Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Déboucher une baignoire : 4 astuces

Déboucher une baignoire : 4 astuces

Voici 4 astuces pour déboucher soi-même une baignoire. La cinquième, c’est l’appel au plombier. Mais comme il vaut mieux prévenir que guérir, on vous rajoute 2 astuces pour éviter ce problème.

déboucher une baignoire

Pourquoi une baignoire se bouche-t-elle ?

Les tuyaux sont généralement en plastique, en PVC, plus facile à entretenir que notre ancienne tuyauterie en plomb. Cette dernière était d’ailleurs toxique pour l’homme et pour la nature. Vous remarquerez au passage, que notre artiste de la tuyauterie, le plombier, tire son nom de ce matériau.

L’accumulation des mousses des gels douche et savon, des bains moussants, des shampooings forme une sorte de pellicule collante et irrégulière dans les tuyaux d’évacuation ainsi que dans le siphon. Les cheveux qui tombent lorsqu’on les lave, s’accrochent à ces résidus et s’emmêlent formant un rétrécissement au niveau des parois à l’entrée ou à la sortie du siphon. Les raccords des tuyaux facilitent cette agglutination de déchets. C’est à la fois un inconvénient et un avantage. On sait d’où vient le problème et il est facile d’y remédier.

Comment déboucher une baignoire ?

La première chose à faire pour déboucher une baignoire, et d’utiliser la pomme de douche pour envoyer de l’eau chaude dans le siphon. Il est possible que cela suffise si le tuyau n’est pas trop encrassé.

Si la baignoire est toujours bouchée, que l’eau ne s’écoule que très lentement ou plus du tout, différentes solutions s’offrent à nous.

Démonter le siphon

Le siphon, c’est le tuyau coudé sous la bonde de la baignoire. Il est rempli d’eau en permanence pour éviter que de mauvaises odeurs remontent des canalisations. L’eau sert de bouchon anti-odeurs. C’est à ce niveau que généralement les détritus s’accumulent.

Pour accéder au siphon, il faut, soit démonter le tablier s’il est d’une seule pièce, soit ouvrir la trappe qui est souvent invisible si le tablier est carrelé. Selon le siphon, vous pouvez le démonter vous-mêmes, ou passer par un plombier. Le démonter ne pose que peu de problèmes, mais le remonter, n’est pas toujours une mince affaire. Si c’est juste à dévisser, vider, et revisser, c’est plutôt facile. Mais attention à la fuite si le joint n’est pas remis correctement. Vous pouvez d’ailleurs en profiter pour le changer.

Quand le siphon est dévissé, avec un gant de nettoyage ou la main dans un sac en plastique, glissez vos doigts dans chaque tuyau en faisant bien le tour. Une poignée de cheveux pouvait faire bouchon.

Une fois le siphon remonté, si le problème persiste, c’est que le bouchon se situe plus loin, il faudra alors user d’autres solutions.

Le déboucheur liquide

Plus ou moins fort, concentré, à base de Javel ou non, les produits pour déboucher les canalisations peuvent s’avérer performants. Les gels ont l’avantage d’adhérer à la paroi des tuyaux et entrent en contact plus longtemps avec les résidus que les produits liquides. Même plongé dans l’eau le gel reste compact alors que le liquide se dilue rapidement. Selon la gravité du problème, on peut utiliser d’un quart à 1 bidon en une seule fois. On verse la quantité choisie dans le fond de la baignoire et on laisse agir un certain temps. La durée inscrite sur le produit voire un peu plus. A l’aide d’un déboucheur ventouse en caoutchouc, faites deux à trois aspirations pour décoller le bouchon, tirez un coup sec pour arracher la ventouse, un bruit de reflux d’eau devrait s’accompagner d’un désengorgement du tuyau. Le bouchon ramolli et démonté devrait rejoindre les égouts sans se rebloquer. Un coup de jet d’eau chaude au niveau de la bonde pour le pousser un peu plus vite est nécessaire.

Le fil de fer coudé

Si la baignoire s’écoule mal mais qu’elle n’est pas complètement bouchée, il est quelquefois possible de régler le problème grâce à un fil de fer fin mais résistant et coudé. Le fer maintenant les œillets chez les fleuristes est parfait pour ce travail. On le plie au bout, en crochet, on le coude légèrement pour pouvoir aller gratter jusqu’au niveau du siphon. C’est assez délicat car le crocher s’accroche un peu partout, il est assez difficile de le remonter, mais avec un peu de patience on y arrive. Le fil de fer ramène des cheveux que l’on attrape avec le gant. On tire, d’autres suivent, on arrive ainsi à enlever l’amas de détritus, petit à petit.

Le furet

Quelquefois il arrive que le tuyau soit bouché assez loin, et on ne peut pas démonter toute la tuyauterie de la maison. Il faudrait même la scier à un endroit pour accéder au bouchon. Les canalisations se rejoignent et un amas de papier toilettes coincé peut perturber l’évacuation de la baignoire.

Dans ce cas, on utilise un furet, c’est un tuyau fin et long muni d’une poignée d’un côté et d’une spirale de l’autre. On insère le tuyau au niveau de la canalisation de la baignoire, le mieux est de partir de la sortie du siphon, et on le glisse jusqu’au niveau du bouchon. Celui-ci peut être tiré et ramené ou détruit et se décomposer, une partie reviendra vers nous avec le tuyau, l’autre partie se dispersera avec les prochaines eaux.

Il y a aussi une autre sorte de furet, qui utilise l’eau pour dégager le bouchon. On le branche au robinet et lorsque l’on touche l’obstacle, on banche l’eau. Le bouchon doit être dégagé, mais attention au retour d’eau si l’obstacle n’est pas libéré assez rapidement.

Les astuces de grand-mère

Elles ne peuvent pas vraiment être utiles au niveau du débouchage de la baignoire si ce sont des cheveux, donc de la kératine qui crée un obstacle quasi-hermétique.

En prévention

Les produits déboucheurs peuvent être utilisés régulièrement pour éviter que se forme un bouchon. Il agit sur le savon collé, il nettoie la tuyauterie pour qu’elle reste lisse. Ainsi, rien ne peut s’accrocher. Par contre, il faut bien l’avouer, ce n’est pas très écologique. Et lorsque l’on a une fosse septique, ces produits doivent être bannis, ou à utilisation exceptionnelle avec l’obligation de remettre des bactéries au niveau de la fosse.

C’est là que les remèdes de grand-mères peuvent devenir les meilleures solutions.

Eau bouillante + citron

Le citron est un dégraissant puissant, l’eau bouillante aussi. Sachant qu’au niveau du siphon, on a de l’eau stagnante, il est nécessaire dans un premier temps de la réchauffer. Un contenu de bouilloire devrait suffire, il doit y avoir tout au plus ½ litre d’eau dans le siphon selon son aspect.

Ensuite, on mélange le contenu d’un citron à ¼ de litre d’eau bouillante et on verse de suite sur la bonde de la baignoire, on laisse agir jusqu’au prochain bain ou douche. En plus de dégraisser, d’empêcher que le savon ne colle, une bonne odeur de frais va s’installer dans la salle de bain.

Le savon contre la mousse

Pour éviter que la mousse du bain ne s’agglutine au niveau des canalisations, vous pouvez au moment où elle finit de s’évacuer, vous laver les mains au savon de Marseille. La soude contenue dans le savon, tue la mousse. Il n’est pas rare que l’on gaspille beaucoup d’eau pour envoyer la mousse dans les canalisations, pour qu’elle ne reste pas au fond de la baignoire, alors on la pousse avec le jet de la pomme de douche. Il suffit de se laver les mains au savon quand la baignoire a fini de se vider et qu’il ne reste que la mousse. Elle fond, s’écrase et disparait. La soude forme des copeaux mais en moindre quantité, comparé à la mousse du bain moussant ou du gel douche, shampooing, après shampooing…


Déboucher une baignoire : 4 astuces
5 (100%) 13 votes

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes