de la cuve

Dès lors, il est temps de procéder au remplissage de la cuve. Pour cela, il faut ouvrir l’arrivée d’eau chaude et vérifier que le robinet de vidange du groupe de sécurité soit bien fermé. La cuve se remplit peu à peu. Laissez le processus arriver à son terme. Quand le réservoir sera plein, vous constaterez que l’eau sort des robinets d’eau chaude. Pour le vérifier, servez-vous du robinet le plus éloigné du chauffe-eau. C’est également le moment de vérifier qu’aucune fuite ne se produit au niveau du joint d’étanchéité. Le réservoir plein, vous pouvez brancher le thermostat. Enfin, il ne vous reste plus qu’à rétablir le courant et à attendre, avant de l’utiliser, que votre eau commence à chauffer.

A quelle fréquence entretenir son chauffe-eau électrique ?

Il est généralement préconisé d’effectuer ce détartrage tous les deux à cinq ans. La fréquence de cette opération dépendra de la composition de votre eau. Si elle est très riche en calcaire, elle déposera sur les parois de la cuve des résidus calcaires plus nombreux. Le détartrage devra alors se faire plus souvent. Il est également fonction de la nature de la résistance qui équipe le chauffe-eau électrique. En effet, la résistance thermoplongeante qui, comme son nom l’indique, se trouve au contact direct de l’eau, se recouvre plus facilement de calcaire. Dans ce cas, il faudra parfois envisager un détartrage tous les deux ans.

Si vous optez pour un chauffe-eau à résistance stéatite, celle-ci sera préservée du contact de l’eau et placée dans un fourreau en acier qui la protège de l’action du tartre. Ces chauffe-eaux peuvent être équipés, en outre, d’une anode en titane, qui protège encore plus la cuve. Peu attaqués par le calcaire, ces appareils n’ont pas vraiment besoin d’un détartrage régulier ou, dans tous les cas, pas de manière aussi fréquente. Le nettoyage du fourreau abritant la résistance suffit souvent à la protection du chauffe-eau.

Pour avoir l’esprit tranquille, le mieux est de souscrire un contrat annuel d’entretien de votre appareil. Cette démarche n’est pas obligatoire pour un chauffe-eau électrique, mais elle est recommandée. Dans le cadre de ce contrat, le chauffagiste ou le plombier détartreront la cuve tous les ans. En dehors de ce détartrage, d’autres gestes simples d’entretien doivent être accomplis, à des fréquences variables. Il est ainsi vivement conseillé d’ouvrir une fois par mois le robinet de vidange du groupe de sécurité. Cela permet à la fois d’éliminer les traces de tartre et de vérifier que le robinet fonctionne correctement. De même, il est préférable de contrôler une fois par an l’état de la résistance et de l’anode, dont la fonction est de protéger la cuve de l’usure.

Enfin, il sera sans doute nécessaire de remplacer le groupe de sécurité tous les cinq ans environ.



Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes