Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Sinistres habitation : types et démarches » Assurance évènement climatique » Mesures d’urgence en cas d’évènement climatique

Mesures d’urgence en cas d’évènement climatique

Un événement climatique est directement lié à des conditions météorologiques anormales entraînant, dans la majorité des cas, une activité intense et anormale de la part d’un élément naturel pouvant tout détruire sur son passage sans que rien n’y personne ne puisse l’empêcher. Selon les situations géographiques, ces risques climatiques peuvent prendre plusieurs formes. Les sinistrés peuvent rencontrer des dégâts liés aux inondations, aux tempêtes, à la canicule ou encore à une vague de grand froid.

Les assurés, en raison de leurs contrats d’assurance logement sont automatiquement couverts et protégés par les différentes garanties indispensables présentes dans ce dernier. Toutefois, connaissant l’ampleur des possibles dégâts, il est fortement conseillé de mettre en place des mesures d’urgence face à ces événements climatiques dans le but de se protéger et de limiter les dégâts.

Dans certaines situations, il serait même judicieux de mettre en place des dispositifs de prévention pour pouvoir affronter les sinistres dans les meilleures conditions possibles.

La garantie événement climatique

Il est important de faire la nuance entre événement climatique et catastrophe naturelle. Tous les événements climatiques tels que les tempêtes sont entièrement pris en charge par les compagnies d’assurance. Ces dernières partent du principe que tous les dommages liés à une activité climatique anormale sont assurables. En ce qui concerne les catastrophes naturelles, les dégâts sont dans la majorité des cas plus importants. Prenons l’exemple d’un tremblement de terre, les assurances ont besoin, dans ces situations, d’aides financières de la part de l’État pour indemniser les sinistrés.

Dans les faits, certaines régions françaises sont bien plus exposées aux événements climatiques. En tant que locataire ou propriétaire, le « Plan de Prévention des Risques Naturels » (PPRN) est à la disposition de tous. Ce document présente les principales zones dites à « risques » et les zones où il est totalement interdit de construire une habitation. Ce plan de prévention informe les habitants des mesures de prévention à réaliser pour limiter les dommages face aux potentiels risques climatiques.

Faire face à un événement climatique

Il peut être primordial de savoir ce qui doit être fait ou non face à ce type de sinistre. Dans les cas les plus extrêmes, les mesures de prévention mises en place au préalable pourraient peut être vous sauver la vie.

Les mesures préventives

Il est plus que judicieux de savoir comment anticiper les événements climatiques et de connaître les actions à mettre en place pour les prévenir :

  • Préparer un kit de survie : dans les situations les plus extrêmes, il est possible que les habitants soient obligés de se confiner quelques temps. De ce fait, il est vital de préparer des essentiels de survie comme des réserves d’eau, de nourriture, de médicaments, de vêtements de sécurité,etc. Mettre à l’abri l’ensemble de ses documents importants est fortement recommandé.
  • Repérer et préparer une pièce : il s’agit de repérer un pièce dans l’habitation où tous les occupants pourront se mettre à l’abri. Entreposez le kit de survie et mettez à l’abri les biens de valeur et les objets précieux.
  • Se tenir informé : à l’arrivée d’un événement climatique anormal, les habitants doivent se tenir informés des futurs risques potentiels. Pour cela, Météo France communique via la télévision ou la radio des niveaux de vigilance allant du vert au rouge, rouge étant le niveau maximal de risque.

Pendant les événements météorologiques

Une fois l’alerte lancée par Météo France et le niveau de vigilance rouge mis en place, il est temps d’effectuer toutes les mesures d’urgence :

  • Se mettre rapidement à l’abri : placez tous les occupants du logement dans la pièce de sécurité choisie au préalable.
  • Condamner toutes les entrées du logement : il s’agit de fermer toutes les ouvertures de l’habitation (portes, fenêtres, garages, portail…).
  • Contacter rapidement les secours : une fois à l’abri, il est nécessaire d’appeler les secours ou les pompiers.
  • Rester alerté : il est important de rester alerté de l’avancée du sinistre via la radio ou la télévision. Des recommandations de la part des secours et des autorités pourront être diffusées sur ces canaux, comme le fait de couper les arrivées de gaz, d’électricité ou d’eau par exemple.

Une fois le sinistre terminé et avec l’accord des autorités publiques, les habitants pourront quitter leur confinement. Après avoir observé l’étendue des dégâts, les assurées doivent contacter rapidement leurs assurances pour effectuer la déclaration de sinistre. Une fois réalisée, une liste détaillant l’ensemble des pertes doit être établie et accompagnée des justificatifs de valeur des biens détruits. Si les sinistrés sont face à une tempête, ils devront se procurer auprès de Météo France, une attestation prouvant que les dégâts sont réellement liés à un événement climatique anormale.