Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Béton ciré : le guide

Béton ciré : le guide

Autrefois réservé aux locaux professionnels, magasins ou bureaux, le béton ciré est entré depuis les années 90 dans les maisons individuelles. En effet, recouvrant un sol, un mur, voire un plan de travail, cette matière donne un cachet très moderne, qui n’est pas sans rappeler l’esprit des lofts américains ou celui des ateliers industriels.

Mais à côté d’un carrelage ou d’un parquet posé au sol, ou d’une peinture appliquée sur un mur, le béton ciré demande bien souvent un budget plus important et, en cas de pose sans aide d’un artisan, des connaissances plus solides. Faisons donc le tour d’horizon de ce qu’il faut savoir sur le béton ciré.

béton ciré

Qu’est ce que le béton ciré ?

Le terme de béton ciré est en réalité un terme générique, qui renvoie à plusieurs types de produits. En principe, un béton ciré est une matière composite, qui allie du ciment, un mélange de quartz, ainsi qu’un verni ou une cire hydrofuge qui va protéger le revêtement.

Toutefois, deux types de béton ciré sont principalement utilisés :

Le béton ciré coulé

C’est un béton spécifique pour une utilisation au sol. En effet, il se révèle très liquide et est posé de la même manière qu’un ragréage, sur une épaisseur d’environ 5 mm. Il demande par la suite la pose d’une cire.

Le béton ciré millimétré

C’est un béton ciré plus épais, qui se pose donc à l’aide d’une spatule. Il a l’avantage de pouvoir être posé à la fois sur un sol, un mur ou en revêtement d’un meuble comme un plan de travail ou une vasque de salle de bain. Il possède en outre l’avantage d’être compatible avec les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine et peut même être posé sur une terrasse extérieure. La pose s’effectue en deux couches, dont chacune ne dépassera pas deux millimètres d’épaisseur. Contrairement au béton ciré coulé qui a un visuel très lisse, le béton ciré millimétré peut être davantage travaillé, en travaillant sur son aspect final.

Les avantages du béton ciré

Le béton ciré est un revêtement qui possède de nombreux avantages. Et sa relative démocratisation a facilité la multiplication des produits proposés de nos jours par les fabricants. Ainsi, alors que la plupart des consommateurs imaginent que le béton ciré ne possède qu’une seule teinte, le gris, il existe en réalité de nos jours des dizaines de teintes différentes, de toutes les couleurs possibles et imaginables. Toutes ces teintes possèdent néanmoins cet aspect minéral qui donne ce rendu si contemporain.

Le béton ciré est un produit d’excellente qualité, avec donc une durabilité élevée. S’il est posé dans les règles de l’art et est entretenu correctement, il tiendra des décennies sans aucune difficulté. Il ne craint pas les passages élevés, d’où son utilisation dans les locaux professionnels. Enfin, sa teinte ne subit pas les rayons du soleil. A côté d’un carrelage ou d’un parquet, le béton ciré est sans conteste le revêtement le plus solide.

Le principal attrait du béton ciré est son rendu inimitable. Cela provient notamment de la quasi absence de joints. Il convient de respecter quelques joints de dilatation pour le béton ciré millimétré. Pour le béton ciré coulé, les joints ne sont souhaitables que si la surface dépasse 100 m².

Enfin, on précisera que le béton ciré est très respectueux de l’environnement et qu’il est compatible avec du chauffage au sol.

Les inconvénients du béton ciré

Si le béton ciré a des atouts importants, il possède quelques inconvénients, que l’on rencontre principalement au moment de la pose.

Le prix du béton ciré

Ainsi, si le produit a largement investi les maisons individuelles, il reste encore cher à l’achat. Il faudra compter environ 120 € au m² au moment de la pose. Si ce prix est aussi élevé, c’est que la pose d’un béton ciré est assez complexe. Contrairement à un ragréage classique, il se doit d’avoir un rendu parfait, sans grumeau ni imperfection. Ainsi, l’apport d’un artisan est conseillé pour toute personne qui n’est pas habituée à ce type de revêtement. Dans une pièce d’une cinquantaine de mètres carrés, il faudra compter environ une semaine pour la mise en place des différentes couches et le respect des temps de séchage. Cela fait immanquablement augmenter le coût.

En cas de pose ratée, le béton ciré peut se fissurer. Cela provient principalement du revêtement sur lequel il est installé. En effet, s’il est possible de rénover n’importe quel sol grâce au béton ciré, excepté du plancher, il est nécessaire que le revêtement existant soit assez poreux pour permettre à l’eau de pénétrer.

La réalisation d’un revêtement en béton ciré millimétré

Si malgré la difficulté, vous décidez de réaliser un revêtement en béton ciré, on ne peut que conseiller de commencer à tester son coup de main sur des meubles ou un mur. Il sera en effet plus simple et moins coûteux de corriger les éventuelles erreurs.

Pour poser du béton ciré, trois étapes sont nécessaires, une fois que le sol a été préparé, en comblant par exemple les anciens joints de carrelage, et en nettoyant et dépoussiérant la surface :

  • dans un premier temps, il convient d’étaler une primaire d’accrochage, à l’aide d’un rouleau de peintre. Un temps de séchage d’environ deux heures est nécessaire.
  • dans un second temps, le béton ciré doit être étalé sur toute la surface, sur une épaisseur qui ne dépassera pas 2 mm. Pour cela, on s’aide d’une taloche. Après une période de séchage d’au minimum 24 heures, on applique la seconde couche, de même épaisseur. Il est alors nécessaire de ne laisser aucun défaut. Des effets pourront être donnés au béton en utilisant une éponge humide.
  • enfin, dans un dernier temps, toujours après 24 heures de séchage, on se sert d’un pinceau et d’un rouleau pour appliquer le vernis ou la cire. Ici aussi, deux couches seront nécessaires, avec 24 heures de séchage entre les deux.

L’entretien du béton ciré

Le béton ciré est très simple d’utilisation. Le seul mot d’ordre est de ne jamais utiliser d’eau de javel. Un nettoyage hebdomadaire à l’eau chaude est suffisant. Une fois par mois, on versera dans l’eau de nettoyage 10 % de cire. Celle-ci viendra protéger le revêtement.

Les alternatives au béton ciré

Si le béton ciré s’avère trop cher à l’achat, il faut noter que les fabricants de matériaux ont conçu deux types de revêtement donnant l’aspect du béton ciré. Il s’agit en premier lieu de l’enduit béton ciré. Prêt à l’emploi et personnalisable en le teintant, il est vendu en pot. De son côté, la peinture béton ciré donne l’aspect de ce revêtement tout en maintenant le facilité d’utilisation. Des alternatives à ne pas oublier, même si le rendu ne sera évidemment pas le même.




Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes