Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Assurance bris de glace

Un bris de glace est un accident causant souvent des dommages conséquents sur les surfaces vitrées de l’habitation. Les contrats d’assurance habitation prévoient une garantie bris de glace obligatoire comme la garantie dégâts des eaux ou la garantie incendie par exemple.

bris-de-glace-assurance

Beaucoup de personnes pensent qu’une garantie bris de glace ne peut s’appliquer que dans le cas d’une assurance auto. Or, la garantie bris de glace est belle et bien présente dans le contrat d’assurance habitation, protégeant les locataires et propriétaires sur la plupart des équipements verriers et vitrés de leur logement. Toutefois, certaines conditions et exclusions sont à connaître.

En règle générale, cette garantie couvre les fenêtres, les portes vitrées, les vérandas, les verrières et même dans certains cas les enseignes lumineuses, les aquariums, les décorations en verre, les vitres d’insert. Il est également possible de prévoir une extension de garantie pour les éléments d’équipements sanitaires.

La garantie bris de glace

Prévue pour tous les souscripteurs d’assurance logement, la garantie bris de glace s’applique sans condition particulière sur tous les dommages et accidents causés sur les vitres de l’habitation, les parois vitrées ornant les balcons, les terrasses, les vérandas, les lucarnes, etc. Précisons quand même que c’est une garantie uniquement de dommages matériels. Les dommages immatériels comme les blessures ne sont pas prises en charge par ce type de garantie.

Elle intervient, dans la majorité des cas, suite à des sinistres tels que la grêle, le vandalisme et les tentatives d’effraction. Il peut arriver que des enfants, en jouant, cassent ou endommagent une vitre, la garantie s’applique également.  Néanmoins, si l’accident est intentionnel ou que l’équipement vitré présentait des signes de vétusté, l’expert pourra refuser l’indemnisation.

Si le contrat habitation de l’assuré le mentionne, la garantie peut également prendre en charge les dégâts sur le verre du mobilier. Les portes en verre, les vitrines, les cabines de douche et les miroirs par exemple.

Les équipements spécifiques

Il est important de noter que certains objets ne seront pas pris en charge tels que la vaisselle, les objets de collection en verre, les vases, les luminaires, etc. De plus, des équipements vitrés spécifiques nécessiteront d’une extension de garantie bris de glace pour être indemnisés en cas de sinistre. En ce qui concerne les aquariums et vivariums, l’assuré devra les mentionner dans son contrat d’habitation et souscrire une option de protection spécifique.

Le principe est le même si votre habitation dispose de panneaux solaires. Ces derniers présentent des risques de dommages en cas de grêle par exemple, il faut alors mentionner la présence de ces équipements à son assureur pour être couvert.

La démarche à suivre en cas de bris de glace

Une fois le sinistre constaté, il faut prévenir rapidement son assurance dans un délai de deux jours maximum pour déclarer le sinistre et commencer la procédure d’indemnisation. En attendant, l’assuré doit protéger et sécuriser son habitation avant l’arrivée d’un professionnel. L’assuré ne peut s’occuper lui-même de la rénovation, une facture ou un devis de professionnel sera le justificatif permettant à l’assurance de l’indemniser.

Dans la majorité des cas, un expert n’aura pas besoin de se déplacer pour constater les dégâts, des photos et justificatifs suffiront à la compagnie d’assurance. Toutefois, selon les contrats et les types de compagnie d’assurance, l’assuré devra dans la plupart des cas régler une franchise.

Le cumul des garanties

Il arrive parfois qu’il y ait un cumul de garanties entre la garantie bris de glace et :

  • la garantie incendie : il se peut que le bris de glace soit du à un incendie. Dans ce cas précis, la garantie incendie prendra en charge ce bris de glace.
  • la garantie tempête : il est fréquent qu’une tempête occasionne des bris de glace auquel cas c’est la garantie tempête qui permettra d’être indemnisé.
  • la garantie vol et cambriolage : il est rare qu’un cambriolage se fasse sans effraction. Le plus souvent, les voleurs cassent une vitre pour entrer dans votre domicile. La garantie vol et cambriolage ne prend pas généralement en charge ce dommage et c’est la garantie bris de glace qui prend le relais.
  • la garantie risques technologiques : au cas où un sinistre est reconnu officiellement par les autorités comme une catastrophe technologique, alors le bris de glace sera couvert par cette garantie. Dans le cas inverse, c’est la garantie bris de glace qui vous indemnisera.
Assurance bris de glace
Evaluez cet article