Vous êtes ici : Les-masure.fr » Devis travaux » Devis jardin le guide pour des travaux réussis

Devis jardin le guide pour des travaux réussis

Avec près de vingt millions de jardins en France, les dizaines de milliers de jardiniers professionnels, qui exercent dans plus de 20 000 entreprises, ne chôment pas. En effet, si la plupart des propriétaires ou locataires vivant dans une maison avec jardin ont l’habitude d’entretenir celui-ci personnellement, il n’est pourtant pas rare de faire appel à un professionnel pour effectuer des tâches précises. D’ailleurs, depuis 1994 et l’arrivée en France du Chèque Emploi Service Universel (CESU), faire réaliser des tâches simples de jardinages par un professionnel est devenu très simple et attractif financièrement.

devis jardin

Les différents types de prestations du jardinier

Un jardinier va intervenir pour trois types de tâches différentes : d’une part, tout ce qui concerne l’entretien quotidien d’un jardin ; d’autre part, toutes les tâches qui demandent un matériel adéquat ou d’une certaine dangerosité. Enfin, le jardinier peut également intervenir pour rénover un jardin laissé à l’abandon.

Ainsi, au niveau de l’entretien quotidien, le jardinier va être capable de désherber un jardin ou un espace de plantation. Il intervient pour ramasser les feuilles à l’automne, tondre les gazons et les haies, ou encore pour planter des fleurs au début du printemps. L’avantage de faire appel à un jardinier est de profiter, outre de ses bras et de son temps, de ses connaissances importantes en termes de plantations et de traitement des espaces verts : quelles fleurs planter selon les saisons ? Comment éviter la repousse des mauvaises herbes ? Comment soigner les plantes malades ? Bref, faire appel à ce professionnel favorise le maintien d’un jardin en excellent état.

Faire appel à un jardinier est également une évidence pour réaliser les travaux autour des arbres, notamment pour les abattre ou les élaguer en basse saison. Ce travail demande des précautions, une mise en sécurité et une connaissance accrue pour éviter un accident.

Enfin, le jardinier peut totalement remettre en état un jardin laissé à l’abandon : réaliser le débroussaillage, recréer des espaces de plantation, des pelouses, créer un bassin… Le jardinier intervient dans l’ensemble des espaces verts, et même pour les chantiers importants.

Jardinier ou paysagiste pour l’entretien de votre jardin : qui choisir ?

Quand faire appel à un jardinier et un paysagiste ? La différence entre les deux est la même qu’entre un architecte et un maçon pour une maison : en effet, le paysagiste conçoit les jardins et imagine les différentes espaces. Il travaille à l’élaboration de plans, réalise potentiellement les devis auprès d’entreprises qui vont réaliser les différentes prestations et suit pas à pas les travaux de réhabilitation du jardin.

Le jardinier, de son côté, met les mains dans le cambouis. Son quotidien se déroule directement dans les espaces verts où il réalise ce qui a été éventuellement conçu par un paysagiste. Toutefois, les jardiniers ont également une connaissance importante de tout ce qui touche à la terre et peuvent donc apporter certaines solutions pour les souhaits du quotidien. Si l’on espère par contre recréer totalement des espaces verts sur un terrain de grande taille, mieux vaut faire appel en premier lieu à un paysagiste.

Pourquoi faire appel à un jardinier ?

De nos jours, les journées de 24 heures suffisent difficilement pour tout faire. Et si les week-end sont souvent dédiés au jardinage, ce sont des tâches qui demandent du temps, et qui se répètent fréquemment, notamment au printemps et en été. Faire appel à un professionnel évite de passer trop de temps à réaliser soi-même ses activités.

De plus, de nos jours, de plus en plus de propriétaires d’un âge avancé ne parviennent plus à entretenir leurs jardins. Si depuis une quinzaine d’années, les maisons neuves ont des jardins de plus en plus petits, ce n’est pas le cas des maisons plus anciennes qui possèdent régulièrement des terrains de plus de 800 m². Les entretenir devient compliqué et fatiguant, alors que, de l’autre côté, avoir recours à un jardinier pour les tâches simples (tonte, désherbage, entretien des plantes) est financièrement plus accessible qu’on ne le pense.

En outre, avoir un beau jardin demande des compétences et des connaissances. Il n’y a rien de plus compliqué que de parvenir à choisir les bonnes plantes, à les faire pousser et à les entretenir au quotidien. Malgré tout l’argent du monde, si l’on n’a pas la main verte, il sera compliqué de conserver de jolis espaces verts. Le jardinier a les connaissances pour faire vivre ces plantes et pour garantir que celles-ci s’épanouiront dans le jardin, malgré les fortes chaleurs, les hivers rigoureux ou l’excès d’humidité. Rien ne remplace ce savoir-faire !

Le tarif horaire d’un jardinier en 2018

Il existe deux formes principales de paiement d’un jardinier : soit un coût à la prestation, soit un coût lié à un contrat annuel. Alors que pour une prestation ponctuelle, le coût horaire est d’environ 30 €, auquel il est possible de déduire le CESU, autant par le biais d’un contrat, ce prix est moins important, de l’ordre de 25 € en moyenne en France. Après déduction des chèques CESU, il ne reste finalement à payer pour le client que la moitié de ce tarif horaire. Il faut néanmoins noter que le jardinier peut réclamer une somme supplémentaire pour prendre en charge les frais de déplacement. En outre, alors que certains jardiniers apportent leurs matériels, d’autre utilisent celui de leurs clients. Ainsi, il faudra posséder sa tondeuse, son coupe -bordure ou son taille-haies. Tout cela se négocie avant de signer pour une prestation ou un contrat annuel.

Certains professionnels du jardinage facturent leurs interventions du quotidien, non pas selon un tarif horaire, mais selon le travail à effectuer. Ainsi, pour la tonte d’une pelouse, le tarif dépendra de la surface à réaliser. Il faudra compter une cinquantaine d’euros pour 100m² et environ 250 € pour une surface de 1 000m². Cela comprend évidemment les frais de transport à la déchetterie des déchets de tontes. Là encore, ce prix peut être diminué par l’usage de CESU.

En ce qui concerne les travaux plus importants, les jardiniers préfèrent une tarification à l’acte. C’est le cas pour l’élagage d’arbres ou l’abattage. Élaguer un arbre coûte entre 75 et 500 €, selon la taille de celui-ci. Pour en abattre un, ce même critère de taille est pris en compte : il faudra débourser entre 100 et 500 €.

Enfin, le coût d’un paysagiste est très fluctuant et dépend du projet, et donc du nombre d’heures de travail. Une cinquantaine d’euros de l’heure sera demandée par la majorité des professionnels.

On peut noter qu’en plus de chèques CESU, qui sont compatibles avec certaines petites tâches qui font l’objet d’une liste prévue par la Direction Générale des Entreprises, des déductions d’impôts peuvent être demandées lorsque l’on fait travailler des personnes à son domicile. Les services fiscaux sont alors l’interlocuteur.

Les informations obligatoires sur le devis d’un jardinier

Comme pour tout artisan, le jardinier a l’obligation de réaliser un devis avant toute prestation, dès lors que cette dernière aura un coût pour le client supérieur à 150 €. Le devis des travaux doit alors être détaillé : type de prestation, coût à l’heure ou à l’acte, informations sur l’entreprise ou l’artisan, dates prévisionnelles de réalisation de la prestation, date de validité de l’offre inscrite sur le devis… Ce devis deviendra un véritable contrat dès lors qu’il portera la signature du client.

Comment faire un devis jardin ?

Se présenter comme jardinier ne demande pas la possession d’un diplôme particulier. Ainsi, on trouve de nombreuses annonces d’hommes à tout faire qui proposent leurs services de jardinage. Si leur prix est souvent plus bas que celui d’un jardinier diplômé, il faut toutefois avoir conscience que leurs compétences peuvent avoir des limites. Pour des travaux plus importants, mieux vaut se tourner vers un artisan diplômé ou une entreprise spécialisée dans les travaux d’aménagement paysager ou d’entretien des espaces verts chez les particuliers.

Internet permet ainsi de dénicher de bons professionnels, notamment par le biais de plateformes d’élaboration de devis. En indiquant le type de prestation souhaitée, le lieu d’habitation, voire le budget disponible, ces plateformes mettent en relation professionnels et clients. C’est un moyen de découvrir des professionnels disponibles et de faire jouer la concurrence.

Devis jardin le guide pour des travaux réussis
4.1 (81.25%) 16 votes

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes