Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Assurance incendie domestique

En France, les autorités comptent en moyenne un feu domestique toutes les deux minutes. Après les dégâts des eaux, les incendies domestiques sont l’un des sinistres les plus courants dans les habitations. Les contrats d’assurance MRH comprennent donc une garantie incendie protégeant les assurés contre les dégâts liés au feu mais aussi contre les explosions, la foudre, la fumée, les accidents électriques et les dommages liés à un excès de chaleur.

garantie-incendie-habitation

La garantie incendie

La garantie incendie prévue dans le contrat d’habitation de l’assuré couvre sa responsabilité envers les voisins, les biens mobiliers ainsi que la responsabilité du propriétaire. Un feu domestique se propage très rapidement dans l’habitation des voisins, il est donc nécessaire de bien protéger sa responsabilité envers les dommages causés à autrui. Toutefois, cette garantie ne prend pas en charge les dommages causés à la végétation proche de l’habitation. Certaines compagnies d’assurance prévoient également des options concernant un relogement possible si l’habitation sinistrée n’est plus habitable.

Des mesures de préventions obligatoires

Toutefois, afin que la garantie incendie s’applique, la loi précise la mise en place de plusieurs mesures obligatoires pour le propriétaire et le locataire.

Dans un premier temps, les propriétaires de bien immobilier sont dans l’obligation d’installer des détecteurs de fumée dans leur logement. Le propriétaire doit également s’assurer de leur bon fonctionnement au moment de l’état de lieux. Le locataire, lui doit être vigilant et entretenir les équipements. La mise en place de ces équipements de prévention contre les incendies sont notifiés dans le contrat d’assurance habitation.

Ensuite, si le logement comporte des cheminées non condamnées, le propriétaire est dans l’obligation de faire intervenir une société de ramonage sous peine d’une contravention.

Pour terminer, dans le cas d’un logement possédant des aménagements et installations extérieurs, le propriétaire est responsable du débroussaillage des espaces verts aux abords des accès et de l’habitation.

Déclarer un incendie domestique

Peu importe le responsable du sinistre, il est impératif de déclarer le sinistre auprès de son assureur dans les cinq jours suivant le sinistre. L’occupant des lieux doit dans l’absolu, conserver tous les objets, les biens endommagés et les factures permettant de justifier de la valeur de ces derniers. Il est important de rassembler tous les justificatifs et photos pouvant faciliter l’indemnisation de la part de l’assurance.

Suite à la déclaration d’un incendie auprès de la compagnie d’assurance, un expert peut être appelé afin de constater les dégâts et les circonstances du sinistre dans le but de valider ou non la présence de toutes les mesures obligatoires citées précédemment. Une fois l’expertise validée par toutes les parties, l’assuré recevra ses indemnités sous un mois.

Si le sinistre provient du logement d’un voisin ou d’un tiers, l’assurance multirisques habitation se retournera vers les personnes en cause après vous avoir remboursé.