Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » 5 conseils pour renforcer l’isolation thermique de votre maison

5 conseils pour renforcer l’isolation thermique de votre maison

En améliorant l’isolation de votre logement, vous limitez les déperditions de chaleur et évitez l’humidité. Vous profitez ainsi d’un intérieur plus confortable, tout en limitant votre facture énergétique. Ces quelques conseils vous permettront de rendre cette isolation thermique encore plus efficace.

astuces pour l'isolation de la maison

Une meilleure isolation des combles et du toit

Les spécialistes estiment que 20 à 30 % de la chaleur s’échappe par le toit. Il est donc indispensable de veiller à une bonne isolation de la toiture. Elle peut se faire par l’extérieur.

Dans ce cas, les techniques d’isolation sont assez complexes et plus coûteuses. Ce type d’isolation est cependant très efficace et ne mord pas sur la surface habitable.

Vous pouvez aussi procéder de l’intérieur. L’utilisation, comme isolants, de laines d’origine animale, végétale ou minérale présente alors de nombreux avantages. En plus d’être assez peu coûteuses, les laines de chanvre, de lin ou de roche permettent une excellente isolation thermique, mais préservent aussi des bruits extérieurs.

Disponibles sous forme de panneaux, de rouleaux ou de flocons, ces isolants, ou d’autres, comme le liège ou le polystyrène expansé, serviront aussi à isoler vos combles, perdus ou aménagés. Une meilleure isolation de la toiture et des combles vous fait économiser jusqu’à 20 % sur votre facture énergétique.

N’oubliez pas les ouvertures

Environ 10 à 15 % de la chaleur s’évadent par les fenêtres, d’où peuvent filtrer aussi des courants d’air. Faites effectuer un bilan énergétique du logement, de manière à repérer tous les endroits par où l’air circule.

Les fenêtres ne représentent pas la totalité de ces ponts thermiques, mais elles en constituent une bonne partie. Si vos fenêtres laissent passer l’air, il convient donc de les changer. Dans ce cas, choisissez un double ou triple vitrage, suffisamment épais. Storistes de France vous propose ainsi des fenêtres parfaitement isolantes, avec des vitrages adaptés. Leur composition ainsi que la présence de gaz rares entre les vitres assurent une excellente isolation thermique et phonique, tout en protégeant votre logement de l’humidité.

Enfin, certaines qualités de verre, comme le verre trempé, renforceront le pouvoir isolant de vos fenêtres.

Ne négligez pas l’isolation des murs

Vous avez constaté que vos murs demeurent un peu froids en hiver. Si le bilan énergétique décèle leur insuffisante isolation, il faut y remédier. En effet, les murs sont, après le toit, la seconde source de déperdition de chaleur. En les isolant mieux, vous pourrez, là encore, faire de notables économies de chauffage.

Si vos murs sont un peu creux, vous pouvez injecter à l’intérieur une couche isolante. Il faut pour cela disposer d’un minimum d’espace. Vous pouvez aussi isoler le mur par l’intérieur, ce qui peut réduire la surface habitable et gêner les occupants du logement pendant la durée des travaux.

Avec une isolation par l’extérieur, vous n’avez pas à subir ces inconvénients. Cependant, une telle opération est nettement plus onéreuse et exige des démarches administratives, comme la déclaration préalable de travaux. Elle peut aussi nécessiter l’intervention d’un professionnel.

Mieux isoler les sols

La chaleur peut aussi se perdre par le sol; environ 10 % fuiraient ainsi par vos planchers. Si vous constatez de telles fuites, il est temps de mieux isoler vos sols.

Le sol sera d’autant plus froid qu’il se trouve au-dessus d’un espace non chauffé. Dans ce cas, le mieux est de placer des panneaux d’isolants sur le plafond de la cave ou du cellier. Cette méthode a l’avantage de ne pas empiéter sur la surface habitable du logement.

Mais il est possible d’isoler vos sols par le dessus. Vous pouvez ainsi poser vos plaques ou panneaux d’isolants sur le plancher même. Comme pour la toiture, vous choisissez, entre les produits d’origine animale, végétale, minérale ou synthétique, celui qui vous convient le mieux.

Pour renforcer l’isolation du sol, vous pouvez poser sur les panneaux d’isolants une chape flottante, mince couche de mortier qui protège aussi du bruit.

Améliorez votre système de ventilation

Enfin, vous ne pouvez prétendre à une isolation de qualité sans posséder un système de ventilation performant.

Une bonne ventilation permet de réduire l’humidité du logement et assure le renouvellement de l’air que vous respirez. Ceci est d’autant plus important que le logement, bien isolé, ne laisse pas passer l’air extérieur.

C’est ce qui arrivera pourtant si la ventilation est défectueuse. Et votre facture énergétique s’en ressentira. Si vous voulez améliorer votre système de ventilation, plusieurs solutions s’offrent à vous.

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux fonctionne sur un système d’échange d’air, entre celui qui est extrait de certaines pièces et celui qui est soufflé dans d’autres.

La ventilation par insufflation apporte dans la maison de l’air extérieur. De son côté, l’air vicié est évacué par les bouches de ventilation. En termes d’isolation, chacun de ces dispositifs présente des avantages et aussi des inconvénients.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes