Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Nettoyer la vitre de votre insert de cheminée

Nettoyer la vitre de votre insert de cheminée

L’insert de la cheminée est une vitre qui évite bien des accidents : brûlures, projections, intoxications au monoxyde de carbone. Mais il a aussi le mérite de permettre de diffuser la chaleur plus uniformément dans la maison. Par contre, il possède un gros défaut, il noircit très rapidement. Voici quelques pistes pour le nettoyer facilement.

resultat nettoyage insert cheminée

La cendre et le journal

Comme le disent les anciens : « Le remède n’est jamais bien loin du poison », on pourrait dire ici, la solution n’est pas bien loin du problème. En effet, la cendre de bois est l’atout principal de l’insert, et le papier journal est toujours à portée de main, il sert logiquement à démarrer le feu. Il suffit de frotter l’insert avec le papier journal que l’on aura bien tournicoté dans la cendre. Normalement ça suffit à nettoyer la vitre tiède, même si elle est très noire. Ensuite, on repasse un journal en boule, énergiquement pour faire briller et protéger un tant soit peu, le côté de l’insert face au feu. On peut également nettoyer l’autre côté, face à la pièce de vie, de la même manière.

Selon le bois utilisé et la chaleur dégagée par celui-ci, on peut être obligé d’utiliser du papier journal humidifié, toujours trempé dans la cendre ou des produits plus agressifs.

Le cutter raclette à plaque vitrocéramique

Si le bois a vraiment chauffé fort, une sorte de bitume a pu se déposer sur la vitre et dans le conduit de la cheminée, ça ressemble à une sorte de caramel brûlé et dur. La raclette lame pour plaque vitrocéramique peut être très utile dans ce cas. Il faut qu’elle soit neuve pour ne pas rayer l’insert et pouvoir décoller ce qui est accroché et brûlé. Bien commencer par le bas en appuyant de façon homogène sur tous les points de la lame, et en remontant à 45° par petits coups secs, mais francs. Des éclats vont voler, c’est normal. On recommence en changeant de lame si nécessaire, il ne faut pas la réutiliser si elle est émoussée. Cette méthode est également efficace lorsqu’il y a beaucoup de suie, on essuie alors régulièrement la lame sur un papier pour enlever le plus gros avant le nettoyage fin.

La pierre d’argile de toute couleur

Selon les appellations, elle est verte, blanche, d’argent … toutes les couleurs sont bonnes pour le nettoyage. La pierre se présente comme une pâte compacte dans une boite généralement ronde, et elle est vendue avec une éponge en plastique, qui ne raye pas. Il faut mouiller l’éponge sous le robinet, puis frotter contre la pierre en faisant des petits ronds, avant de faire la même chose sur l’insert. Un nettoyage effectué par petits cercles permet d’obtenir un résultat plus probant. On patiente, juste le temps que la partie à nettoyer se ramollisse un peu. Il est nécessaire de laisser sécher pour un travail plus rapide et efficace. Une fois la pâte sèche, on frotte, toujours d’une façon circulaire, avec du papier essuie-tout ou du journal. L’avantage du papier absorbant, c’est qu’une grande partie de la poudre qui va se détacher, sera collée alors qu’avec le journal, elle risque de tomber au sol ou voler.
L’insert, doit être pas mal déjà, un petit coup d’éponge humide devrait finir le travail.

L’alcool à brûler

Non, il ne va pas mettre le feu à l’insert, l’alcool s’évapore rapidement. Le nettoyage à l’alcool, permet d’éviter la buée, et préserve l’insert un petit peu plus longtemps que les autres méthodes de nettoyage. Si on a l’habitude de nettoyer cette vitre à chaque utilisation, donc chaque jour en hiver, le travail se fera beaucoup plus rapidement qu’avec les autres moyens.
Après avoir nettoyé la paroi, utilisez du papier journal (encore lui) imbibé d’alcool à brûler et badigeonnez-la.

Vous pouvez aussi utiliser l’alcool à brûler ou de l’alcool ménager ou encore du vinaigre à 12 % ou 14 % pour nettoyer l’insert. Pour cela, vous devrez le diluer. Pour un insert assez crasseux allons-y pour un verre à moutarde d’alcool dans un litre d’eau. c’est-à-dire 1/5ème environ en proportion. Utilisez une éponge pour mouiller la surface à nettoyer. Laissez agir quelques minutes sans attendre que ça sèche. Avec une éponge en plastique qui ne raye pas le verre, frottez de façon circulaire. Attendez un peu avant d’essuyer avec l’éponge à vaisselle, bien essorée, longueur par longueur ou largeur par largeur. Ensuite un dernier coup sur l’ensemble de la surface avant de fignoler avec un chiffon doux et de l’alcool à brûler pure.

Vinaigre et bicarbonate

Encore un mélange traditionnel faisant partie des trucs et astuces de grand-mères. L’insert de la cheminée étant vertical, on doit faire le mélange avant dans un récipient. Sinon, il faut humidifier la paroi, parvenir à coller du bicarbonate dessus avant de pulvériser le vinaigre le plus hautement dosé en alcool, entre 12 et 14 %.

Dans un récipient, assez haut, mélanger ½ verre de vinaigre avec 2 cuillères à soupe de bicarbonate. Le mélange va mousser et monter avant de retomber. Mais l’action sur les salissures de l’insert, vont réactiver le mélange. Badigeonnez à l’aide d’un gros pinceau ou un papier absorbant la totalité de l’insert. Laissez agir quelques minutes puis, si la paroi était vraiment très difficile à nettoyer, utilisez une lame cutter pour plaque vitro, avant de frotter avec une éponge en plastique, qui ne raye pas le verre, pour enlever le gros. Ensuite il suffit de passer une éponge humide ou de l’essuie-tout pour absorber l’excédent de salissures et d’humidité, avant de passer un coup de produit à vitre ou d’alcool à brûler.

Les cristaux de soude

Réputé efficace pour tous les gros nettoyages, il répond présent au niveau de l’insert de la cheminée. Selon l’intensité des salissures à nettoyer, on dosera plus ou moins le produit. Une bassine d’eau chaude et des cristaux à fondre ; Il faut utiliser des gants de protection en caoutchouc par exemple. Une fois dilués, les cristaux vont agir sur la paroi en faisant fondre les résidus compacts. Le simple dépôt de fumée disparaitra facilement. Il est nécessaire de bien rincer une fois la paroi nettoyée. On peut ensuite passer un coup de produit à vitre ou de l’alcool à brûler, inter-exter.

En prévention

Choisissez bien votre bois. Certains ne sont pas chers, mais encrassent rapidement le conduit. Si celui-ci n’est pas tubé, il y a de gros risques de feux de cheminée. La masse noire qui s’agglutine chauffe après chauffe trop forte, sur le pourtour de la cheminée risque de s’enflammer ou même juste bourronner et dégager du monoxyde de carbone qui s’infiltrerait par les grilles de sortie d’air chaud. Le monoxyde de carbone est un gaz qui est inodore et incolore, il passe donc inaperçu jusqu’à ce que les premiers symptômes apparaissent: maux de tête, vomissement, perte de connaissance. Les détecteurs de fumées, obligatoires dans les logements, devraient détecter la présence dans l’air du CO.

Utilisez un bois respectueux de votre cheminée, qui en plus vous apportera plus de confort de chaleur et qui préservera en plus le conduit de la cheminée et un peu votre insert. Les bois durs, comme le chêne, le charme, le bois de hêtre, ou des fruitiers, mais surtout pas de châtaigner ou de résineux qui mettraient en péril votre cheminée.


Nettoyer la vitre de votre insert de cheminée
4.1 (81.38%) 29 vote[s]

Conseil pratique

Pour préserver l’environnement et votre santé, utilisez ces produits naturels plutôt que des produits chimiques. De plus, c’est moins onéreux.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes