Vous êtes ici : Les-masure.fr » Jardinage » Fleurs et plantes » Les vivaces » Phlox : plantation, culture et entretien

Phlox : plantation, culture et entretien

plante vivace phlox

Très populaire, le phlox est une vivace herbacée agréablement parfumée. Très florifère et rustique puisqu’il ne craint pas le froid de l’hiver jusqu’à des -15°C, le phlox fait partie des plantes du jardin de grand-mère. Mais depuis les années 80, de nouvelles variétés ont fait leur apparition tel le phlox paniculé « paniculata Elisabeth Arden » dont ses multiples fleurs agglutinées, les unes contre les autres, forment de jolis pompons d’un délicat rose pastel au cœur d’un rose plus soutenu au sommet de feuilles lancéolées qui vont toujours par deux et semblent faire la courte échelle avec les suivantes.

D’autres espèces, tel que le phlox maculata à épis cylindriques fleurit beaucoup moins longtemps mais son coloris bicolore vaut d’être connu avec ses teintes alternées bien symétriques et proportionnées de mauve et de blanc sur ses pétales telles des parts de tarte. Il existe aussi des phlox nains, type couvre-sol tout à fait ravissants qui tapissent généreusement les allées, la rocaille ou les murets comme le phlox subulata ; il fait aussi merveille en pot.

Quelle que soit la variété, pour fleurir le phlox a besoin de soleil sans qu’il soit pour autant ardent. De plus, il aime être sur le devant la scène pour profiter de la clarté et de la luminosité du lieu ou à l’ombre de petits arbres au léger feuillage qui ne lui font pas ombrage et lui assure d’avoir les pieds au frais. D’entretien facile, il semble cependant exigeant dans le sens où il redoute à la fois l’excès d’eau et aussi la sécheresse. Le phlox n’aime pas souffrir de la chaleur. Lorsqu’ il baisse la tête c’est signe qu’il a soif. En été, il faut donc surveiller son besoin en eau en prenant la précaution de ne pas mouiller son feuillage. S’il est trop exposé au soleil du midi, pailler les pieds lui permettra de ne pas se dessécher.

Pour choisir en toute connaissance les phlox en jardinerie, prenez-les en fleurs pour être certain du coloris souhaité, ceci ne l’empêchera pas de reprendre rapidement dans votre jardin en l’arrosant régulièrement mais modérément pour que se forment des radicelles nécessaires à sa bonne implantation.

Phlox : la fiche d’identité

Appellation : Phlox.

Famille : Polémionacées.

Hauteur : 20/100 cm.

Situation : mi-soleil mais pas de soleil ardent – en sol riche en humus, bien drainé et frais ou mi-ombre.

Floraison : d’avril à septembre.

Couleur : blanche, jaune, orange, rose, rouge, bleu, mauve, bicolore.

Plantation : sol plutôt riche, frais et bien drainé – un peu de compost à la plantation au printemps pour les phlox qui fleurissent en été et à l’automne pour les phlox qui fleurissent au printemps.

Espacement : 20 cm pour les espèces naines et 40cm pour les grandes variétés. Profondeur : à ras du sol, le collet doit être découvert pour un plant acheté en jardinerie.

Entretien : supprimer les fleurs fanées pour favoriser l’apparition d’autres fleurs.

Arrosage : modéré et selon les besoins – si exposé au soleil, le pailler pour qu’il garde ses racines au frais lors de grosses chaleurs.

Culture en pot : pour balcons ou terrasse – arrosage régulier.

Multiplication : par division des touffes au printemps ou à l’automne ou par bouturage de racines (sectionnées et replantées de suite) au printemps.

Semis : avril-mai après les gelées lorsque les températures remontent avec apport de terreau et arrosage pour faciliter la germination.

Conseils : ne diviser le plant que tous les 4 ans pour améliorer sa floraison et son épuisement au fil des années car il n’apprécie pas d’être déplacé – rabattre après floraison, à la fin de l’automne, les touffes à 10cm du sol – un peu de compost à chaque printemps.

Parasites : nématodes – traitement naturel : planter près des phlox des œillets d’inde, de l’ail ou de l’oignon qui les éloigneront limaces – traitement naturel : piège ou soucoupe à bière.

Maladies : rouille par trop d’humidité – traitement naturel : purin de prêle ou d’orties. oïdium en terrain trop sec – traitement naturel : raser le feuillage près du sol.

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes