Vous êtes ici : Les-masure.fr » Bricolage » Fiches pratiques » Comment décoller du papier peint ?

Comment décoller du papier peint ?

Quand on emménage ou que l’on refait sa déco, il n’est pas rare de devoir décoller du papier peint, quelquefois, ce n’est qu’un mur, d’autres fois, c’est la totalité de la pièce, y compris le plafond. Plusieurs méthodes s’offrent à nous pour effectuer ce travail, que ce soit avec les moyens du bord, ou du matériel professionnel.

décoller du papier peint

Pourquoi enlever du papier peint ?

S’il est tout à fait possible de coller du papier peint sur un autre, déjà existant, la superposition de plusieurs couches, peut fragiliser l’ensemble. De même, si l’on veut poser un papier vinyle, il vaut mieux le faire sur un mur propre et non sur un autre papier-peint.

Pour préparer un mur avant de le retapisser, il vaut mieux qu’il soit nu. Si on a affaire à des champignons, de la moisissure, des fissures, le traitement doit être soigné pour éviter les récidives. Au bout de très peu de temps, le papier se décollerait, noircirait, gondolerait.

Lorsqu’un papier-peint à relief, ou avec des aspérités est recouvert par un autre, le travail n’est pas net, ça fait négligé.

Le matériel nécessaire

Le matériel dépend des moyens financiers de chacun ainsi que du temps que l’on veut consacrer au décollage du papier. Avant tout début de travail sur un mur il est nécessaire de protéger le sol quel qu’il soit. Si la moquette craint l’eau, le carrelage, quant à lui glisse, et il vaut mieux tout faire pour éviter un accident. Une bâche ou des papiers journaux font très bien l’affaire.

  • Le matériel de base est la spatule de peintre, ou un couteau à tapissier. On peut trouver dans les magasins de bricolage, des couteaux en fibre de verre, en plastique ou en métal. Sachant que le métal est plus rapide mais que la fibre de verre respecte plus la paroi murale. On a aussi besoin de gants isolants de la chaleur et des produits nocifs, en caoutchouc par exemple et une bâche ou des journaux. Ensuite, on choisit le moyen de décollage selon notre ressenti.
  • On peut utiliser : L’eau tiède : on aura alors besoin d’une bassine et d’une éponge Un nettoyeur vapeur Un fer à vapeur Une décolleuse Les différentes méthodes pour décoller du papier peint. Selon les conseils ou les habitudes, on choisira une méthode plutôt qu’une autre.

Les différentes méthodes pour décoller du papier-peint

On peut utiliser plusieurs méthodes, selon ses habitudes et son propre feeling avec les moyens du bord ou du matériel professionnel.

La bassine d’eau et l’éponge

Matériel : Bassine + eau tiède + éponge + spatule de peintre ou couteau de tapissier. Une simple éponge à vaisselle et une bassine d’eau tiède peuvent suffire. Cette technique a le mérite d’être très bon marché mais très longue effectuer.

Selon la pose initiale, le collage, la qualité du papier, le travail peut être plus ou moins difficile. On doit utiliser de l’eau tiède, inutile d’ajouter quoi que ce soit, ce n’est pas pour laver, mais juste pour mouiller le papier. Certains utilisent un pulvérisateur, mais à force d’appuyer sur la gâchette, on finit par avoir mal à la main, et le mur n’est pas assez mouillé. On passe l’éponge à peine essorée, elle ne doit pas être dégoulinante, sur le mur en effectuant des petits cercles. Il est préférable de procéder lé par lé, de haut en bas.

On attend quelques minutes que le papier absorbe bien l’humidité, jusqu’au niveau du mur avant de tenter de le décoller. On utilise alors un couteau de tapissier en fibre de verre ou en métal, ou encore une spatule de peintre. Il faut commencer par décoller le bas, soulever la base sur le bord de la plinthe, tirer doucement sur une hauteur régulière. On peut ensuite prendre le papier à deux mains et tenter de soulever pour arracher ou juste décoller le papier.

Selon la qualité de la colle et du papier, il vaut mieux se munir de gants, la colle peut abîmer les mains et le papier, s’il est encore rigide, faire quelques coupures. Quand le lé est complètement enlevé, réitérer l’opération sur le suivant, en prenant en compte les difficultés rencontrées. Peut-être faut-il plus mouiller le papier s’il peine à se décoller, ou moins humidifier si le lé finit en papier mâché.

Le nettoyeur vapeur

Beaucoup de ménages possèdent cet appareil multifonction pour nettoyer les sols, les vitres, désinfecter les lits, les sanitaires… C’est un outil formidable pour décoller le papier-peint. Il suffit d’utiliser la grosse brosse triangulaire, de nombreux nettoyeurs vapeur la possèdent, et de l’appliquer sur le mur pendant 3 à 5 secondes en commençant par le bas. Oui, on va décoller au fur et à mesure, il faut profiter de la chaleur.

Avant tout, grâce à la spatule, on soulève le papier peint au-dessus de la plinthe, après, on perdrait trop de temps et de la chaleur. Ce moyen est plus rapide que l’eau, mais plus pénible pour le travail vers le haut du mur.

On ne peut pas travailler seul, il faut être au moins deux, un pour tenir le nettoyeur pendant que l’autre décolle, on n’a pas trois mains. A deux, le travail peut avancer rapidement si celui qui est sur l’escabeau ou la chaise ne fait que décoller tandis que l’autre, grâce au manche du nettoyeur chauffe et humidifie chaque partie au fur et à mesure.

Le fer vapeur

Un escabeau, une rallonge, un fer vapeur, une bouteille d’eau et on peut travailler seul. L’escabeau sert à la fois à atteindre les hauteurs et de repose fer.

Il faut déjà savoir se servir d’un fer à repasser et connaitre ses réactions pour l’utilise, sans quoi, l’exercice peut s’avérer dangereux. En effet, certains fers peuvent goutter, et on peut se retrouver avec de l’eau très chaude au niveau du bras. On part du bas, et on monte, comme pour le nettoyeur vapeur. Mais on ne touche pas le mur avec le fer. S’il dispose de la touche « pressing » on l’utilise. Il faut le mettre sur le plus chaud, et faire en sorte que le jet soit dirigé juste où on le désire, il faut viser. Ensuite on pose le fer sur l’escabeau, et on tire ou on soulève le papier.

La décolleuse

On en trouve à des prix tout à fait raisonnables, entre 30 et 80 €, dans les magasins de bricolage. Si on ne veut pas mettre ce prix, on peut la louer à la journée. Ça fait une économie non négligeable que l’on peut mettre dans du nouveau papier-peint ou dans de la peinture.

Comme pour le nettoyeur vapeur ou le fer à repasser, il faut attendre que l’appareil chauffe avant de l’utiliser. On choisit la bonne plaque, forme et grandeur, puis on l’applique directement sur l’endroit à décoller. On peut faire plusieurs endroits à la suite, jusqu’à quatre, avant de décoller, selon l’efficacité. Une fois que l’on a pris l’habitude, on voit s’il faut chauffer plus longtemps, une plus grande surface, avant d’arracher ou décoller le papier.

Que l’on choisisse une méthode ou une autre, les chutes et les déchets restent les mêmes, et il faut s’en débarrasser. Ils ne sont pas recyclables. S’ils sont peu nombreux, on les ajoute à la poubelle ménagère, s’il y en a beaucoup, il faut les amener à la déchèterie. Il faut demander à la mairie, le dépôt en déchèterie est gratuit.


Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes