Vous êtes ici : Les-masure.fr » Comparatif piscine : quel type de piscine choisir ? » Piscine hors sol : le guide

Piscine hors sol : le guide

Si les piscines enterrées sont considérées comme le must-have de la piscine, l’installation de ce type de piscine demande du temps et un lourd investissement, sans compter les demandes d’autorisation administratives assez complexes. C’est pourquoi les piscines hors sol sont aujourd’hui privilégiées par la plupart des consommateurs intéressés par la mise en place d’une piscine dans leur jardin.

Les avantages des piscines hors sol sont nombreux, à commencer par le coût plutôt mesuré de la construction, ainsi que la possibilité de monter la piscine soi-même, sans risque. De plus, sauf si la piscine mesure plus de 10m2 ou reste installée plus de trois mois par an, il n’y a pas lieu de demander un permis en mairie ou de faire une déclaration préalable.

Ainsi, si la solution de la piscine hors sol est bien souvent privilégiée du fait de ces différents avantages, demeure la question du choix de la piscine : en bois, tubulaire, en acier, ronde ou rectangulaire, préférence pour certaines marques… Choisir la bonne piscine demande réflexion. Sans oublier tous les accessoires indispensables ou utiles qui permettent de profiter de l’eau en toute sérénité…

piscine hors sol

Les différents types de piscines hors sol

Selon les budgets, les préférences esthétiques, le temps disponible pour le montage ou le souhait de durabilité de l’installation, plusieurs types de piscines cohabitent.

La piscine hors sol en bois

Les ventes de piscines hors sol en bois sont en pleine croissance actuellement. En effet, ce matériau noble donne un rendu incomparable dans un jardin ou une terrasse, surtout si la piscine est intégrée à une terrasse, surélevée ou pas, également en bois.

Un des avantages du bois, outre son esthétisme, est d’être très solide, et donc de permettre d’intégrer la piscine dans un jardin légèrement en pente, de façon semi-enterrée. De nos jours, principalement quatre types de bois sont utilisés pour fabriquer des piscines : le teck et l’ébène, imputrescibles, font partie des essences exotiques privilégiées, avec une très grande durabilité. Mais certains bois plus accessibles, comme le pin maritime ou le pin du nord, traités, sont plutôt efficaces, avec un coût d’achat inférieur.

Un des autres avantages du bois est la multiplicité des formes de piscines disponibles, même si les modèles rectangulaires ou octogonales sont les plus proposés par les revendeurs.

Si les piscines hors sol en bois sont montables et démontables, chaque opération sera assez longue en comparaison à d’autres piscines hors sol, avec en outre le besoin d’être patient ou du moins bricoleur. Enfin, la piscine en bois peut nécessiter des travaux de préparation : dalle en béton par exemple.

Au niveau budget, les premiers modèles débutent autour des 1 000 €. Les modèles les plus grands ou haut-de-gamme iront chercher au-delà des 10 000 €.

La piscine hors sol tubulaire

Les piscines hors sol tubulaires sont des piscines composées d’un liner en PVC posé sur une armature en métal, elle-même composée de multiples tubes qui garantissent son maintien.

Si ces piscines ne sont pas les plus séduisantes visuellement, elles offrent un très bon rapport qualité-prix. Le grand avantage de cette installation est la rapidité de montage : suivant les modèles, il suffira de trente minutes à une heure trente pour avoir sa piscine prête à accueillir l’eau. Ainsi, dès la fin de l’été, l’installation se démonte aussi simplement et sera réutilisable dès l’année suivante.

Si la taille de la piscine peut être importante, une limite sera fixée au niveau de la profondeur, qui ne dépassera pas 1,30 m environ. Ce sont donc principalement des piscines pour des jeux familiaux et non pour réellement nager.

Peu ou pas de travaux sont à prévoir avant l’installation, une simple bâche renforcée spécifique sur laquelle monter la piscine suffira. Au niveau des tarifs, les premières piscines tubulaires coûtent seulement 150 € environ. Les modèles les plus solides et larges iront jusqu’à 1 500 € environ.

La piscine hors sol en acier

Si les piscines en métal, en acier le plus souvent, existent depuis plusieurs décennies, elles ont longtemps eu assez peu la côte à cause d’un esthétisme peu engageant, malgré un prix assez élevé, comparable à celui d’une piscine en bois. Mais depuis quelques années, ce type de piscine n’est plus comparable avec leurs aînés. L’acier actuel s’intègre parfaitement à côté de maisons à l’architecture moderne, ou peut même avoir l’aspect du bois.

Si les prix tournent varient entre 1 000 et 2 000 € pour la majorité des modèles, soit le prix d’une piscine en bois premier prix, l’acier permet des modèles ronds ou ovales et une solidité à tout épreuve.

En outre, la piscine en acier se monte très facilement et il existe des modèles avec une profondeur d’environ 1,40 m. C’est donc une solution à ne surtout pas mettre de côté, car pour un budget de 1 500 € environ, ce sera le type de piscine qui offrira le meilleur rapport entre la durabilité et la facilité de montage.

La piscine hors sol rectangulaire

Il y a souvent une opposition faite entre les piscines enterrées, qui seraient pour la plupart du temps rectangulaire, et les piscines hors sol, principalement ronde, ovale, ou octogonale. La vérité est qu’il existe de nombreuses solutions hors sol rectangulaires. Cette géométrie offre souvent des piscines plus grandes, dans lesquels on peut être amené à jouer, mais aussi à nager.

La plupart des fabricants de piscines tubulaires proposent des modèles rectangulaires, qui font facilement près de 5 mètres de long pour quelques centaines d’euros. Par contre, le problème de la piscine tubulaire sera la limite au niveau de la profondeur. Plus la piscine hors sol rectangulaire sera grande, plus la profondeur sera limitée. Ainsi, une piscine d’une longueur de 5 mètres se limitera à une profondeur de 1 ou 1,10 m.

Le bois, le métal ou la résine permettra de dépasser ce plafond de verre, avec des profondeurs d’1,30 m environ. Par contre, le prix de l’installation sera bien plus élevé que pour une piscine tubulaire.

La piscine hors sol Intex

Si, lorsque vient l’été, les grandes surfaces, magasins de bricolage ou spécialisés proposent d’innombrables modèles de piscines, le consommateur lambda peut avoir du mal à s’y retrouver. Ainsi, parmi les différentes marques existantes, Intex est sans doute la marque privilégiée par les consommateurs. Spécialiste de la piscine et des accessoires dédiés, Intex a l’avantage de proposer toutes sortes de piscines : autoportantes, tubulaires ou en acier, avec des prix qui varient entre 50 et 2 000 €.

Les modèles sont solides et répondent aux différentes demandes des consommateurs.

Les accessoires de piscines hors sol

Si l’achat de la piscine constitue la part importante du budget, il ne faut pas oublier les différents accessoires indispensables. Ceux-ci répondent principalement à trois exigences : le nettoyage, le confort et la sécurité.

La pompe à piscine hors sol

Pour toute piscine hors sol qui est sensée restée en place au moins tout l’été, une pompe est indispensable. En effet, celle-ci va filtrer l’eau afin d’éviter toute stagnation qui pourrait favoriser la venue d’algues, de champignons ou de bactéries. En effet, sans pompe, une piscine peut très rapidement verdir.

Pour choisir correctement sa pompe, il est important de calculer le débit nécessaire à la bonne filtration de l’eau. En principe, on considère que toute l’eau contenue dans la piscine doit être filtrée en 4 heures environ. Ainsi, le débit de filtration, en m3, doit être égal ou supérieur au volume d’eau divisé par les quatre heures de filtration.

Enfin, il faut savoir que le temps quotidien de filtration doit être augmenté en cas de forte chaleur. Une pompe à piscine hors sol peut coûter cher, mais c’est un des éléments pour lequel la qualité doit primer.

L’aspirateur pour piscine hors sol

Les aspirateurs de piscine sont utiles pour ramasse feuilles mortes, insectes ou encore cheveux qui se déposent au fond de la piscine. Il en existe principalement trois sortes :
  • l’aspirateur manuel coûte quelques dizaines d’euros. Il se fixe à un embout d’aspirateur de maison.
  • le balai aspirateur : il s’agit d’un aspirateur manuel mais avec une brosse qui s’ajoute à son extrémité. Pratique pour frotter le fond de la piscine et la débarrasser de traces d’impuretés incrustées.
  • le balais électrique : à piles ou avec une batterie, il ne nécessite pas d’aspirateur de maison, mais possède un sac intégré. Le coût d’achat est cependant plus élevé.

L’échelle de piscine hors sol

L’échelle est indispensable pour une piscine hors sol. Si quelquefois elle est présente dans le pack lors de l’achat de la piscine, ce n’est pas nécessairement le cas. L’important est de choisir un modèle le plus stable possible, adapté à la taille de la piscine, avec des revêtements antidérapants. Pour une meilleure longévité, surveillez les traitements des marches et le poids maximum autorisé. Enfin, il faut avoir que certains modèles sont sécurisés pour éviter les accidents domestiques. La partie extérieure se retire ou se ferme pour empêcher un enfant de grimper.

Le liner de piscine hors sol

Le liner d’une piscine est le tissu de revêtement, souvent en PVC, qui vient recouvrir l’intérieur de toute piscine. C’est lui qui permet l’étanchéité de toute l’installation. S’il est inclus lors de l’achat d’une piscine en kit (bois, acier, tubulaire), il peut être changé après quelques années, suite à l’usure du précédent. La qualité est très variable entre chaque produit, puisqu’un liner a une durée de vie comprise entre 5 et 20 ans suivant le modèle.

Ce qui joue dans son prix, c’est évidemment sa résistance et son épaisseur. Certains offrent également des traitements utiles, limitant le dépôt d’algues, ou le rendant plus résistant aux UV ou antidérapant. Pour les très grandes piscines, il est tout à fait possible de faire changer le liner par un professionnel.

Le chauffage de piscine hors sol

Utiliser sa piscine au-delà de l’été, en voilà une bonne idée. Les systèmes de chauffages pour piscine se développent de plus en plus. On peut en citer trois principaux :
  •  le réchauffeur électrique est branché sur une prise électrique. Utilisé en dehors des moments de nage, en même temps que le système de filtration, il réchauffe l’eau lorsqu’elle est filtrée, grâce à une résistance. Si ce chauffage coûte entre 100 et 300 €, il revient beaucoup plus cher au niveau de la consommation électrique.
  • le réchauffeur solaire : ce système comprend des canalisations et un capteur solaire. Grâce à la chaleur du soleil, l’eau est réchauffée en passant par des canalisations spécifiques grâce à la pression de la pompe de la piscine. Si cet équipement se limite aux piscines de moins de 20 m3, il a l’avantage d’être économique (environ 200 €) et totalement écologique.
  • la pompe à chaleur : cette pompe, qui se raccorde au système de filtration, transfert la chaleur récupérée dans l’air. Cette solution est onéreuse, environ 1 000 à 1 500 €, et est donc réservée aux très grandes piscines.

Le skimmer de piscine hors sol

Le skimmer est une pièce prépondérante du circuit de filtration. Situé au niveau de la surface de l’eau, il filtre les impuretés présentes sur l’eau et évacue l’eau en excès pour éviter à la piscine de déborder. Il a donc un rôle de pré-filtre. Il est important de bien positionner le skimmer, en prenant notamment en compte le sens du vent afin de faciliter la venue des déchets dans ce système.

Le robot de piscine hors sol

Le robot pour piscine est le compagnon idéal pour avoir en toute occasion une piscine totalement propre. Il existe des dizaines de modèles différents. Ainsi, pour choisir correctement le robot nécessaire, quelques critères sont à vérifier :
  • que nettoie le robot ? Seulement le fond de la piscine ou également les parois et la ligne d’eau ? Les modèles les plus évolués ne vont pas laisser un cm3 sale.
  • comment fonctionne-t-il ? Le robot peut être autonome ou peut fonctionner en lien avec le système de filtration.
  • quel est le temps de nettoyage ? Certains modèles ont un cycle rapide de quelques minutes pratique juste avant de se mettre à l’eau.
  • quel est son prix ? Cela varie entre 100 et 1 000 €

La bâche hivernage pour piscine hors sol

Certaines piscines hors sol, notamment en bois, peuvent être laissées en place l’hiver. Mais il est impensable de ne pas la protéger. Il existe donc des bâches spécifiques, principalement de deux types : les bâches étanches et opaques évitent l’infiltration d’eau et de détritus. Traitées contre les UV, elles évitent la prolifération des algues. Par contre, les eaux de pluie ont tendance à stagner dessus, pouvant les abîmer. Les bâches filtrantes, comme l’indique leur nom, filtre l’eau, qui va s’écouler dans la piscine. Pratique pour les régions pluvieuses. Par contre, en laissant passer l’eau, des petits détritus passent également, tout comme les UV.

L’abri de piscine hors sol

L’abri de piscine a une double utilité : protéger la piscine des éléments extérieurs et éviter toute noyade. Il permet aussi de chauffer l’eau en créant un effet de serre. L’abri de piscine fait partie des quatre éléments de sécurité prévus par la loi, et dont au moins un doit être installé dans les piscines enterrées : alarme, volet, barrières de sécurité. Ainsi, si les piscines hors sol ne sont pas concernées, les accidents y sont courants.

Pour bien choisir son abri, prévoir la bonne taille et un budget élevé, à partir de 1 000 €.

L’escalier de piscine hors sol

Certaines piscines hors sol, intégrées dans une terrasse, donne une impression d’être enterrée. Ainsi, plutôt qu’une échelle, un escalier sera privilégie. Celui-ci est escamotable ou non, afin de le déplacer ou de l’enlever pour éviter sa casse lors de périodes de gel. Les prix débutent autour de 200 €. Il est toutefois nécessaire de vérifier que les marches soient antidérapantes pour éviter toute chute.

Le filtre à sable pour piscine hors sol

Comme on l’a précisé, le système de filtration de la piscine est une chose à ne pas négliger. Le filtre à sable est le nom générique pour les systèmes de filtration. Son nom provient des grains présents dans les deux tiers de la bombonne qui va filtrer l’eau. De nos jours, si les modèles classiques filtrent grâce à du sable, de la zéolite ou des billes de verre peuvent être utilisées, pour des meilleures performances.

Pour les petites piscines, il existe des filtres à cartouches changeables, notamment de marques Intex. La cartouche est alors en papier ou en synthétique. L’avantage de ce filtre est qu’il ne doit pas être nettoyé, seulement remplacer. Le coût à l’usage est peut être plus important, mais cela est contrebalancé par la facilité d’entretien.

Type de piscines, accessoires indispensables ou pratiques, vous savez désormais tout pour passer un été dans l’eau !

Les autres types de piscines

 




Piscine hors sol : le guide
4.1 (82.11%) 19 votes

Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes