Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Conseils en jardinage » Comment bien protéger son mobilier de jardin pendant l’hiver ?

Comment bien protéger son mobilier de jardin pendant l’hiver ?

L’ennemi juré du mobilier de jardin : le froid et l’humidité… Lorsque le mauvais temps arrive, les meubles placés à l’extérieur n’ont pas d’utilité, si ce n’est d’apporter une touche déco. Le froid, la pluie, le givre et éventuellement la neige, les détériorent rapidement si vous ne faites rien pour l’éviter. En suivant ces conseils avisés, vos meubles d’extérieur restent intacts et vous en profitez de nombreuses années…

protéger le mobilier de jardin en hiver

Conseils pour protéger votre mobilier de jardin pendant l’hiver

L’automne et l’hiver sont les saisons les plus dévastatrices sur les meubles qui sont à l’extérieur, et encore plus s’ils ne sont pas protégés par un toit, pluie et éventuellement neige obligent. Si vous souhaitez garder longtemps votre table basse, vos fauteuils et chaises de jardin, il faut absolument leur épargner une exposition aux intempéries de l’hiver.

Les textiles

Les textiles constituent la partie la plus fragile du mobilier de jardin. Cela implique de déhousser les coussins. Profitez-en pour laver les housses et éventuellement de confier au pressing les coussins pour un lavage à sec. Pour les retrouver au printemps dans un état impeccable, protégez-les en les rangeant dans un sac sous vide, et rangez-les dans un endroit sec.

Les meubles en PVC, en plastique et en résine

Si vos meubles sont en PVC, ils ne craignent pas grand chose, excepté de jaunir avec le temps. Mais comme c’est le soleil qui agit sur ce matériau, et plus précisément les ultra violets, son impact en hiver est très limité de ce côté là. Cependant c’est tout de même plus raisonnable de les ranger dans un endroit protégé. C’est le même constat pour les meubles en plastique et en résine, qui sont relativement résistants et ont l’avantage d’être parmi les matériaux les moins cher du marché. Sachez qu’il existe des meubles de jardin, tout comme pour les fenêtres et les portails, en PVC traité avec un revêtement anti UV, plus cher qu’un modèle de base bien évidemment. Pour les nettoyer, du liquide vaisselle ou de l’eau savonneuse avec une éponge, c’est la combinaison parfaite !

Les meubles en teck

Concernant le teck, bois exotique, on peut lire tout et son contraire quant à son entretien. Beaucoup préconisent de lui appliquer une huile de lin. En fait, si elle ne l’abîme pas, l’huile de lin noircit le teck. Donc sauf si vous avez envie de changer la teinte de votre table ou de vos sièges, ne vous en privez pas. Si vous souhaitez que la teinte originale reste identique, tournez-vous vers un autre produit d’entretien. Ayant tendance à griser avec le temps, l’idéal est de l’entretenir avec un saturateur pour bois exotique, ci-possible naturel. Le prix est un peu élevé (en moyenne 25 € pour un litre) mais ça en vaut vraiment la peine pour augmenter la longévité du teck. Et c’est la solution que préconisent les fabricants de meubles en teck, à appliquer au minimum 1 fois par an, sinon 2.

Les meubles en fer forgé

Vous avez choisi un mobilier de jardin au style plutôt chic et traditionnel, il est préférable là encore de ranger vos fauteuils et table basse de jardin à l’abri. Mais les portails en fer forgé passent l’hiver à l’extérieur et durent tout de même plusieurs décennies, voire plus. Le tout est de les entretenir régulièrement. Pour cela, si des traces de rouille apparaissent, vous devez procéder à un décapage à l’aide de papier de verre et d’une brosse métallique, et de beaucoup d’huile de coude ! Vous pouvez vous aider de bicarbonate et de vinaigre pour arriver à vos fins. Et si cela fait plusieurs années que vous n’avez pas entretenu votre mobilier de jardin en fer forgé, il y a fort à parier qu’un décapage chimique s’impose. Il y a également le sablage et le décapage thermique qui sont 2 solutions efficaces mais nécessitant le savoir faire d’un artisan. Une fois le décapage terminé, appliquez 2 couches d’antirouille. Il ne vous reste plus qu’à peindre de la couleur de votre choix vos meubles, avec une peinture spéciale pour métaux ferreux. Sur les pots de certaines il est indiqués qu’elles ont des propriété antirouille, mais rien ne vaut le vrai antirouille.

Une fois que l’entretien de votre mobilier de jardin est terminé et qu’il est sec, il ne vous reste plus qu’à procéder à leur déplacement dans un endroit sec. L’idéal est de les surélever légèrement afin qu’ils ne s’imprègnent pas de l’humidité au sol. Ensuite protégez-les avec une housse spécifique…

Quelle housse de protection choisir pour votre mobilier de jardin ?

Il serait dommage après ces efforts effectués pour entretenir et nettoyer vos meubles de jardin qu’ils se détériorent parce que vous n’utilisez pas la housse de protection qui leur convient. Il existe toutes sortes de housses de protection, et même du sur mesure. Parmi ce large panel proposé par différents fabricants, il faut procéder méthodiquement pour bien les choisir…

En fonction de la matière de vos meubles de jardin

En bois

Peu importe l’essence du bois de vos meubles, ce matériau doit avant tout respirer pour ne pas subir des dégâts suite aux moisissures. Préférez donc une housse tissée, souvent en polyesther, dont l’air circule grâce à des aérations, mais imperméable bien sûr et le plus possible à l’abri du soleil, même si l’hiver ses rayons ultra violets sont moins dérangeants.

En PVC, plastique, résine et fer forgé

Beaucoup moins fragiles que le bois, ces matériaux peuvent « se piquer » si l’humidité imprègne l’intérieur de la housse de protection. Le choix est important et une housse de protection en polyester, en toile ou même en PVC convient parfaitement.

C’est donc le bois le matériau le plus fragile parmi ceux qui composent le mobilier de jardin. Retenez lors de votre prise de décision pour l’achat de vos housses de protection qu’elles doivent toujours être pourvues de volets d’aération quel que soit le matériau à protéger.

En fonction de la taille de vos meubles de jardin

Vous devrez vous équiper de plusieurs housses selon le nombre de pièces qui composent votre mobilier de jardin. Prenez les mesures de chacun d’eux pour qu’ils soient totalement recouverts. Il vous faudra alors prendre en compte leur forme pour bien les choisir. En définitive la housse doit épouser le plus possible les formes du meuble que vous enveloppez : pas trop serré et pas trop d’espace non plus… Et pour finir c’est la forme du meuble qui oriente votre choix vers la forme de la housse, et non l’inverse !

Sauf si vous avez envie de renouveler le mobilier de votre jardin chaque printemps, suivez ces conseils quant à leur entretien et vous en profiterez de nombreux étés avec la famille et les amis !

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes