Vous êtes ici : Les-masure.fr » Devis travaux » Devis plomberie : le guide pour des travaux réussis

Devis plomberie : le guide pour des travaux réussis

Débouchage d’un évier, réparation d’une fuite d’eau, changement de chaudière ou rénovation du système de plomberie d’une habitation…, il est courant de devoir faire appel à un plombier, et quelquefois de façon urgente. Toutefois, il y a souvent une certaine appréhension à faire appel à un plombier, car les prestations, aussi nécessaires soient-elles, ont un coût quelquefois élevé. C’est pourquoi le devis va être l’outil essentiel du rapport entre le professionnel et le client.

devis plomberie

Les différents types de prestations de plomberie

Le plombier est l’interlocuteur unique pour tout ce qui concerne l’acheminement et l’évacuation de l’eau potable aux quatre coins de l’habitation. Lorsqu’il est chauffagiste, il intervient également pour la pose et l’entretien de la chaudière. A noter enfin que tous les plombiers n’interviennent pas forcément dans tous les types de logements. En effet, s’il possède l’agrément RGE, signifiant « reconnu garant de l’Environnement », il va pouvoir intervenir sur des chantiers d’installation ou de rénovation nécessitant un respect de nouvelles normes environnementales : chaudières à condensation, équipements de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire, pompes à chaleur…

Justement, le plombier intervient en premier lieu dans les maisons neuves ou anciennes afin d’installer tout le système de plomberie. A ce niveau-là, son savoir-faire dépasse largement la simple pose d’une nouvelle installation. Il doit en effet être en mesure de dessiner tout le réseau d’acheminement et d’évacuation de l’eau, et prévoir le bon débit dans toutes les pièces ainsi que, éventuellement, sur le réseau de chauffage. Ainsi, il a un rôle de conseil évident auprès de ses clients pour indiquer les meilleurs endroits pour poser les canalisations et choisir les bons matériaux. Ainsi, si on a souvent l’impression que l’action du plombier se résume aux pièces d’eau (cuisine, salle de bains, laverie), il doit en réalité, dans le cas d’une rénovation ou d’une construction, avoir une connaissance d’ensemble de l’habitation. Du tuyau d’arrivée d’eau à celui d’évacuation, il gère toute la chaîne, ce qui comprend les appareils sanitaires (douche, baignoire, WC) et la robinetterie. Certains plombier ou entreprises de plomberie sont spécialisés dans les travaux d’envergure : réaliser la plomberie d’une maison neuve ou la plomberie d’une rénovation est leur quotidien. Ainsi, ce type de professionnel sera à rechercher pour les travaux lourds.

Le plombier est également l’interlocuteur pour des travaux de rénovation qui demeurent importants, mais restent limités à une pièce ou deux. Ainsi, la rénovation d’une salle de bain, le remplacement d’une baignoire par une douche, la création d’une douche à l’italienne, l’installation d’un second WC, le remplacement d’une ancienne installation par un WC suspendu ou encore la modification d’un réseau de plomberie dans une cuisine à la suite de la rénovation de celle-ci, le plombier va intervenir dans toute une série d’actions d’aménagement sanitaires. Pour ce type de travaux, le rôle de conseil du professionnel est important, et la capacité du plombier à expliquer, donner son avis et apporter son expérience est sans doute un point essentiel de la bonne relation entre l’artisan et ses clients. Il doit en effet être capable d’indiquer les meilleures solutions techniques de répondre aux souhaits du client. Par exemple, le remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne est très tendance depuis quelques années. Mais une douche à l’italienne mal posée, c’est l’assurance d’avoir une mauvaise évacuation de l’eau, et par ricochet, une humidité ambiante et rapidement, une détérioration de l’installation. Pour éviter cela, il vaut mieux savoir s’appuyer sur un plombier compétent, qui n’hésite pas à indiquer clairement les contraintes futures de chaque rénovation.

En outre, un plombier est souvent un artisan avec des compétences qui dépassent l’entretien ou la pose d’un réseau d’eau. Par exemple, dans le cas de la rénovation d’une salle de bain, de nombreux plombiers sont capables de réaliser entièrement le chantier : ce qui relève de son cœur de métier, comme la modification du réseau de plomberie, la pose d’une douche, mais également la pose de la faïence ou du carrelage. Cela peut faciliter la réalisation du chantier et faire baisser le coût de celui-ci. Toutefois, si un professionnel se propose de réaliser tout le chanter, il est prudent de lui demander de voir d’autres chantiers déjà réalisés afin de s’assurer de sa capacité à tout réaliser dans les règles de l’art.

Enfin, le plombier a un rôle éminent pour la réalisation de petits travaux d’entretien et de dépannage. Installation d’un robinet, pose d’un WC ou d’un lavabo, il va être capable en quelques heures de changer un élément défectueux. Son rôle en tant qu’intervenant dans les situations d’urgence est également appréciable. De la fuite d’eau aux toilettes bouchées, en passant par le non-fonctionnement d’une chasse d’eau, l’artisan plombier intervient dans l’urgence pour effectuer le dépannage, remettre en service l’installation et vérifier son bon fonctionnement. Certains artisans se spécialisent sur ces travaux d’urgence, au détriment des travaux de fond d’installation ou de rénovation d’un réseau entier.

Ainsi, suivant les travaux à réaliser, le professionnel auquel il sera fait appel ne sera pas mécaniquement le même.

Le tarif horaire d’un plombier en 2018

Pour les travaux de plomberie, et sans doute plus que dans d’autres secteurs du bâtiment, les prix peuvent aller du simple au triple pour une même prestation. En effet, les professionnels ont une liberté totale de fixer leurs tarifs. En outre, de nombreux critères vont entrer en compte dans élaboration du tarif : le type de la prestation, le type d’intervention (prévu de longue date ou en urgence, en semaine ou un dimanche ou un jour férié, en journée ou en soirée), le lieu de réalisation des travaux (le prix en région parisienne est globalement deux fois plus élevé qu’en province).

Le tarif présent par l’artisan va prendre en compte plusieurs éléments : le tarif horaire pour la main d’œuvre ou pour la constatation du problème, le coût de déplacement, les frais de matériaux, le taux de TVA. Sur la TVA justement, le taux diffère entre 5,5 et 20 %. Celui de 5,5 % concerne les travaux d’installation de système de chauffage plus économes. Le taux de 10 % s’applique sur le matériel acheté par le plombier pour les travaux réalisés dans une habitation où on réside depuis au moins deux ans. Enfin, tous les autres travaux bénéficient d’un taux de TVA à 20 %.

Ainsi, le prix horaire d’un plombier pour la partie main d’œuvre est en principe compris entre 40 et 80 €, hors région parisienne. Dans la couronne francilienne, ce tarif sera doublé. Enfin, en cas d’intervention en urgence en soirée ou un dimanche, le tarif de main d’œuvre sera majoré jusqu’à 50 %. Ainsi, en cas de fuite d’eau, fermer l’arrivée d’eau pour contenir la fuite et attendre le prochain jour ouvré permet, lorsque c’est possible, de faire baisser sa facture.

Le coût du déplacement est en principe un forfait fixe, inférieure à 50 €. Quant aux fournitures, le professionnel prend évidemment une marge dessus, mais qui correspond à celle prise par les magasins si la pièce est achetée chez eux. Ainsi, le prix facturé n’est pas forcément plus élevé, surtout si l’on profite de la TVA à 10 %.

Certains plombiers, plutôt que cette facturation complexe, préfère appliquer pour les interventions les plus simples un tarif forfaitaire. Celui-ci prend en compte le temps passé par le professionnel, qu’il soit d’une heure ou d’une journée entière. Par exemple, le forfait pour un changement de robinet s’élèvera au maximum à 150 €. Idem pour un changement de WC ou de chasse d’eau.

Ainsi, il est possible de donner quelques ordres de prix pour des travaux, tout compris :

  • le débouchage d’une canalisation coûte environ 100 €,
  • un dépannage sans difficulté coûte environ 45 € de l’heure,
  • la réparation d’une fuite d’eau revient environ à 90 € de l’heure,
  • un changement de WC posé coûte 400 € tout compris,
  • le remplacement d’un WC par un WC suspendu revient environ à 700 € (excepté éventuellement la pose de faïence),
  • l’installation d’une douche : entre 1 000 et 2 000 €,
  • la rénovation complète d’une salle de bain : entre 5 000 € et 15 000 €, suivant la taille de celle-ci, les matériaux utilisés, et l’importance des travaux préparatoires.

Pourquoi faire établir un devis de plomberie ?

Peut-être plus que pour d’autres types de travaux, les travaux de plomberie peuvent donner lieu à de grosses différences de tarifs selon les prestataires. En effet, entrent en jeu de multiples critères, qui dépassent le simple critère du prix horaire ou forfaitaire pratiqué par le professionnel.

Au niveau des matériaux, les tarifs pratiqués divergent énormément suivant leur qualité. Prenons l’exemple d’un robinet : le prix d’un robinet premier prix ne dépassera certainement pas quelques dizaines d’euros alors que le même type de robinet, de marque Grohe ou Hansgrohe, coûtera sans doute 150 à 200 euros. La différence réside dans la qualité du produit utilisé.

Seul un devis permettra, dans un premier temps, de se faire une idée sur la qualité de la prestation et des matériaux proposés, et, dans un second temps, de comparer les prix pratiqués par plusieurs professionnels. Ainsi, faire établir plusieurs devis est la seule façon de trouver le meilleur prix de la prestation en elle-même, qui comprend le tarif horaire de l’artisan et les frais de déplacement. Pour le tarif des fournitures, il ne faut pas hésiter, en cas de doute, à regarder les prix de ce type de produits dans le commerce. Si le prix inscrit dans le devis est 25 à 30 % plus cher que le même produit dans le commerce, la marge de l’artisan semble trop élevée.

Enfin, faire établir plusieurs devis de plomberie offre l’occasion d’un premier contact avec l’artisan. Sa qualité d’écoute, sa capacité à répondre à vos questions, son application à regarder le problème pour lequel vous l’appelez, sont autant d’indice qui aident à choisir le bon artisan, en plus du tarif appliqué dans le devis.

Les informations obligatoires sur le devis de plomberie

La remise d’un devis est obligatoire pour tous les travaux de dépannage, d’entretien ou de réparation, dès lors que le montant TTC dépasse 150 euros. En outre, en cas de demande expresse du client, et même si le montant ne dépasse pas ce seuil de 150 euros, le professionnel est tenu d’éditer un devis avant la réalisation de tous travaux. Il n’existe que deux exceptions à ce principe : d’une part, lorsqu’un danger ou une urgence absolue pour les personnes ou les biens impose l’intervention rapide du professionnel. D’autre part, dans le cas de la réalisation d’une prestation d’entretien qui fait déjà l’objet d’un contrat signé par le client.

Ainsi, le devis est le document qui régie la relation entre l’artisan plombier et ses clients. Ce devis doit être signé avant la réalisation de la prestation, avec les mentions « bon pour travaux » et « devis signé avant exécution des travaux ».

Un devis doit être exhaustif. Dans cette optique, il comporte le nom du professionnel et son numéro d’identification professionnel (SIRET). L’identification du client et l’adresse de réalisation des travaux sont également des éléments obligatoirement notés. Au niveau de la prestation en elle-même, le devis mentionne le tarif horaire et le nombre d’heures nécessaires à la prestation ou le coût forfaitaire, les frais de déplacements, ainsi que la liste détaillée de tous les produits nécessaires. A chaque fois seront indiqués le nom et la marque du produit, ainsi que la quantité nécessaire. Enfin, les différents taux de TVA et le coût global de l’opération sont notés. Il est alors simple pour le client de comparer ce tarif avec celui pratiqué par un autre artisan.

Enfin, un devis comporte forcément une date d’édiction ainsi que la date de validité de l’offre. De plus, l’artisan doit informer des délais d’exécution de la prestation. En effet, connaître cette date permet au client de résilier le devis sept jours après la date limite d’exécution des travaux, si ceux-ci n’ont pas été réalisés.

La réalisation d’un devis est la plupart du temps gratuite. Certains artisans facturent ce devis. C’est totalement légal, même si le client doit être averti avant. La plupart du temps, le coût du devis est ensuite déduit du montant de la prestation.

Comment faire un devis de travaux de plomberie ?

Il existe plusieurs façons de demander un devis de plomberie. Le bouche à oreille permet souvent de connaître le nom de plombiers compétents qui exercent dans son secteur géographique.

Néanmoins, pour des travaux de rénovation un peu plus importants, il est possible de demander des devis via les plateformes spécialisées présentes sur Internet. Cela a plusieurs avantages : ainsi, le descriptif fait par le client sur les travaux qu’il souhaite faire réaliser est transmis aux professionnels partenaires de la plateforme. Seuls les artisans capables de répondre à cette demande et disponibles aux dates souhaitées répondront à celle-ci. Cela évite d’appeler plusieurs professionnels qui ne seront pas forcément disponibles ou en mesure de réaliser ce travail. De plus, en indiquant son budget, les artisans qui pratiquent des prix trop élevés seront dès lors hors-jeu.

Un artisan, même contacté via Internet, devra forcément se déplacer au domicile pour établir un devis de plomberie. Mais passer par une plateforme en ligne offre l’occasion de faire un premier tri et donc de gagner du temps.

Devis plomberie : le guide pour des travaux réussis
4.7 (94.86%) 35 vote[s]

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes