Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Entretien et nettoyage de la maison » Entretenir son monte escalier pour garantir sa sécurité

Entretenir son monte escalier pour garantir sa sécurité

Pour les personnes victimes d’une perte d’autonomie, le monte escalier est un équipement indispensable. Il peut rompre l’isolement puisque les seniors par exemple se déplacent comme ils le désirent même en se rendant à l’étage, ce qui n’était pas possible auparavant. Toutefois, pour que la sécurité soit maximale, il est impératif de l’entretenir et de procéder fréquemment à une vérification.

entretien d'un monte escalier

Pourquoi est-il crucial de contrôler régulièrement son installation ?

Ces dispositifs élévateurs sont installés dans vos escaliers, vous n’êtes donc pas contraint de monter ou descendre les marches. En vous asseyant sur un siège, vous accédez rapidement aux étages supérieurs. Il est une réponse indispensable pour les difficultés liées à la mobilité ou les situations de handicap, mais il peut s’avérer dangereux dans le cas d’une anomalie.

Les risques sont nombreux, car il suffit que le rail soit déformé ou mal fixé pour que le siège soit bloqué. Dans les cas les plus graves, une chute peut aussi être observée.

La maintenance n’est pas considérée comme une obligation légale, lorsque l’installation est terminée, c’est au propriétaire de procéder régulièrement à une vérification. Pour que la sécurité soit maximale, il est conseillé de programmer une visite par an. Cela limite les pannes, améliore la longévité du monte escalier et surtout vous optimisez votre sécurité.

Il est donc recommandé d’opter pour un contrat d’entretien avec une société spécialisée. Elle pourra vous proposer un dépannage rapide et une visite annuelle.

Les coûts peuvent parfois être significatifs lorsqu’une réparation est indispensable au bon fonctionnement du produit. Les assurances multirisques pour l’habitation ne prennent pas en charge les équipements pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Il est préférable de les assurer. Renseignez-vous sur la souscription d’un contrat spécifique ou une extension de garantie. Sans ce contrat, la maintenance ainsi que les réparations seront à votre charge.

Les anomalies les plus fréquentes sur un monte escalier

Généralement, le taux d’anomalies est assez faible. Une étude menée par la DGCCRF a montré qu’il était inférieur à 27 %, le monte escalier vendu par les spécialistes est donc de qualité. De plus, les normes lors de l’installation sont parfaitement respectées. Parmi les problèmes rencontrés, nous avons :

  • Le blocage du siège, ce qui pousse l’utilisateur à se lever. Une chute peut donc se produire.
  • Le siège peut se détacher de la structure et du rail occasionnant une chute de l’utilisateur.
  • Un vêtement peut se coincer dans certains orifices, cela est surtout visible pour les pièces utilisées pour le déplacement du siège.

Quand demander à un expert de contrôler son installation ?

Le monte escalier est utilisé par des personnes qui sont en situation de vulnérabilité. Un entretien est donc indispensable, car, pour éviter la chute du siège par exemple, il suffit parfois de resserrer quelques boulons.

L’intervention est rapide, mais le confort est vraiment très important. Il est recommandé de procéder à un contrôle annuel, mais deux visites peuvent être nécessaires si l’installation est ancienne.

Ces vérifications sont indispensables, car elles rassurent l’utilisateur qui doit avoir une totale confiance pour cet équipement. Il doit améliorer son quotidien et non entraîner une angoisse supplémentaire, ce qui pourrait le pousser à le délaisser et à retourner dans une situation d’isolement très négative pour la santé. Le professionnel sera amené à vérifier plusieurs éléments :

  • La fixation du rail.
  • Le maintien de l’utilisateur grâce à la ceinture.
  • Le système de freinage lors de la descente.
  • Le repose-pied.
  • Les capteurs pour détecter les objets ou la fin du rail.

Combien coûte le contrôle d’un monte escalier ?

Il existe sur le marché de nombreux modèles, car un monte escalier peut pivoter ou être droit. Certains proposent des fonctionnalités supplémentaires avec, par exemple, des commandes. Les vérifications sont plus minutieuses pour les appareils électroniques. Il est difficile d’énoncer un prix fixe pour le contrôle de votre monte escalier.

Au vu des prestations réalisées, il faut compter en moyenne de 280 euros TTC. Ce montant n’est pas si excessif puisque les réparations sont parfois plus onéreuses et, si vous n’avez pas souscrit une assurance, la facture est à votre charge.

Ce contrat d’entretien représente un gage de qualité puisque l’investissement au départ est tout de même colossal. Il faut prévoir entre 2500 et 4500 euros pour un monte escalier classique et droit. Par contre, pour une version tournante, la facture grimpe à plus de 7000 euros.

Finalement, un contrôle à moins de 300 euros n’est pas aussi onéreux et il vous apporte une grande sérénité ainsi qu’un maximum de sécurité.




Entretenir son monte escalier pour garantir sa sécurité
Evaluez cet article

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes