Vous êtes ici : Les-masure.fr » Décoration » Chambre » Comment transformer une chambre d’enfant en chambre d’ado ?

Comment transformer une chambre d’enfant en chambre d’ado ?

Comme l’aime le rappeler si souvent l’adolescent, il n’est plus un enfant. Cela signifie que des aménagements sont à faire dans sa chambre. Exit le bureau-lit, le papier peint à motifs et les rangements servant aux jouets, il n’en veut plus. À la place, un peu de liberté et du mobilier fonctionnel lui simplifieront la vie.

transformer une chambre d'enfant pour un adolescent

Ne décidez jamais tout à sa place !

Même si vous restez son papa ou sa maman, vous n’avez pas à tout décider pour lui. En choisissant à sa place, vous risquez de le voir mal à l’aise dans un environnement qu’il n’a pas voulu. De plus, il y a de grandes chances que vos souhaits de parents soient loin de ceux d’un ado.

Discutez avec lui de ses besoins et de ses envies. Ne lui laissez pas carte blanche. Maîtrisez le budget et si besoin, rappelez-lui les réalités de la chambre. Ce n’est pas une salle de jeux vidéo et vous n’avez pas forcément 20 mètres carrés de superficie.

Changez les revêtements

Cette étape n’est pas obligatoire et dépend des revêtements actuels (ancienneté, style…). Mais, si le mur affiche un papier peint aux motifs enfantins et que le sol est une moquette fluo, il va être très difficile de marquer le changement même en changeant tout le mobilier.

Des couleurs neutres et un revêtement solide et/ou peu cher sont les meilleurs choix. Il aura ainsi la possibilité de personnaliser un peu la décoration des murs (cadres, posters, citations…) et un revêtement en lino (peu cher à l’achat) pourra subir tous ses mouvements et énervements d’adolescent excités à moindre coût.

N’oubliez jamais qu’il s’agit d’une chambre. Il faut donc sélectionner une peinture cohérente avec le besoin d’endormissement, mais suffisamment clair pour disposer de luminosité durant la journée.

Faites le point sur le mobilier

Les mobiliers enfantins doivent être jetés, mis ailleurs ou revendus.

Le cas le plus typique est le lit superposé avec espace bureau en dessous. Beaucoup d’enfants en ont et les adorent. Mais, arrivé à l’âge de l’adolescence, le corps de l’enfant est souvent devenu trop grand pour tenir confortablement dans ces lits et le bureau est inadapté aux matériels informatiques et aux besoins scolaires.

Vous devez à la fois avoir dans la chambre un lit confortable pour dormir, un espace de rangement, un espace de détente et un lieu pour travailler. Si vous manquez de place, vous pouvez peut-être aménager d’autres endroits de votre maison pour libérer des rangements.

Les meubles à acheter dépendent également de vos choix d’éducation. Si certains parents acceptent la console et la télévision dans la chambre, d’autres le refusent. C’est à vous de voir ce que vous préférez.

Essayez de prendre du mobilier contemporain. Très peu de jeunes rêvent d’une commode Louis XIV et ils préfèrent les tendances vues dans les catalogues Ikea : du blanc et du noir, des meubles pratiques et discrets. Un pouf ou un rangement en colonnes le fait également plus envie qu’une grosse armoire.

Pour le bureau, n’oubliez pas qu’il doit être fonctionnel. C’est l’endroit où il fait ses devoirs. S’il a un ordinateur, prenez un bureau où il y a de la place pour l’écran et la tour afin qu’il y ait toujours un grand espace où il puisse poser ses cahiers et ses livres de cours. Souvent, les adolescents voudront choisir le bureau en fonction de la possibilité de jouer aux jeux vidéo. Pour sa réussite scolaire, soyez strict et laissez davantage de liberté ailleurs.

Par exemple, demandez-lui de réfléchir à la position des meubles et aux accessoires. Le mieux est qu’il fasse ce travail avant que vous achetiez les nouveaux… Il doit calculer si les meubles voulus entre dans l’espace disponible à l’aide d’un plan.

Accordez votre confiance pour les accessoires

Vous avez fait le plus gros travail en changeant les revêtements et en choisissant le mobilier. Maintenant, laissez votre adolescent concocter son nid comme il l’entend.

Attention, cela ne signifie pas une absence de règles. Vous avez un droit de regard sur ses choix et fixez les limites. Vous pourriez ainsi refuser qu’il perce un trou dans le mur pour accrocher un cadre, qu’il achète une grosse sono capable de réveiller les voisins ou qu’il mette une grande chicha sur son bureau (même si elle n’est là que pour la déco… en tout cas, il vous l’assure !).

Par contre, si c’est un enfant sportif, acceptez qu’il installe un mini panier sur la porte de la chambre et qu’il affiche les posters de ses idoles au-dessus de son lit. Ce sont des passions saines qui peuvent même le motiver à travailler plus dur.

Autre exemple, si votre adolescent adore l’art et se rêve en peintre, ne le freinez pas. Demandez-lui de mettre une protection pour ne pas tâcher le lino tout neuf et acceptez qu’il installe un chevalet pour réaliser ses peintures. Il peut également suspendre le long du mur des photographies de ses œuvres préférées.

Des centaines d’accessoires différents peuvent venir garnir une chambre d’adolescents. Coupes de sport, photos avec ses meilleurs amis, figurines de ses films Marvel préférés, drapeau de son groupe de musique favori, écharpe d’un club de football accroché au mur… Ne soyez pas le parent inutilement strict en refusant tous ces accessoires.

Rappelez-vous votre chambre d’adolescent. Il y a de fortes chances pour que votre désir d’afficher votre indépendance vis-à-vis des parents et de l’autorité, et votre appartenance à des communautés, vous avait poussé à faire quelques aménagements qui vous feraient honte aujourd’hui. Et pourtant, c’est un comportement naturel et même sain de la jeunesse.

Comment transformer une chambre d’enfant en chambre d’ado ?
4.5 (90.83%) 24 votes

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes