Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Comment poser une fenêtre PVC en rénovation ?

Comment poser une fenêtre PVC en rénovation ?

Votre fenêtre est un peu ancienne, et ses performances, en matière d’isolation thermique ou phonique, ne sont pas optimales. Par contre le bâti est encore en bon état. Le mieux est alors de poser une fenêtre PVC en rénovation, qui conservera mieux la chaleur et atténuera les bruits extérieurs. L’installation de cette nouvelle fenêtre, sur un cadre préexistant, doit être préparée avec soin et obéir à des étapes précises.

poser fenetre pvc en rénovation

Qu’est-ce que la pose d’une fenêtre PVC en rénovation ?

Cette opération consiste à poser une nouvelle fenêtre, avec son dormant et ses vantaux, sur le bâti existant. Il faut donc s’assurer que le cadre est assez sain et solide pour recevoir ce nouvel équipement. Si, en l’enfonçant dans le bois du cadre, votre outil s’y enfonce, c’est que le bâti est endommagé. Dans ce cas, il faudra remplacer la fenêtre entière, ce qui suppose des travaux plus importants, notamment au niveau du mur.

La pose en rénovation sera moins onéreuse et vous fera profiter de fenêtres plus isolantes. Par contre, la pose du nouveau dormant sur l’ancien bâti peut empiéter un peu sur la surface vitrée et atténuer la luminosité de la pièce.

Le matériel nécessaire

En matière de rénovation et pose de fenêtre, ce matériel est relativement simple. Pour procéder au nettoyage préalable de la fenêtre, il faut vous munir d’une brosse. Un tournevis plat vous sera également très utile. La perceuse visseuse prendra parfois le relais.

Pour calfeutrer votre installation, n’oubliez pas le fond de joint. Un pistolet, conçu pour l’application du silicone, permettra de poser des joints étanches. Un mètre servira à la mesure des différents éléments de votre nouvelle fenêtre. Pour en vérifier la verticalité, rien ne vaut le fil à plomb.

Un maillet en caoutchouc, un niveau à bulle, une spatule, des tasseaux de bois ou encore des cales d’espacement complèteront votre trousse à outils.

Les points à contrôler ou à prendre en compte avant de commencer

Avant de vous lancer dans l’installation de votre fenêtre PVC en rénovation, il convient de prendre la mesure de l’ancien cadre. Avec le mètre, mesurez la hauteur et la largeur de l’ancien dormant. Il est en effet indispensable que la nouvelle fenêtre s’encastre parfaitement dans l’ancienne structure. Si ce n’est pas le cas, des déperditions de chaleur peuvent se produire. De même, le niveau à bulle vous renseignera sur l’horizontalité du dormant.

Ne manquez pas non plus de vérifier la solidité du bâti. Si des traces d’humidité apparaissent sur le mur où s’ouvre la fenêtre, cela démontre que l’étanchéité de l’ensemble laisse à désirer. Il faudra donc y remédier avant de commencer les travaux.

Les étapes de l’installation

La première étape consiste à enlever l’ancienne fenêtre. En soulevant chaque vantail, vous parviendrez à le retirer de ses gonds. Certains vantaux sont assez lourds et il vaut mieux vous faire aider dans cette opération. N’oubliez pas de frotter l’ancien cadre avec une brosse adaptée. Vous pouvez alors retirer les anciens gonds. C’est le moment de rendre l’ancien dormant plus étanche en étalant, entre le bâti et le mur, un joint de silicone.

Il convient ensuite de préparer les feuillures, ces entailles du bâti qui vont recevoir le nouveau cadre de la fenêtre. En y insérant des tasseaux de bois adaptés, vous donnerez une meilleure assise au bâti de la nouvelle fenêtre.

Avant d’installer le nouveau dormant, vous pouvez fixer tout de suite la poignée sur un des nouveaux vantaux. Cette précaution vous sera utile, dans la mesure où, une fois la nouvelle fenêtre installée, il faudra l’ouvrir. Pour visser cette poignée, servez-vous d’une perceuse. Vient ensuite le moment de retirer le film qui protège les éléments de la fenêtre durant le transport.

Le moment est venu d’installer le nouveau cadre sur l’ancien dormant. Certaines précautions sont alors à prendre. Il convient notamment de vous assurer que le cadre est bien à angle droit. Cet équerrage est essentiel, tout comme la vérification du niveau des éléments de la nouvelle fenêtre. La pose de cales d’espacement, en bas de l’ancien cadre, facilitera la fermeture des vantaux. Il reste ensuite à visser le nouveau bâti sur l’ancien cadre.

Pour garantir le pouvoir isolant de la nouvelle fenêtre, il faut en assurer l’étanchéité. Pour ce faire, il faut, à l’aide d’une spatule, appliquer un fond de joint entre l’ancien et le nouveau bâti, et recouvrir l’ensemble avec un joint de silicone. Vous pouvez également l’appliquer entre le dormant et le mur. De même, les trous qui, dans l’ancien cadre, assuraient l’évacuation de l’eau, doivent être obstrués. Pour affiner l’esthétique de votre fenêtre, il convient d’installer, sur l’ancien bâti, des profilés d’habillage en PVC.

Il vous reste à fixer les vantaux sur les gonds du nouveau cadre. Il faut alors vous assurer que la fenêtre s’ouvre et se ferme sans difficulté. Vous pouvez, pour parachever votre travail, installer des cache-vis.


Comment poser une fenêtre PVC en rénovation ?
4.4 (87.88%) 33 vote[s]

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes