Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Comment déplacer un tableau électrique ?

Comment déplacer un tableau électrique ?

Pour cause de déménagement ou de rénovation, il peut être judicieux de déplacer son tableau électrique. Il peut également être intéressant de le déplacer dans un endroit moins visible. Modifier l’emplacement d’un tableau électrique est tout à fait possible mais cela doit se faire en suivant des étapes et en respectant des mesures de sécurité. Voici la marche à suivre pour déplacer un tableau électrique sans danger.

déplacer un tableau électrique

Tableau électrique VS disjoncteur général

Avant toute chose, il est important de préciser certains points. L’installation électrique se compose de deux éléments : le tableau électrique et le disjoncteur général. Ce dernier possède deux fonctions, il fait office de séparation entre le réseau public et le réseau privé et, il permet de couper l’alimentation sur la totalité de l’installation. Le tableau électrique, quant à lui, centralise tous les dispositifs de protection, c’est-à-dire les parafoudres, les télérupteurs, les interrupteurs différentiels ou les disjoncteurs.

Déplacer le tableau électrique est possible, mais ce n’est pas le cas du disjoncteur général. Pour celui-ci, seul un technicien ERDF agréé peut intervenir pour le déplacer.

La préparation avant de commencer

Comme dit précédemment, le déplacement d’un tableau électrique est possible mais ce n’est pas si simple car c’est une opération qui me demande un minimum de connaissances en électricité. Pour commencer, il est obligatoire de couper l’alimentation générale au niveau du disjoncteur. Pour être sûr qu’il n’y a plus aucune tension, l’utilisation d’un multimètre est conseillée.

Ensuite, il convient de vérifier que l’espace dédié à l’emplacement du nouveau tableau électrique, par exemple un coffret électrique Legrand acheté sur E-Planetelec respecte plusieurs règles bien précises. Cet espace doit être au minimum de 60 cm de large et de 25 cm de profondeur, du sol au plafond. C’est là que sera installée la gaine technique, c’est-à-dire le tableau électrique, la platine de disjoncteur et le coffret de communication. Aucune canalisation d’eau ou de gaz ne doit passer dans cet espace. De même, il ne doit avoir aucune source de chaleur située à proximité.

Il faut également tenir compte de la hauteur réglementaire pour installer le tableau électrique. Un espace compris entre 0,90 et 1,80 m est requis pour le dispositif de coupure d’urgence ainsi que pour les disjoncteurs divisionnaires, excepté si le coffret électrique possède une porte.

Les étapes pour réaliser l’opération

Pour déplacer un tableau électrique, il faut procéder par étape. La première consiste à couper l’alimentation électrique au niveau du disjoncteur général. Ensuite, il convient d’ôter le capot de protection qui recouvre le tableau électrique.

Chaque circuit électrique doit être marqué par un repère. Il est désormais possible de déconnecter tous les circuits, un à un. Les gaines équipées de fils électriques doivent être tirées dans les murs jusqu’au nouvel emplacement du tableau électrique. Pour cette étape, le cheminement peut se faire en apparent. C’est plus facile et conseillé.

Les fils devront être correctement protégés, par exemple à l’aide d’une large goulotte de distribution. Le mieux est de choisir un modèle pouvant accueillir un bon nombre de réseaux. Certains modèles vont jusqu’à 200 mm de largeur et 60 mm de profondeur. Il ne reste plus qu’à déplacer toute la gaine technique de logement. Cela est obligatoire pour respecter la norme NF C 15-100.

Les solutions pour des câbles trop courts

Si le déplacement du tableau électrique ne s’effectue que sur quelques mètres, la longueur des gaines sera suffisante. Sinon, il existe deux solutions pour pallier au manque de longueur des câbles.

La première consiste à utiliser un coffret de dérivation qui fera office de prolongement du tableau électrique. Ce boîtier permettra d’acheminer les câbles vers le nouveau tableau.

Lorsque cela n’est pas possible, il faut faire dériver les câbles électriques. Ceux-ci sont connectés aux fils qui rejoignent le tableau électrique.

Une protection de l’ancien emplacement

Il est important de protéger l’ancien tableau électrique. Les disjoncteurs doivent être remplacés par des dérivations. Toutefois, la rangée doit rester nue et les connexions accessibles. Il faut donc placer des obturateurs. Pour assurer une protection supplémentaire, l’installation d’une porte est préconisée.

Le choix du tableau électrique

L’envie de déplacer son tableau électrique peut être accompagnée par celle d’acheter un nouveau tableau électrique. Si tel est le cas, il faut se diriger vers un équipement de grande qualité, par exemple un tableau électrique Legrand. Il est obligatoire de respecter la norme NF C 15-100 avant de procéder à l’installation de son nouvel équipement.

Dans un premier temps, le choix d’un tableau électrique va dépendre des besoins. Un coffret électrique est constitué de plusieurs rangées, de 2 minimum jusqu’à 4 voire plus. Il faut tenir compte des équipements qui aménagent le logement. Pour un petit appartement, 2 rangées suffisent. Pour une grande maison, il est préférable d’opter pour 4 rangées au minimum.

Ensuite vient le choix du type d’équipement. Il en existe deux, le tableau électrique nu et le tableau pré-câblé Legrand (ou pré-équipé). Comme son nom l’indique, le tableau électrique nu est entièrement vide et nécessite un câblage entier. Il est donc totalement personnalisable. Le tableau électrique pré-équipé est beaucoup plus simple à mettre en place puisqu’il se compose de différents éléments dont les disjoncteurs, l’interrupteur différentiel pour chaque rangée, un bornier et des disjoncteurs de protection. Ce tableau électrique offre un véritable gain de temps au moment de l’installation.

Le prix d’un tableau électrique Legrand

Le prix d’un tableau électrique Legrand est variable car il dépend des équipements. Pour un tableau de deux à quatre rangées, le tarif varie entre 100 et 300 €. Un tableau équipé d’une rangée unique coûte moins d’une centaine d’euros. Mais le montant dépend surtout des équipements du tableau électrique.

Le prix d’un tableau électrique est défini par les modules de protection indispensables, ceux facultatifs et par les éléments de branchement et d’alimentation. À titre d’exemple, un disjoncteur différentiel est bien plus avantageux car il remplace le disjoncteur et l’interrupteur différentiel, mais il est beaucoup plus cher. Certains tableaux électriques sont pré-équipés ce qui est bien plus simple pour faire son choix. Ces modèles existent dans différentes versions, d’une à quatre rangée(s).

Changer d’emplacement un tableau électrique reste une intervention réalisable mais tout de même assez complexe, surtout pour quelqu’un qui a peu de connaissances en électricité. Il ne faut pas hésiter à solliciter un professionnel pour éviter de créer un court-circuit ou d’endommager les fils électriques.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes