Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Rénover un local commercial : les règles à respecter

Rénover un local commercial : les règles à respecter

Bien des raisons peuvent vous amener à envisager la rénovation d’un local commercial. Un peu ancien, le local a besoin d’être repensé et agrandi ou bien il n’est pas conforme aux normes en vigueur. Avant la mise en œuvre du projet de rénovation, certaines démarches sont cependant nécessaires. Quant aux travaux eux-mêmes, ils doivent se soumettre à des règles précises.

rénover un local commercial

Les démarches préalables

Certains sites sont très commodes pour trouver un local commercial. Vous venez d’en découvrir un, qui vous semble adapté à vos attentes. À condition toutefois d’être un peu rafraîchi.

Vous envisagez donc des travaux de rénovation limités. Et vous pensez poursuivre l’activité des précédents occupants du local. Dans ce cas, aucune démarche administrative n’est nécessaire.

Si, au contraire, le local doit être le siège d’une autre activité ou si vous prévoyez des travaux d’agrandissement, les choses sont différentes. Vous devrez alors demander un permis de construire ou une autorisation de travaux. Un tel permis est également requis si les travaux portent sur l’ossature même du bâtiment.

Les normes de sécurité anti-incendie

Comme tout établissement recevant du public (ERP), les locaux commerciaux doivent respecter des règles de sécurité, dont certaines sont destinées à prévenir les risques d’incendie.

Ces normes dépendent en partie du nombre de personnes que le local est susceptible d’accueillir. C’est en fonction de ce critère que le lieu sera classé dans une des cinq catégories prévues.

D’une manière générale, le local devra être équipé d’extincteurs, dont le nombre dépend des dimensions du lieu. Un système d’alarme adapté sera également installé. Si, du fait du sinistre, l’éclairage principal est coupé, un éclairage d’urgence doit être prévu. Sans oublier des sorties de secours facilement accessibles.

Des panneaux très visibles doivent en outre contenir des informations qui seront très utiles en cas d’incendie. Il s’agit notamment de la mention de certains numéros d’urgence, du plan d’évacuation des lieux et de la conduite à adopter en cas d’incendie.

L’ensemble de ces dispositifs doit figurer dans une notice de sécurité, annexée au dossier de demande de permis de construire ou d’autorisation de travaux. De même, un registre spécifique doit contenir toutes les informations relatives à la sécurité du local. Les équipements installés et les travaux effectués dans ce but doivent notamment y figurer.

Les normes d’accessibilité

Les travaux de rénovation d’un local commercial doivent le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite.

Ils doivent être menés de manière à permettre à ces personnes d’accéder facilement au local et de circuler sans entrave à l’intérieur du magasin. Si vous disposez d’un parking, il est d’abord nécessaire de réserver quelques places de stationnement aux personnes à mobilité réduite. Il convient également de faire installer des portes à ouverture automatique. L’accès doit être de plain-pied ou passer par un plan incliné.

Les allées doivent être assez larges pour permettre le passage sans encombre d’un fauteuil roulant. De même, les ascenseurs doivent être assez spacieux pour le contenir. Ce doit être aussi le cas des cabines d’essayage. Elles doivent être également équipées d’un siège solide et de barres d’appui pour permettre aux personnes de se redresser.

Contrôlez aussi l’accessibilité des caisses. Leur hauteur doit être adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Si vous prévoyez des sanitaires, veillez également à ce qu’ils leur soient adaptés. Ils doivent être notamment pourvus de barres d’appui et de lavabos d’une hauteur appropriée.

D’autres éléments à prendre en compte

Votre projet de rénovation doit faire une place à l’aménagement de la devanture du local commercial. Comme c’est elle qui attire d’abord l’attention du client, sa disposition doit faire l’objet de tous vos soins. Comme vous aurez souvent à modifier la vitrine, veillez à ce qu’elle soit facilement accessible.

Cet aménagement peut vous obliger, là encore, à certaines démarches. Si les travaux envisagés se traduisent par une modification de l’aspect extérieur du bâtiment, il faudra faire une déclaration préalable de travaux. C’est le cas, par exemple, si vous remplacez la vitrine ou si vous percez une nouvelle ouverture. Avant de commencer les travaux, il convient d’attendre l’autorisation délivrée par les autorités municipales.

Il peut même être nécessaire, dans certaines situations, de solliciter un permis de construire. Des autorisations spécifiques sont encore prévues, dans le cas d’un changement d’enseigne ou de l’installation d’une terrasse par exemple.

De son côté, l’aménagement intérieur du local commercial doit être conçu dans un double but : faciliter au maximum les déplacements des clients et leur donner envie de s’attarder dans la boutique. La largeur des allées, la disposition des rayons et des têtes de gondole, comme la décoration intérieure, doivent répondre à ces objectifs.

Les travaux de rénovation ne doivent pas non plus négliger l’éclairage. Prévoyez des sources lumineuses bien réparties dans le local. Elles doivent prodiguer une lumière douce, mais suffisante pour mettre les articles en valeur.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes