Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Chaudières à gaz thermodynamiques : notre avis

Chaudières à gaz thermodynamiques : notre avis

Le choix d’un système de chauffage est une décision importante. Si vous recherchez une solution qui soit à la fois efficace, moins onéreuse et respectueuse de l’environnement, adoptez sans attendre la chaudière à gaz thermodynamique. Grâce à une technologie innovante, elle se distingue par des performances exceptionnelles et une consommation énergétique réduite.

Chaudières à gaz thermodynamiques

Comment fonctionne une chaudière à gaz thermodynamique ?

L’originalité de son mode de fonctionnement la distingue des autres types de chaudières.

La chaudière gaz thermodynamique se fait également appeler chaudière gaz hybride, puisque son principe est d’embarquer deux technologies de production de chaleur.

La première est la chaudière gaz à condensation : elle utilise la combustion du gaz naturel pour chauffer un réseau d’eau de chauffage, et récupère la vapeur d’eau chaude contenue dans les fumées pour les réintroduire dans le circuit afin d’éviter les déperditions de chaleur.

La seconde technologie, thermodynamique, n’est autre que la pompe à chaleur. Elle utilise l’énergie renouvelable captée dans l’environnement qu’elle capte en faisant varier la pression d’un fluide frigorigène : oui vous avez bien lu, c’est le même principe que votre frigo, mais pour produire de la chaleur.

L’association des deux technologies permet d’obtenir une efficacité maximale toute l’année : la pompe à chaleur obtenant un rendement inégalé lorsque les températures sont douces, et la chaudière à condensation lorsque celles-ci passent en négatif.

Certaines chaudières gaz thermodynamiques fonctionnent en utilisant deux énergies : le gaz et l’électricité, d’autres plus récentes n’utilisent que le gaz pour faire marcher à la fois la chaudière et la pompe à chaleur.

Des performances accrues et une facture énergétique diminuée

Le rendement énergétique des chaudières à gaz thermodynamiques est tel qu’elles méritent le label Haute Performance Énergétiques. Respectant toutes les prescriptions des directives européennes, certaines se voient même attribuer la certification Très Haute Performance Énergétique.

Pour avoir droit à ce label, une chaudière THPE doit présenter une efficacité énergétique saisonnière, ou ETAS, supérieure ou égale à 91%. Cet élément permet d’apprécier l’énergie fournie par rapport à l’importance du combustible utilisé. À cet égard, le rendement de cette chaudière thermodynamique peut même atteindre 200%.

Un tel résultat est bien lié à la réutilisation de l’énergie de la vapeur des fumées produites par la combustion du gaz. Cette énergie, réintroduite dans le circuit de chauffage, est en quelque sorte « gratuite ». Par conséquent, la consommation énergétique sera réduite et le coût, pour le particulier, serait même diminué d’environ 20%. Pour faire face aux mêmes besoins de chauffage, vous pourrez donc, avec la chaudière thermodynamique, dépenser nettement moins qu’avec des appareils classiques.

Une chaudière respectueuse de l’environnement

Si vous êtes soucieux de faire un geste pour la planète et de participer à l’avènement de la transition écologique, vous pouvez adopter en toute confiance la chaudière à gaz thermodynamique.

En effet, la combustion du gaz naturel se traduit par une faible émission de gaz à effet de serre. Par ailleurs, l’évolution technologique laisse prévoir, dans un avenir très proche, la mise sur le marché de chaudières fonctionnant avec du biométhane, gaz produit par les déchets agricoles. Une telle chaudière, alimentée par une énergie entièrement renouvelable, participerait de manière encore plus manifeste à la lutte pour la préservation de l’environnement.

Un investissement rentable

À première vue, la dépense consentie pour équiper votre logement d’une chaudière à gaz thermodynamique peut paraître importante. Équipés d’une technologie plus sophistiquée, ces appareils coûtent en moyenne plus cher qu’une chaudière classique. Les tarifs peuvent néanmoins varier en fonction de la superficie du logement à chauffer mais également du modèle de chaudière choisi.

Cependant, si le coût, à l’achat, peut paraître élevé, l’investissement s’avère très rentable sur le long terme. Les économies très notables, réalisées chaque année sur votre note de chauffage, finissent par réduire de façon significative votre facture énergétique.

Par ailleurs, les pouvoirs publics, dans leur volonté d’accélérer la transition énergétique, prévoient des aides facilitant le remplacement de votre vieille chaudière, souvent polluante, par un appareil plus respectueux de l’environnement. Certains organismes, se joignant à l’action des autorités, mettent en place d’autres dispositifs.

Si vous décidez de vous équiper d’une chaudière à gaz thermodynamique, vous avez droit, en premier lieu, au crédit d’impôt pour la transition écologique, ou CITE. Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement, vous pourrez, grâce à cette mesure, déduire de vos impôts 30% des frais engagés dans l’achat et l’installation de la chaudière. Le crédit d’impôt est cependant plafonné et, pour y avoir droit, vous devez faire installer la chaudière par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Vous pouvez également profiter des avantages de l’éco-prêt à taux zéro. Ce prêt, sans intérêts, vous permet de réunir une somme notable, plus importante si vous envisagez plusieurs travaux. Là encore, l’installation de la chaudière doit être réalisée par un professionnel RGE. Quant à la durée maximale de remboursement du prêt, elle peut aller jusqu’à quinze ans.

Pour installer votre chaudière thermodynamique, vous avez également droit à certaines primes. C’est le cas des aides prévues dans le cadre du dispositif Coup de pouce chauffage. Le montant des primes est majoré pour les ménages modestes. Pour y avoir droit, il convient de faire votre demande, auprès d’un professionnel RGE, avant l’engagement des travaux.

De son côté, l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) peut verser des aides, sous conditions de ressources, pour encourager le remplacement de votre chaudière. C’est le cas de l’éco-subvention, dont le versement est également conditionné par certains résultats en termes de consommation énergétique.

Enfin, vous pouvez profiter, pour l’installation d’une chaudière Très Haute Performance Énergétique du taux de TVA réduit à 5,5%.



Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes