Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Conseils en jardinage » Escargot et limace : comment les éloigner du jardin ?

Escargot et limace : comment les éloigner du jardin ?

Ces petits gastéropodes sont présents dans tous les jardins. Ils se dissimulent souvent sous les pierres pendant la journée pour ressortir en soirée à la fraîcheur et s’attaquer aux plantes du jardin et plus spécialement aux jeunes pousses dont ils raffolent.  

éliminer les escargots et limaces du jardin

Quand et comment se manifestent-ils ?

Période : au printemps, à l’automne surtout et même parfois en hiver lorsque les températures sont trop douces.

Symptômes : par temps humide, au printemps ou à l’automne, même si on ne les voit pas car en journée ils restent cachés, ils ne sortent que par temps frais. Ce n’est que le lendemain que l’on découvre  les dégâts faits lors de leur passage signalé au sol par des traces brillantes de mucus (de bave). Les tendres feuilles de salade sont percées et dévorées à plusieurs endroits et si l’on cherche bien à la base des feuilles ou au pied des laitues, on décèle la présence de ces mollusques repus et endormis attendant le retour du soir et de la fraîche pour sortir.

Traitement que l’on trouve dans le commerce

Les granulés anti-limaces sont efficaces. Ils sont à utiliser en dehors des périodes pluvieuses qui anéantissent leur effet car ils sont rapidement dissous par l’eau ; pour y  remédier  prendre un récipient ouvert aux deux extrémités (boite de conserve débarrassée de son couvercle et  son fond ou bouteille en plastique coupée aux deux extrémités) et glisser les granulés à l’intérieur, ils seront plus longtemps à l’abri. Cependant étant fait d’appâts empoisonnés, ce traitement est dangereux pour les jeunes enfants, les chiens et les chats. On prend moins de risques en  répandant  les granulés au pied des fleurs (bégonias, dahlias, delphinium,  hortensias, lis…) qu’au pieds  des salades, des légumes ou des plantes aromatiques (aneth, oseille…) que l’on consomme.

Conseils : penser à mettre des gants avant de répandre les granulés et à bien se laver les mains après utilisation.

Traitement naturel à faire soi-même

A divers endroits du jardin, disposer à ras-de-terre des soucoupes remplies de bière ou d’eau sucrée, les gastéropodes attirés par leurs mets préférés  s’y noieront.

Disperser de la cendre, des coquilles d’œuf broyées ou des aiguilles de pin… tout autour des salades ; tout ce qui n’est pas  lisse les font dévier de leur chemin.

Pour ce qui est des coquilles d’œufs, rien de plus simple : étaler-les d’abord dans une cagette, celle-ci étant ajourée les coquilles d’œufs vont pouvoir sécher plus rapidement, en été on peut la placer au soleil, ce qui réduira le temps de séchage. Lorsque les coquilles deviennent bien dure, compter environ 15 jours à un mois, il est temps de les broyer. Plus la membrane intérieure de la coquille est sèche, plus celle-ci s’effritera facilement. Attention ! Pour prévenir tout risque de coupures, mettez des gants ! Enfin, il n’y a plus qu’à les répandre dans le jardin aux endroits voulus. De plus, les coquilles d’œuf sont d’excellents engrais à effet prolongé car elles se décomposent lentement dans la terre.

Le purin de tanaisie est un bon insecticide. Il faudra prévoir : 1kg de tanaisie fraîche (feuilles-fleurs et tiges coupées en 4 dans le sens de la longueur) pour 10 litres d’eau de pluie (si possible moins calcaire que l’eau du robinet). Verser dans un seau en plastique et faire fermenter 10 à 15 jours. Filtrer, diluer au 10ème et pulvériser. Cette préparation se garde quelques semaines dans des bidons plastique non translucides et hermétiques.

Conseils : lorsqu’il pleut à la tombée de la nuit, ramasser les gastéropodes qui sortent par ce temps sinon arroser le matin pour faire sortir les escargots et les limaces afin de  les  recueillir quelques heures plus tard.



Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes