Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Comment démonter un radiateur ?

Comment démonter un radiateur ?

Que ce soit pour faire le ménage, pour en changer ou encore pour repeindre une pièce, savoir démonter puis remonter un radiateur peut se révéler utile. Si réaliser cette opération sur un radiateur électrique est plutôt simple, cela est plus complexe lorsqu’il s’agit d’un radiateur en eau, qui a quelquefois la caractéristique d’être très lourd, s’il est en fonte. Voici donc en quelques lignes les outils nécessaires pour réaliser cette opération et les différentes étapes à suivre pour réaliser cette action dans les règles de l’art.

comment démonter un radiateur

Démonter un radiateur à eau

Les points de vigilance

Démonter un radiateur à eau peut éventuellement poser un problème en période de chauffe. En effet, si le chauffage est composé d’un té de réglage, qui se présente sous la forme d’une petite pièce composée d’un bouchon et situé à une extrémité basse du chauffage, il sera possible de le démonter sans réaliser la vidange de toute l’installation. Dans le cas contraire, la vidange s’impose et le chauffage risque d’être coupé totalement dans l’habitation jusqu’à la remise en service du chauffage. Ainsi, dans ce cas, il est conseillé de prévoir le démontage du chauffage lorsque celui-ci ne fonctionne pas, en été notamment. Les anciens radiateurs en fonte possèdent rarement ce té de réglage, et imposent donc une vidange totale de l’installation.

La contrainte est également importante dans les habitations qui chauffent à partir d’un système collectif. En effet, la dépose d’un radiateur réalisée en période de chauffe obligera quasiment systématiquement à une vidange de toute l’installation, qui sera alors à la charge du copropriétaire en question. Pour une grosse installation sanitaire de copropriété, il faut compter plusieurs centaines d’euros pour une simple vidange réalisée obligatoirement par un professionnel. De fait, mieux vaut contacter son syndicat de copropriété pour connaitre le meilleur moment pour agir.

En principe, une vidange est prévue dans chaque contrat avant la remise en route du chauffage, à l’automne. Le démontage du chauffage doit donc intervenir avant cette date.

Les outils nécessaires

Pour réaliser l’opération sans difficulté, il suffit d’avoir à disposition quelques outils plutôt conventionnels :

  • une clé à molette ou une clé anglaise, au choix,
  •  une clé Allen hexagonale, pour fermer le té de réglage,
  • une clé de purge, si nécessaire,
  • une bassine ou une bouteille d’eau dont le goulot aura été préalablement enlevé avec un cutter,
  • du décapeur thermique en cas de difficulté à dévisser les écrous.

Les étapes du démontage du radiateur à eau

Schématiquement, un radiateur à eau comporte, à son extrémité haute, d’un côté un robinet et une arrivée d’eau, et de l’autre côté, une purge d’air. A son extrémité basse, il possède éventuellement un té de réglage, d’où se prolonge l’évacuation d’eau.

Lors des différentes étapes, il est essentiel de veiller à ne pas abîmer l’installation de plomberie, et encore davantage si cette installation est ancienne. Il faut également savoir qu’un radiateur en fonte est potentiellement très lourd. Ainsi, mieux vaut réaliser le démontage à deux. Enfin, un radiateur contient en moyenne plusieurs litres d’eau. Attention à ne pas transformer sa pièce en piscine !

La première étape consiste à fermer l’arrivée d’eau au radiateur. Pour cela, il peut être judicieux de couper l’installation complète de chauffage puis le robinet personnel du radiateur. S’il en possède un, le té de réglage doit également être fermé. Celui-ci est donc situé à une extrémité basse du radiateur, protégé derrière un bouchon qui a la forme d’un écrou hexagonal. Pour fermer le té de réglage, il convient d’utiliser une clé Allen. Afin de permettre le remontage de l’installation, il est judicieux de noter le nombre de tours effectués avec la clé Allen. En effet, il suffira de refaire le même nombre de tours dans le sens inverse pour retrouver le même réglage avant la remise en eau.

La seconde étape est celle de la purge. La vis de purge est située à l’extrémité haute du radiateur, en face de l’arrivée d’eau et donc, logiquement, du robinet. Celle-ci, dans la plupart des cas, se dévisse manuellement. Avec une bouteille ou une bassine, de l’eau est récupérée. Cette purge permet de faire retomber la pression présente dans le radiateur et donc de permettre la vidange totale de l’eau lors de la troisième étape.

La troisième étape permet donc de finir de vider le radiateur de l’eau encore présente. Pour cela, il faut dévisser, à l’aide d’une clé à molette ou d’une clé anglaise, l’écrou qui relie le té de réglage ou l’évacuation du radiateur en lui-même. Mieux vaut y aller progressivement, car c’est à ce moment-là que plusieurs litres d’eau peuvent s’écouler.

Lorsqu’il n’y a plus d’eau dans le radiateur, les écrous situés à l’arrivée d’eau et à son évacuation peuvent être totalement dévissés. Il ne reste plus qu’à porter le radiateur pour le désarticuler de ses supports muraux et le poser à plat dans la pièce. Pour éviter toute fuite qui endommagerait le sol, un scotch ou un bouchon collecteur sera placé sur l’arrivée et la sortie d’eau.

Le remontage du radiateur à eau

Le remontage s’effectue en respectant les mêmes étapes que celles du démontage, dans l’ordre inverse. Après avoir replacé le radiateur au mur, il convient de revisser les écrous correspondant à l’arrivée et à l’évacuation de l’eau. Le té de réglage peut être ouvert en réalisant le même nombre de tour qu’au démontage, dans l’autre sens cette fois-ci. L’eau pénètre ainsi peu à peu dans le radiateur, en expulsant l’air présent. Il ne reste qu’à refermer la vanne de purge d’air lorsqu’un peu d’eau commence à en sortir.

Démonter un radiateur électrique

Contrairement à un radiateur à eau, un radiateur électrique est bien plus simple à déposer. Cette opération ne demande pas plus de quelques minutes.

Les outils nécessaires

Un simple tournevis d’électricien suffit pour démonter un radiateur électrique.

Les étapes du démontage du radiateur électrique

Comme pour toute activité électrique, la première étape consiste à couper l’alimentation électrique. Pour les personnes non habituées à agir sur le réseau électrique de leur habitation, mieux vaut couper toute l’électricité au niveau du compteur général d’arrivée. Les autres pourront quant à eux couper l’électricité du radiateur au niveau du tableau électrique. Dans ce cas précis, il est nécessaire de vérifier que le radiateur n’est plus alimenté en électricité.

La seconde étape n’est en rien plus complexe. En effet, il s’agit de déposer le radiateur encore posé contre le mur. En principe, les radiateurs électriques sont simplement posés contre le mur sur un système de fixation, qui est lui-même vissé au mur. Soulever le convecteur permet de le désarticuler du système de fixation. Attention à ne pas trop forcer. En effet, sur un mur en placo, on a vite fait de tout arracher. Quelquefois, certains convecteurs sont vissés ou clipsés au système de fixation ou, dans d’autre cas, il faut permettre son déblocage en tournant une petite patte à l’aide d’un tournevis. L’information est alors notée sur le manuel du radiateur. Lorsque le radiateur est décroché, on le pose au sol, face contre terre.

La dernière étape consiste à débrancher le radiateur. Celui-ci est à priori branché à un boitier électrique, par le biais d’un domino. Avec le tournevis d’électricien, on dévisse le domino pour enlever les fils électriques du radiateur. Le domino doit rester sur l’arrivée électrique murale afin d’éviter toute électrocution si le courant est remis avant le remontage du radiateur.

Le remontage du radiateur électrique

Le remontage du radiateur électrique est également une opération très simple. Il suffit, ici-aussi, de réaliser la même procédure dans le sens inverse. Après avoir mis le circuit électrique hors tension, on branche le radiateur sur le domino électrique et on le replace sur les fixations murales. Le courant peut alors être remis sans danger.

Que ce soit un radiateur à eau ou un radiateur électrique, le déposer demeure une action possible pour n’importe quel néophyte. Le seul point de vigilance est de mettre l’installation en sécurité, afin d’éviter une électrocution ou un dégât des eaux !



Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes