Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Fleurs et plantes » Les vivaces » Crocosmia : plantation, culture et entretien

Crocosmia : plantation, culture et entretien

Un temps oublié, le crocosmia retrouve sa place dans les jardins depuis quelques années au ravissement des débutants. De culture facile, peu exigeant, quelle que soit la nature du sol, il demande peu d’entretien. Naturellement, un peu d’engrais organique en début de saison l’aidera à repartir comme toutes les autres plantes mais il faudra aussi enlever les fleurs fanées pour que le corme ne s’anémie pas et laisser les feuilles jaunir jusqu’à fin octobre ce qui lui permettra de reconstituer ses réserves avant l’hiver, comme tous les bulbes. Il est tellement robuste qu’il est peu sujet aux maladies et aux parasites. Sa longévité est remarquable et peut atteindre de 5 à 20 ans s’il se sent bien à l’emplacement choisi.

Très décoratif et lumineux, le crocosmia est une herbacée bulbeuse, vivace qui ressemble étrangement aux glaïeuls nains par son mode de vie notamment dans les régions froides. Il supporte les hivers doux mais au-dessous de -5°C il est préférable de déterrer les bulbes pour les mettre à l’abri des grosses gelées et de les replanter au printemps, il en est de même pour ceux cultivés en pot ; par contre dans les régions tempérées un bon paillage de feuilles leur permettra de rester sur place. Il aime surtout la chaleur et une exposition plein soleil bien abrité, au pied d’un mur éventuellement, car il craint le gel.

crocosmia plantes vivaces

En bordure ou au centre d’un massif il fera merveille grâce à ses longues hampes florales lancéolées, effilées et souples, d’un vert vif, portant chacune au moins 4 épis aux nombreuses fleurs en forme d’entonnoir jaune citron, orange ou rouge éclatant, très luminescentes qui apportent une note chaleureuse au jardin.

En groupe, au fil du temps, ils forment une belle gerbe dense, évasée dont les tiges se plient sous le poids des grappes de fleurs nectarifères qui font le régal des abeilles. Après quelques années à la même place, diviser la touffe et l’installer dans un autre endroit du jardin lui redonnera de l’oxygène et de la vitalité.

 

Crocosmia : la fiche d’identité

Appellation : Crocosmia, Montbrétia, petit glaïeul.

Famille : Iridacées.

Hauteur : 60/80 cm.

Situation : soleil ou mi-ombre en tout sol léger, frais et drainé.

Floraison : juin à octobre.

Couleur : jaune citron, orange, rouge.

Plantation : mars ou avril, après les gelées, sur une couche de sable ou de gravier.

Espacement : 10 cm. Profondeur : 10 m en région tempérée – 15/20cm en région froide.

Entretien : couper une fleur fanée sur deux si vous souhaitez que certaines montent en graines et se ressèment toutes seules mais surtout ne pas couper les feuilles qui sont nécessaires pour la régénérescence de la plante avant l’hiver.

Arrosage : à la plantation et pendant la pousse des feuilles – arroser régulièrement la première année – la terre doit être humide sans plus.

Culture en pot : un fond de billes d’argile, dans de la terre mélangée à du terreau, il s’adapte très bien dans un vaste pot, ce qui permet de canaliser les cormes traçants – arrosage régulier et engrais pour bulbes une fois par mois.

Multiplication : printemps ou automne – division de la touffe tous les 3-4 ans en séparant les bulbes pour qu’ils se régénèrent.

Semis : en automne en pot. Par semis, le crocosmia ne fleurira pas l’année suivante un peu comme la pivoine (2 à 3ans). Il faudra être patient et la réussite n’est pas certifiée.

Conseils : planter les cormes la pointe vers le haut comme les autres bulbes et par groupe de 15 pour un effet assuré.

Parasites : araignées rouges lors de grande sécheresse – traitement naturel : purin d’ortie.

Maladies : néant.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes