Vous êtes ici : Les-masure.fr » Devis travaux » Devis peinture : le guide pour des travaux réussis

Devis peinture : le guide pour des travaux réussis

La peinture est sans conteste l’élément central de la décoration d’une maison, que ce soit à l’intérieur de celle-ci ou à l’extérieur. C’est elle, éventuellement associée à du papier peint, qui va donner l’ambiance générale, qui va favoriser la luminosité d’une pièce ou encore qui va délimiter, en jouant sur différentes couleurs, différentes parties d’une même salle.

Le travail des peintres en bâtiment, notamment pour de la peinture intérieur, est souvent sous-estimé. L’idée générale admise est que repeindre une pièce est plutôt simple et réservé à tout le monde. En réalité, peindre est plus complexe qu’il n’y parait, que ce soit pour l’acte en lui-même que pour le choix des peintures ou la préparation des supports. Ainsi, en comparaison à la pose de papiers imprimés ou de papiers peints, repeindre une pièce est un travail bien plus ardu.

Ainsi, il est pratique de faire appel à des artisans qualifiés pour réaliser une mise en peinture. Du type de prestation à réaliser en passant par les différents tarifs 2018 ou les éléments à vérifier sur les devis demandés, voici dans ce guide tous les éléments pour faire réaliser une prestation en toute tranquillité.

devis peinture

Faire appel à un artisan : pourquoi ?

N’importe quel bricoleur du dimanche a déjà pris un fameux rouleau pour reprendre un mur intérieur de son logement. Si la tâche parait aisée, il est fort probable qu’il soit tombé dans un ou plusieurs pièges associés à ce type de travail : à commencer par le choix de la bonne peinture : mat, satiné ou brillante ? Peinture à l’eau ou peinture glycéro ? Sous-couche ou peinture directement sur le mur ? 2 litres, 5 litres ou 25 litres ? Pour un novice, difficile de faire les bons choix, ce qui peut avoir des conséquences sur le rendu final, même si le travail est réalisé avec soin. L’artisan peintre connaît son travail et a l’avantage d’éviter de se poser ces questions. Mieux, il apporte les conseils nécessaires en matière de décoration. Par exemple, il arrive régulièrement que la couleur de la peinture ne convienne pas une fois posée sur une grande surface. Ce travail de conseil est donc extrêmement précieux.

En outre, tous les peintres amateurs ont connu les désagréments de la mise en peinture d’un mur. Cela commence principalement par un support à préparer, notamment si le mur est sale, a des défauts, comme des fissures ou des trous, ou si l’ancienne peinture est écaillée. Acquérir les techniques pour peindre correctement est quelque chose de relativement simple. Par contre, préparer un mur demande des connaissances plus complètes et une certaine expérience. A ce niveau-là, l’apport d’un professionnel est souvent privilégié.

Enfin, les derniers écueils lors de travaux de peinture résident dans les outils choisis pour peindre : entre les différents manchons, en mousse, à laquer, à poils longs, le travail, et surtout le résultat, seront différents. La même question se pose pour les pinceaux : brosse plate, coudée, rectangulaire ou ronde, chaque pinceau possède son utilisation adéquate. Pas toujours simple d’avoir les bons outils au bon moment.

Au final, les travaux de peinture ne sont pas si aisés et faire appel à un professionnel du secteur est donc précieux. Mais cela a évidemment un coût.

Les différentes prestations de peinture

Une rénovation de peinture à l’intérieur de l’habitation ou à l’extérieur de celle-ci ne représente pas vraiment le même type de travail, ni la même exigence. Si des entreprises proposent les deux types de prestations à leurs clients, il est plus courant de voir une césure entre des peintres en bâtiment dédiés aux intérieurs et des façadiers qui interviennent en extérieur.

A l’intérieur de l’habitation, le peintre peut intervenir pour une peinte ou une repeinte complète de l’habitation ou pour une seule et même pièce. Lors de la construction d’une maison, les constructeurs proposent souvent à leurs clients de réaliser eux-mêmes la peinture des murs. Cela présente l’avantage de faire réaliser quelques milliers d’euros d’économie. Si avec un peu d’entrainement, il est possible d’obtenir de bons résultats, une première mise en peinture par un professionnel sera plus durable, avec une réalisation parfaite et une précieuse aide pour les choix des couleurs. En effet, sauf si l’on choisit de mettre du blanc partout, avoir une vision parfaite du rendu de l’association de plusieurs couleurs dans une maison neuve est compliquée. Ainsi, le conseil à donner pour une maison neuve est de réaliser des devis : même si ceux-ci ne donneront pas lieu à une signature, il sera possible de profiter de l’expérience du peintre et de certains de ces conseils lors de sa venue sur le chantier. Et, si le budget suit, autant faire réaliser les travaux par l’artisan, car repeindre une habitation complète, même sans véritable travail de préparation des murs, représente de nombreuses heures de chantier.

En ce qui concerne la rénovation ou la réparation de dégâts de peinture, comme un dégât des eaux, l’artisan peut intervenir dans n’importe quelle pièce, et notamment les pièces humides (salle de bains, toilettes, cuisine). Ce sont elles qui demandent une véritable expérience. En effet, le choix de peinture sera extrêmement important pour éviter tout problème dans le futur à cause du contact régulier du support peint avec l’eau, les graisses ou l’humidité ambiante. Si le support est déjà abîmé, il ne faut pas négliger sa préparation. Là, l’apport de l’artisan évitera toute déconvenue.

Repeindre les façades d’une maison fait peur à tous les propriétaires. En tête, le coût, que tout le monde pense exorbitant. Certes, c’est cher, mais pas forcément énormément plus cher qu’un travail de peinture en intérieur. Par contre, faire réaliser correctement la peinture extérieure a de nombreuses utilités : la première est de donner un coup de modernité à la maison, avec des murs propre, lisses, brillants. Mais au-delà de ce critère esthétique, repeindre les façades protège la maison des remontées d’humidité, améliore son isolation phonique, participe à sa performance énergétique et évite clairement l’usure de la structure. Bref, c’est un travail clairement utile pour le maintien d’une maison saine, qui va au-delà de son apparence. Sur tous ces sujets, l’apport du professionnel est indéniable.

A l’extérieur, un peintre en bâtiment sera également en mesure de repeindre les huisseries, portes et fenêtres, qui demandent elles-aussi un travail de préparation assez chronographe et qui doit être réalisé avec soin.

Les différents types de peintures

Chacun a pu s’en rendre compte en allant dans un magasin de bricolage : il existe de nos jours des milliers de référence et faire le bon choix relève du parcours du combattant.

De manière synthétique, il existe principalement deux types de peintures pour repeindre un mur intérieur :

  • la peinture à l’eau, appelée aussi peinture acrylique, est souvent privilégiée par les peintres en herbes : sans odeur, elle est facile à appliquer, sèche relativement vite et s’adapte à la grande majorité des matériaux. De plus, les outils comme les éventuelles tâches au sol se nettoient facilement et sans solvant. La peinture à l’eau est donc très pratique, plus respectueuse de l’environnement. Côté inconvénients, elle est moins durable et son lessivage n’est pas toujours très simple.
  • la peinture à l’huile, appelée également peinture glycéro, s’utilise avec des solvants. Très résistante et durable, avec un lavage des supports faciles pendant de nombreuses années, c’est le produit préféré des professionnels. Mais elle a tout de même des inconvénients : une odeur forte, des temps de séchage rallongés, la présence de solvants éventuellement nocifs pour l’environnement, un nettoyage des pinceaux au solvant. Dans la gamme des peintures à l’huile, la peinture époxy présente une résistance encore améliorée, utile sur certains revêtements, et s’adapte sur des murs très jaunis. Par contre, son utilisation est compliquée.
  • depuis, quelques années, de nouvelles alternatives sont lancées sur le marché : l’alkyde en émulsion aqueuse en est une. Cette peinture allie la facilité d’utilisation de la peinture à l’eau et la résistance de la peinture à l’huile.

A côté des différents types de peinture, il existe aussi trois types de rendus : brillant, mate, satiné.

  • la peinture mate donne un aspect plus sombre. Capable de masquer les petites irrégularités du mur ou du plafond, elle est utilisée principalement dans les pièces de vie ou les chambres.
  • la peinture satinée est plus chaleureuse, plus lumineuse. Elle est également plus facile à laver. De fait, son utilisation est possible dans toutes les pièces de la maison.
  • enfin, la peinture brillante a comme avantage de donner un sentiment d’agrandissement de la pièce. On l’utilise principalement pour mettre en avant les détails, comme des moulures ou des boiseries, sur lesquelles elle pourra être facilement lavée.

Le tarif horaire d’un artisan peintre en 2018

En matière de travaux de peinture, deux types de tarifs s’opposent. Certains artisans peintres préfèrent donnent un coût de travail à l’heure alors que d’autres privilégient un tarif au mètre carré (m²). Ce tarif comprend en principe à la fois l’application de la peinture en elle-même mais aussi la préparation des supports. Pour un client, connaître les prix au m² est souvent plus pratique, car cela permet d’avoir une idée plus juste du coût total du chantier. Le tarif horaire a davantage tendance à augmenter au fur et à mesure du chantier, si le peintre rencontre des difficultés. De plus, suivant la rapidité du travail de l’artisan, la facture pourra fluctuer d’un professionnel à l’autre. Avec un coût au m², la comparaison est donc plus aisée car la base de calcul du devis, à savoir la surface à peindre, est fixe.

Ainsi, au niveau des coûts horaires en intérieur en 2018, il faut compter environ 25 à 40 HT par heure. La variation dépend de la qualité du support. En outre, le coût pour la peinte d’un plafond est habituellement de 10 à 20 % plus cher que pour un mur.

Le prix des travaux de peinture au m²

Dans un intérieur, le prix en m² varie davantage qu’un tarif horaire, mais il sera plus précis et sans mauvaise surprise. Bien entendu, il s’agit d’un tarif selon la surface murale et non selon la surface au sol de la pièce.

Pour un mur, il faut compter en 2018 entre 30 et 60 € le m². Cela comprend la préparation de celui-ci, le coût de la peinture et la peinte en elle-même. Ainsi, en moyenne, il faut compter un tarif de 1 000€ pour une chambre de 10 m² au sol.

Pour un plafond, le prix est sensiblement plus élevé que pour un mur, de l’ordre, comme pour le tarif horaire, de 10 à 20 % en plus.

Pour les boiseries, le prix est en principe donné par élément. Ainsi, une porte intérieure sera repeinte pour un budget oscillant entre 50 et 150 €. Pour une porte d’entrée, qui demande une peinture de meilleure qualité, le coût sera de 300 € environ. Enfin, pour une fenêtre classique à deux battantes, un tarif compris entre 250 et 400 € sera dans la moyenne.

En extérieur, le prix d’un façadier aura une variation au m² beaucoup plus forte. En effet, entre une maison qui a juste besoin d’un léger rafraichissement et une autre qui est fissurée ou avec un crépis qui se désagrège, le travail sera bien différent. Ainsi, au m², les professionnels facturent entre 30 et 100 le m². Pour un pavillon de taille moyenne, il faudra compter entre 5 000 et 15 000 €.

Les informations obligatoires sur le devis peinture

Base réglementaire de la relation entre un artisan et ses clients, le devis doit comprendre de nombreuses informations obligatoires. En ce qui concerne un devis de peinture doivent ainsi apparaitre une dizaine d’éléments.

Ainsi, comme pour tout devis, la date d’émission, la durée de validité de l’offre, les informations de l’entreprise (numéro Siret et adresse), le nom et l’adresse du client, doivent être renseignés.

Au niveau de la prestation en elle-même, il est important de veiller à ce que sa description précise figure sur la proposition commerciale. Toutes les fournitures (peinture, sous-couche) doivent être clairement référencés ainsi que leur quantité et leur prix unitaire. Le prix de la main d’œuvre au m2 ou à l’heure est obligatoirement indiqué. Enfin, le montant total de l’offre sera calculé, avec la partie correspondant à la TVA.

Pour être valable, et ainsi devenir un contrat entre les deux parties, le devis est à signer par le client avant l’exécution de la prestation. Il comporte alors les mentions « bon pour accord » et « devis reçu avant exécution des travaux ».

Comment faire un devis travaux peinture ?

Avant toute prestation, comparer plusieurs devis est conseillé. Pour cela, les artisans devront se déplacer pour évaluer le coût du projet. Toutefois, en ce qui concerne les devis de travaux de peinture, de nombreuses plateformes sur Internet proposent un outil de réalisation de devis travaux et un formulaire de mise en relation avec des artisans qualifiés en région, auquel le projet sera transmis.

Ces outils permettent de faire une simulation assez précise du coût d’un chantier, même si ces devis seront affinés par la suite lors de la venue du professionnel. Ainsi, les formulaires à remplir demanderont les surfaces à peindre, l’état général des murs à l’heure actuelle, ainsi que le lieu des travaux à réaliser, car les tarifs fluctuent suivant les régions. Enfin, d’autres éléments, comme la hauteur sous plafond, permettra d’affiner le devis.

Ainsi, avant de contacter des artisans de sa région, réaliser une première demande sur Internet permet de savoir si le projet en tête et financièrement viable.

Devis peinture : le guide pour des travaux réussis
5 (100%) 1 vote

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes