Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Nettoyer un tapis shaggy : des solutions efficaces

Nettoyer un tapis shaggy : des solutions efficaces

Le tapis shaggy est d’un très bon rapport qualité-prix. Il est beau, résistant et peu cher. Mais quand il faut le nettoyer, les longs poils peuvent poser problème, il faut faire attention de ne pas les arracher, le nettoyage ne doit pas être trop brusque et ce tapis n’apprécie pas vraiment l’eau.

nettoyer un tapis shaggy

L’aspirateur

On doit le passer régulièrement en prenant soin de n’aspirer que dans un sens. Il ne faut surtout pas utiliser de brosse électrique, mais une turbo-brosse convient parfaitement. Si l’on a le temps, on peut aspirer le tapis un peu plus en profondeur en enlevant la brosse. On utilise uniquement le tuyau. Un traitement pour le rafraichir peut être effectué auparavant, on en parle dans les astuces suivantes.

Le petit aspirateur à main est très pratique pour les petits nettoyages occasionnels.

Le nettoyeur vapeur

Le tapis apprécie ce nettoyage. Les poils reprennent leur couleur et volume initiaux. Il faut passer le nettoyeur vapeur dans tous les sens du poil. On part donc des 4 points cardinaux, l’un après l’autre, on passe donc 4 fois sur tous les poils du tapis. En plus de rendre l’aspect du neuf au tapis shaggy, le nettoyeur-vapeur tue les acariens, les bactéries et les microbes.

Tout le monde n’est pas d’accord sur le fait d’utiliser un nettoyeur-vapeur sur un tapis shaggy, bien évidemment, ce nettoyage n’est pas à effectuer toutes les semaines. Et si l’on doit nettoyer chaque côté du poil, il faut le faire rapidement. C’est le meilleur moyen de l’assainir et lui redonner un coup de neuf. On peut aussi le passer sur le dos du tapis.

La terre de Sommières

On pourrait la qualifier de poudre magique, tellement elle est utile aux tâches ménagères. Elle est idéale pour absorber la graisse, raviver les poils du tapis en enlevant les taches. Il suffit de saupoudrer de la terre de Sommières sur l’ensemble du tapis pour le raviver ou sur la tache de graisse à éliminer. Laisser agir une bonne heure puis passer l’aspirateur.

On peut aussi retourner le tapis dans l’herbe ou sur la terrasse, dehors, et le taper avant de l’aspirer. Lorsque l’on n’a pas d’aspirateur cyclonique, l’aspiration peut vite perdre de son intensité à cause du filtre qui sature, il vaut mieux alors enlever l’excédent de poudre avant d’aspirer.

Taper le tapis

À cheval sur les fils de l’étendoir à linge, l’envers du tapis est battu avec une raquette spéciale ou de tennis. Selon son état poussiéreux, il vaut mieux se cacher le nez avec un masque. Laisser le tapis à l’air une bonne heure. On peut renouveler l’opération. S’il y a du soleil, le nettoyage sera doublement bénéfique, en effet les rayons UV assainissent le tapis jusqu’à la racine des poils.

La neige

Comme pour tous les tapis, le shaggy aime la neige mais il n’apprécie pas d’être mouillé. Il faut donc le poser sur le dos et le laisser juste le temps d’un bain de neige fraiche et de soleil. Laisser sécher à l’intérieur côté poils vers le sol sans marcher dessus. La combinaison neige + soleil = agents azurants. L’assainissement sans produits chimiques est fantastique, le chaud et froid tue un maximum d’acariens et de bactéries.

Imperméabiliser le tapis

Pour éviter les taches on peut imperméabiliser le tapis à l’aide de produits à daim ou nubuck, dès son achat ou après un bon nettoyage, une fois qu’il est bien sec. En intervenant de suite sur l’incident, le tapis n’aura pas le temps de pomper ce qui est tombé, même si c’est du ketchup. C’est un bon allié.

Le nettoyage régulier peut enlever cette pellicule protectrice, il est donc nécessaire de la renouveler au moins deux fois par an.

La lessive spéciale laine

Si le tapis shaggy est vraiment très sale sur toute la surface, il faut le laver. Mais pas n’importe comment, car comme on le sait, ce tapis n’aime pas l’eau. On va donc utiliser une lessive pour tissus fragiles et qui n’a pas besoin forcément d’un rinçage approfondi, par exemple une lessive pour la laine spécialement conçue pour les vêtements de bébés. On doit fabriquer de la mousse, on peut utiliser un batteur ou un fouet à main pour qu’elle devienne très fournie et compacte. On prend de la mousse avec une spatule ou un gant en caoutchouc et on l’incorpore au tapis, l’acidité de la peau pourrait la faire retomber. Une fois que tout le tapis est rempli de mousse, on laisse agir. On attend qu’elle diminue de façon conséquente avant d’utiliser un balai doté d’une éponge comme pour nettoyer les vitres mais sans la raclette. On frotte doucement dans un sens et dans l’autre avant d’absorber le maximum d’humidité à l’aide de serviettes éponges ou de chiffons très absorbants, en marchant dessus. Ensuite on sèche rapidement à l’aide d’un sèche-cheveux sur air froid ou l’aspirateur sur le mode souffleur. A l’arrière, au niveau du filtre, il y a normalement un trou dans lequel le tuyau s’adapte. Si l’aspirateur ne possède pas de prise soufflante, on peut installer un étend-linge d’intérieur sur le tapis, le recouvrir d’un drap plat ou une housse de couette et installer un sèche-cheveux dirigé vers le sol. On obtient un sèche-linge mobile, que l’on déplacera au fur et à mesure des parties à sécher.

Le shampooing doux pour bébé

Toujours dans la gamme, c’est doux pour bébé, c’est donc idéal pour mon tapis shaggy, le shampooing Klorane doux et démêlant est un très bon produit. Il allie la douceur, le respect de la fibre et laisse un parfum très agréable qui dure longtemps. Ce n’est pas le shampooing le meilleur marché, il ne s’achète qu’en pharmacie et parapharmacie. Quand on sait que ce shampooing est à base de calendula, on comprend pourquoi les fibres du tapis reprennent douceur et gonflant.

Pour l’utilisation, on mouille une éponge et on verse directement dessus un peu de shampooing, immédiatement on l’enfonce à la racine des poils du tapis et on remonte vers la pointe. On tente de faire du « Raie par raie » comme avec une chevelure. Après chaque parcelle de lavée, on doit essuyer rapidement avec un chiffon ou une serviette de toilette très absorbante, aussi de la racine à la pointe des fibres. On n’effectue aucun rinçage. C’est un travail assez long et fastidieux, mais qui donne un très bon résultat.

Perrier c’est fou ce que c’est utile

Un verre renversé, une régurgitation de chat, un gâteau à la crème tombé, pas de panique, Perrier est là. Nous parlons de cette marque à cause de la force de ses bulles, mais toute autre eau similaire fonctionne. Verser immédiatement ¼ de verre à moutarde d’eau très pétillante directement sur la tâche et retourner instantanément un grand verre dessus, en appuyant fortement. Les bulles vont faire remonter la tache à la surface du tapis, il n’y aura plus qu’à l’éliminer avec un essuie-tout ou un chiffon. C’est une histoire de CO2 et de vide d’air. En remplacement de l’eau pétillante on peut utiliser un efferalgan effervescent dans ¼ de verre d’eau et effectuer la même manipulation.

Quelques recommandations

Il est préférable de ne pas utiliser les mousses du commerce pour nettoyer un tapis shaggy. Les produits sont trop forts et pourraient abîmer les fibres en les rendant sèches et rêches.

Ne pas laver à grande eau, ni mettre en machine, pas d’essorage, pas de sèche-linge dans un tambour.

Ne pas utiliser de talc ou de farine, préférer de la terre de Sommières.

Ne pas marcher dessus tant que le tapis est humide.




Nettoyer un tapis shaggy : des solutions efficaces
4.1 (82.05%) 39 votes

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes