Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Conseils en jardinage » Comment planter des radis ?

Comment planter des radis ?

Radis blanc et rose, rouge vermillon ou noir, rond ou long, il est qualifié de légume-racine car c’est cette dernière que l’on mange. Agréable à se mettre sous la dent, ce petit légume frais, craquant, à la saveur subtilement piquante, tendre et charnue, aide à la digestion. Le cultiver de façon Bio, sans aucun apport de substance chimique, dans votre jardin ou dans une jardinière sur votre balcon est un jeu d’enfant. Il vous permettra de cuisiner aussi bien la racine que les fanes, en salade, en soupe, cru ou cuit… On ne jette rien dans le radis.

planter des radis

De quoi avez-vous besoin  pour semer les radis ?

En jardinière :

Matériel à prévoir

  • une jardinière ou autre récipient,
  • un peu de terreau et de terre de jardin,
  • un paquet de graines de radis de 18 jours, bien entendu et de  l’eau. Si vous utilisez celle du robinet, remplir votre arrosoir la veille afin que l’eau se décante,  le chlore s’évaporera et l’eau sera plus pure et à température ambiante, ce qui évitera les chocs thermiques, néfastes au bon développement des plants.

Nos conseils pratiques

  • utiliser une jardinière avec évacuation d’eau afin que le surplus d’eau s’échappe et ne stagne pas au fond du récipient,
  • garnir la jardinière d’un mélange de terre et de terreau à quantité égale,
  • faire une petite tranchée avec un morceau de bois,
  • semer en ligne les graines de radis,
  •  les recouvrir de 3 cm de terreau,
  • tasser légèrement à la main,
  • arroser légèrement pour favoriser la germination des graines.

Directement au jardin

Matériel à prévoir

  • une bêche,
  • un râteau,
  • un double plantoir muni d’une ficelle,
  • un peu de terreau,
  • un paquet de graines de radis de 18 jours,
  • de l’eau de pluie, que vous aurez récupérée lors de précédentes pluies dans une réserve à eau ou tout contenant à votre convenance (arrosoir, seau …)  cette eau étant meilleure pour votre potager.

Nos conseils pratiques

  • ameublir le carré de terre réservé au semis de radis en le désherbant et en retournant la terre pour casser les mottes afin que la terre soit fine et légère et enlever même les petits cailloux qui risquent d’empêcher la levée correcte des radis,
  • saupoudrer d’un peu de terreau pour une meilleure qualité de la terre,
  •  utiliser les plantoirs en enfonçant le 1er en pleine terre au début du terrain et le second à l’autre extrémité, la ficelle fixée aux plantoirs vous aidera à tracer une ligne régulière et bien droite puis creuser une petite tranchée d’environ 3 cm de profondeur en longeant la ficelle avec un bâton,
  • déposer les graines au fond du sillon espacées environ d’1cm d’intervalle,
  • reboucher le sillon en ramenant la terre des bords de ce premier à l’aide du râteau,
  • tasser légèrement la terre avec le râteau,
  • arroser en pluie fine en utilisant l’arrosoir avec la pomme d’arrosoir afin d’éviter que les graines ne se déplacent et se collent les unes aux autres.

A la volée peut être une autre façon de semer en pleine terre : prendre une poignée de graines, comme la semeuse de Millet, lancer les graines sur le terrain préparé. Ne pas effectuer ce semis par grand vent sinon les radis seront éparpillés un peu partout.

Comment améliorer la qualité de votre terre de jardin ?

En y apportant du potassium, symbolisé par la lettre K de Kalium (ancien nom du potassium), élément essentiel pour la vie de toute plante, qui l’absorbe par les racines. C’est un bon régulateur, il a pour effet de fortifier les plants, d’améliorer naturellement leur coloration et le goût de ce petit légume.

Pour cela, il suffit de récupérer de la cendre de bois, la passer au tamis pour la débarrasser de certaines impuretés, tels que des petits morceaux de bois non consumés. Lors du semis épandre de la cendre sur le terrain car elle est riche en potassium et éloigne les limaces, friandes des jeunes pousses. Une fois répandue, pour plus d’efficacité, griffer la terre à l’aide d’une fourche à dents ainsi la cendre pénétrera plus profondément à proximité des racines.

Quand semer les radis ?

De  fin mars jusqu’à septembre.

Les radis d’été

Radis d’été (rouge ou rose & blanc), petits radis dits radis de tous les mois :  à semer en mars sous abri et en avril en place mais attention, s’il gèle encore, protéger les semis d’un voile spécial ou de petits tunnels,que l’on trouve en jardinerie.

Dans les régions froides, il est préférable d’attendre mai que la terre soit suffisamment  chaude et que les  gelées ne soient plus à craindre pour procéder au semis.

Il faut compter environ 20 jours après le semis pour pouvoir les déguster de juin à septembre.

Les radis d’automne ou d’hiver

Radis d’automne ou d’hiver (blancs ou noirs), à la chair blanche aux longues et grosses racines, piquants au goût prononcé . Les semer courant juin jusqu’à septembre. Il faut compter environ 4 mois après le semis pour pouvoir les déguster au début de l’automne jusqu’au milieu de l’hiver.

Quels radis planter ?

Les radis La récolte
Radis rose à l’extrémité blanche 3 semaines après le semis
Radis ronds mélangés : blanc, violet, rouge, jaune 3 à 4 semaines après le semis, elle sera échelonnée car les différentes variétés n’ont pas le même rythme de croissance
Radis ronds : rouge écarlate 4 à 6 semaines après le semis
Radis rose de pâques très allongés 5 semaines après le semis

A découvrir :  les radis asiatiques

  • blancs, verts & blancs – rouges ou violets selon les espèces – plus grands et volumineux, doux et pour la plupart, non piquants,
  • semis :  quinzaine de juillet à début septembre,
  • à récolter de l’automne à l’hiver (octobre à fin novembre), pour certains, compter une récolte environ 60 jours après le semis.

Quand récolter les radis ?

Semis mars à septembre  – récolte : avril à octobre  – Hauteur :  15/25cm. Au bout de 20 jours environ, lorsque les racines atteignent une longueur de 3 à 4 cm et selon les variétés, voir la sélection.

Que faire quand je constate que mes radis ne grossissent pas ?

Le semis est certainement trop dense. Pour les prochains semis, veiller à semer plus clair, soit en semant à la volée par temps calme et en répartissant les graines de façon homogène sur l’ensemble du terrain préparé, soit en ligne, en disposant les graines à intervalle régulier d’au moins 1 à 2cm.

Pour les plants en cours de croissance, il va falloir éclaircir les rangs.

Comment éclaircir la rangée de radis ?

Pour que les radis lèvent correctement, chaque plant doit disposer d’un espace vital suffisant et ne pas être gênés par les autres, notamment s’ils ont été semés trop dense. Dès que les 2 premières feuilles des radis sont formées, retirer les pousses excédentaires qui empiètent sur les autres, ne garder qu’un radis tous les 2 à 3 cm en privilégiant les individus les plus vigoureux. Attention, les plantules arrachées ne se repiquent pas et veiller à ce que celles que vous gardez soient bien enracinées, ramener de la terre au pied si nécessaire.

Si vous trouvez cette tâche trop fastidieuse, il vous est possible de recourir au semi des graines en ruban, celles-ci étant insérées et espacées sur une bande en papier. Il suffit de déposer tout simplement la bande de graines au fond du sillon, de recouvrir de terre et d’arroser avec la pomme d’arrosoir pour une pluie modérée.

Comment obtenir une récolte prolongée ?

  • en semant chaque semaine ou tous les 15 jours, selon vos besoins, quelques graines de radis ainsi vous en aurez en permanence sous la main,
  •  maintenir le sol toujours humide à partir de la quinzaine de mars sous abri (couche ou serre) arroser régulièrement jusqu’à la récolte,
  • faire un nouveau semis de radis rose quinzaine d’août si le temps le permet, éviter les grosses chaleurs,
  • quinzaine de septembre, le radis d’hiver peut être semé en ligne, à éclaircir après la levée des jeunes pousses.

Rappel : cultiver une même plante au même endroit une année sur l’autre provoque l’appauvrissement du sol. Il est donc vivement conseillé de procéder à la rotation des cultures, au moins tous les 2 ans afin d’éviter cet inconvénient.

Radis : la fiche d’identité

Appellation : radis, raphanus sativus.

Famille : cruciféracées.

Situation : ensoleillée, mi-ombre dans un sol bien meuble, toujours frais, terreau et terre de jardin.

Plantation : au printemps, fin mars jusqu’en septembre.

Profondeur : 3 cm environ.

Espacement : 1 à 2cm d’intervalle.

Semis : après les gelées du printemps, dès que la terre est bien chaude ou  à partir de fin mars sous abri (châssis ou serre).

Culture :  en jardinière ou en pleine terre ou sous abri au début du printemps. Mais, dès que la partie rouge du radis sort de terre, laisser ouvert le châssis ou le tunnel, la fraîcheur stimulera le renflement du radis. Une fois les radis formés, refermer le châssis et aérer tous les jours.

Attention, le radis souffre de la chaleur, qui active la montaison du radis, il devient creux et perd ses valeurs gustatives.

Entretien : supprimer les mauvaises herbes.

Arrosage : la terre doit être relativement humide – quelques arrosages par temps sec.

Récolte : 18 à 20 jours  après le semis. Les derniers, avant les gelées car à -5°C, le radis gèle ce qui entraîne le pourrissement des racines.

Comme les carottes, les radis peuvent être conservés dans un petit silo confectionné avec des planches et placé dans un endroit frais à l’abri du gel et bien ventilé. Ils peuvent également être placés dans des caissettes remplies de sable humide à la cave ou dans un cellier.




Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes