Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Conseils en jardinage » Date des saints de glace en 2019

Date des saints de glace en 2019

Tous les jardiniers connaissent les saints de glace. On les fête les 11, 12 et 13 mai, mais on ignore souvent leurs noms. Mamert, Pancrace et Servais ne semblent en tous cas rien annoncer de bon.

date des saints de glace 2019

Qu’est-ce que les saints de glace ?

Cette période marquerait un dernier assaut de l’hiver. Ces trois nuits peuvent encore être assez fraîches pour que des gelées tardives soient possibles. Après quoi, les jardiniers pourraient dormir sur leurs deux oreilles. Les cultures seraient à l’abri du froid jusqu’aux premiers frimas de l’hiver suivant. Cette période des saints de glace est souvent associée à ce que les jardiniers appellent la lune rousse. Durant cette période, qui s’achève souvent à la mi-mai, les jeunes pousses peuvent subir les assauts d’un gel tardif. Dans ce cas, elles prennent un aspect roussi, comme si elles avaient été brûlées par le gel.

L’histoire des saints de glace

Qui sont ces saints dont le nom reste associé aux dernières froidures de l’année ? Vous ne trouverez plus leurs noms dans vos calendriers. L’église catholique, craignant que leur culte n’entraîne à la longue des pratiques superstitieuses, les a remplacés par d’autres. Saint Mamert fut évêque de Vienne et vécut au Ve siècle. Il aurait institué la fête des Rogations, ces trois jours de prières et de processions destinées à apaiser la colère de Dieu et à faire cesser les calamités naturelles qui venaient de désoler le pays. Les autres saints, Pancrace et Servais, n’ont guère de rapport avec la nature, mais ils furent associés à saint Mamert dans les prières des paysans. Seulement voilà, la protection des saints personnages ne suffisait pas toujours à empêcher la grêle ou les inondations. Aussi, les paysans, déçus, finirent-ils par associer les trois saints avec le retour tardif d’un froid nuisible aux récoltes. Les « saints de glace » étaient nés. A noter que dans les régions septentrionales, où les dernières gelées se manifestent souvent plus tard dans le mois de mai, on ajoute aux saints habituels d’autres protecteurs, comme saint Boniface ou saint Bernardin.

Les dates des saints de glace en 2019

Les dates des saints de glace sont toujours les mêmes depuis le haut Moyen-Age. Seuls changent les jours de la semaine concernés. En 2019, les 11, 12 et 13 mai tomberont un samedi, un dimanche et un lundi. Sombre week-end en perspective pour les jardiniers!

Faut-il se méfier des saints de glace au jardin ?

La sagesse populaire a toujours pris en compte le danger potentiel des saints de glace et elle continue à le faire. Comme le dit le dicton, « avant saint Servais point d’été, après saint Servais plus de gelées ». Mais qu’en est-il en vérité ?

Si l’on mesure les températures des saints de glace durant les dernières années, on s’aperçoit qu’elles ont été plutôt douces, et même chaudes en 2015. Ceci est d’autant plus vrai qu’en vertu du réchauffement climatique, les températures ont tendance à augmenter de manière régulière. Cependant, il est vrai que, durant la première quinzaine de mai, des descentes d’air froid peuvent, associées à un ciel dégagé, provoquer des phénomènes de gel. Mais, dans ce cas, les 11, 12 et 13 mai ne se distinguent guère des jours précédents et des deux ou trois jours qui suivent.

Par ailleurs, ces menaces tardives du gel dépendent aussi de la région dans laquelle vous habitez. Les régions montagneuses et le Nord-Est du pays seront par exemple davantage concernés par des gelées tardives que les plaines ou la Côte d’Azur. Et pourtant, même en plaine, le gel peut survenir après les saints de glace. Somme toute ce début du mois de mai correspond donc assez souvent à la dernière période de gel de la saison. Aussi, les jardiniers prévoyants seront-ils bien inspirés de prendre quelques précautions. Ainsi, il sera sans doute plus sage d’attendre la fin du mois de mai pour semer des plantes gélives ou craignant le froid. Ce sera notamment le cas des aubergines, des melons ou encore des tomates. Par ailleurs, certains légumes, comme la laitue ou la carotte, se plantent souvent en avril. Ils sont assez résistants au froid, du moins certaines variétés, mais le gel des saints de glace, s’il survient, peut les altérer. Mieux vaut donc les protéger par la pose d’un voile d’hivernage.




Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes