Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Conseils en jardinage » Cochenilles : comment les éliminer ?

Cochenilles : comment les éliminer ?

La cochenille est un insecte qui se nourrit de la sève, substance vitale pour les plantes. Le jardinier a du mal à s’en débarrasser car la cochenille fabrique une matière collante, dite miellat, et enveloppante qui fait ventouse sur les tiges. Il existe plusieurs espèces de cochenilles : entre-autres les pulvinaires de couleur blanchâtre que l’on retrouve sur les hortensias ou sur les petits arbustes, agglutinées en chapelet sur les branches, d’autres à carapace alignées en file indienne de couleur brune ou noire… Quel que soit l’espèce, il n’est pas simple de les supprimer surtout par temps chaud et humide, condition idéale pour qu’elles prolifèrent et envahissent les feuilles, les rameaux et les branches voire même les aiguilles des conifères (cyprès, if, pin…), sournoises, les cochenilles peuvent aussi fissurer l’écorce des arbres qui seront alors plus facilement sujets à diverses maladies. 

cochenille

Traitement que l’on trouve dans le commerce

Le sulfate d’ammonium à pulvériser dès l’apparition des cochenilles si l’invasion est déclarée.

Les insecticides à base de bifenthrine ou Bio à base de pyrèthre et de roténone.

Le plus radical, lorsque c’est possible en début d’attaque, extirper  les cochenilles, une à une, en frottant les parties attaquées avec un torchon imbibé d’une solution de savon noir liquide mélangé à de l’alcool à brûler et de bicarbonate de soude : 2 litres d’eau + 1 cuiller à soupe de  savon noir liquide + 1 cuiller à café de bicarbonate de soude et 1 cuiller à café d’alcool à brûler (de préférence à 1 cuiller à soupe) car ce produit est assez puissant et peut abîmer les délicates jeunes pousses. Pulvériser cette préparation de bonne heure le matin ou le soir par temps couvert.

Traitement naturel à faire soi-même

Tailler les jeunes rameaux atteints (dont le diamètre n’excède pas 2cm de diamètre) et les brûler.

Pulvériser de l’huile minérale à base paraffine sur le feuillage ce qui empêchera les cochenilles de s’y accrocher, ne pas hésiter à faire ruisseler le produit sur toute l’écorce.

Détacher les cochenilles en frottant l’écorce à l’aide d’une brosse dure ou faire une pulvérisation d’huile minérale, traitement à renouveler toutes les 2 voire 3 semaines.

Un jet d’eau à forte pression peut détacher un grand nombre de cochenilles à carapace, elles produisent un amas blanchâtre au moment de la ponte. Le cornouiller comme le tilleul, l’érable… en sont souvent la cible. La projection puissante d’eau décolle les cochenilles sans pour cela les détruire, aussi faut-il étendre au sol une bâche pour ramasser ces insectes et les éliminer en les brûlant ou en les enfermant dans un sac plastique pour les asphyxier, ainsi la prolifération s’en trouvera réduite.

Purin de fougères mâles à pulvériser à l’entrée de l’hiver. Faire macérer 500g de feuilles fraîches de fougères dans 5 litres d’eau de pluie pendant 8 jours puis filtrer. A utiliser pur 1 fois par semaine et tous les jours par temps pluvieux. La préparation est à conserver dans un récipient en plastique et hermétique à l’ombre ou dans un endroit frais à l’abri de la chaleur et de la lumière.


Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes