Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Incendie : déclaration du sinistre

Lorsqu’un incendie se déclare dans votre habitation ou même dans celle d’un voisin, les ravages liés aux flammes peuvent être considérables. Détruisant tout sur leurs passages, les incendies domestiques sont malheureusement l’un des sinistres les plus courants en France. Face à un incendie, les habitants doivent réagir au plus vite sans prendre de risque, il peut être vital de suivre les mesures de prévention et d’urgence face au feu.

declaration-sinistre

Que l’incendie provienne directement du logement de l’assuré ou bien d’une autre habitation voisine, les sinistrés doivent rapidement déclarer les dégâts à leur assureur pour entamer la procédure de déclaration. Il existe également certaines procédures et actions à mettre en place pour que la déclaration du sinistre se déroule rapidement.

Déclarer un incendie domestique à son assureur

Une fois l’incendie stoppé et sous l’autorisation des autorités publiques, les habitants peuvent regagner leur logement et constater les dégâts. Ils disposent de 5 jours pour contacter leur assureur. Il est conseillé de contacter sa compagnie d’assurance dans les plus brefs délais par téléphone ou mail afin de l’avertir. Ensuite il s’agira de déclarer le sinistre par courrier avec accusé de réception.

Il est impératif que les assurés respectent bien les délais de déclaration. L’assureur sera en droit de refuser toute prise en charge et indemnisation si la déclaration n’est réalisée dans les temps impartis.

Lors du premier contact, l’assureur décrit les procédures exactes que les sinistrés doivent suivre ainsi que l’ensemble des éléments nécessaires pour déterminer le montant des indemnisations. Avant l’arrivée de votre déclaration par courrier, votre compagnie d’assurance ouvrira un dossier nominatif dans le but de réaliser rapidement la déclaration d’incendie.

Les documents nécessaires pour déclarer un incendie domestique

La déclaration papier du sinistre subi doit être accompagnée de différents documents justifiant et estimant les pertes et les dégâts. Selon l’intensité de l’incendie, demandez à l’assureur en question s’il est possible de vous accorder un délai supérieur aux 5 jours afin d’établir un bilan complet des dommages sans rien oublier.

Cette procédure reste la même selon les responsabilités de chacun dans l’incendie, les assureurs demanderont avec la déclaration du sinistre :

  • une liste de l’ensemble des biens endommagés ou détruits : il s’agira pour les sinistrés de répertorier sur un document l’ensemble des biens mobiliers et des équipements endommagés par l’incendie. Il faudra joindre tous les justificatifs de valeur de ces biens pour prouver leur valeur et la date d’achat si possible.
  • Une évaluation des pertes : il s’agit de savoir si les montants des pertes sont plus importants que le capital précisé et couvert dans le contrat d’assurance habitation.

Selon l’intensité de l’incendie domestique, un expert sera mandaté par l’assureur afin d’observer l’ampleur des dégâts et de constater la présence ou non d’équipements de prévention et de sécurisation contre les incendies, obligatoires dans tous les logements depuis 2015. En effet, en cas de défaut de ces équipements, le contrat d’assurance peut spécifier que la garantie  incendie  ne sera pas valable.