Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Assurance habitation : votre profil » L’assurance multirisque habitation pour les propriétaires occupants

L’assurance multirisque habitation pour les propriétaires occupants

Au même titre que le locataire, en tant que propriétaire, vous assurer, est indispensable. Le propriétaire occupant aura besoin d’une assurance multirisques habitation propriétaire pour la sauvegarde de son patrimoine et pour la couverture de ses responsabilités. En effet, si vous êtes propriétaire occupant, votre assurance habitation doit mentionner précisément des garanties essentielles en relation avec votre bien. Ces dernières vont assurer la sauvegarde du patrimoine, souvent le fruit de nombreux efforts.

L’assurance habitation doit prendre en compte l’ensemble des risques que pourraient faire courir votre logement à autrui, de même que les dommages possibles sur le mobilier.

assurance-habitation-proprietaire-occupant

Assurance habitation pour les propriétaires occupants et responsabilité civile

S’assurer en responsabilité civile n’est pas une obligation légale pour le propriétaire occupant. Toutefois, en cas de dommage provoqué par son habitation sur la propriété d’autrui, le propriétaire reste responsable surtout sur le plan financier. Il est donc judicieux pour le propriétaire occupant de se couvrir contre les possibles plaintes des personnes physiques et morales environnantes.

Cette garantie s’appelle « recours des voisins et tiers ». Elle couvre l’ensemble des préjudices provoqués par l’habitation mais aussi par ses occupants humains comme animaux. Petite parenthèse sur les animaux, si le propriétaire possède un chien dit « dangereux », il devra souscrire une responsabilité civile différente.

Cette garantie couvre également toutes les personnes à sa charge, ses enfants et ses ascendants. La garantie recours des voisins et tiers est valide même si les assurés ne se trouvent pas dans l’habitation au moment des dommages.

Les garanties optionnelles de l’assurance habitation

Une assurance habitation et une bonne responsabilité civile ne sont pas toujours suffisantes pour le propriétaire occupant. En effet, ce dernier doit prendre en compte les risques météorologiques ainsi que les risques naturels et techniques. Par exemple, une neige abondante pourrait endommager le toit, de fortes pluies pourraient créer des inondations sans que ces risques soient pris en compte dans l’assurance habitation.  Pour les propriétaires habitant sur la côte ouest, il peut s’avérer indispensable de souscrire une garantie tempête. Il est aussi conseillé de penser aux dégâts liés à la grêle et à ses ravages.

Les sinistres les plus courants de l’assurance habitation

Le contrat multirisque habitation

Au titre de la responsabilité civile, le propriétaire occupant doit aussi couvrir l’ensemble de ses biens mobiliers et immobiliers. En général, le contrat type est labellisé « multirisques habitation ». Il contient la plupart du temps une garantie contre les incendies, les explosions et les dégâts des eaux. En cas de sinistre, l’indemnisation s’appliquera sur l’immeuble, les équipements et le mobilier.

Après les risques météorologiques et les catastrophes naturelles, le propriétaire occupant doit prendre en compte les risques de vol. Plus particulièrement si le propriétaire occupe un logement au rez-de-chaussée. Les contrats de multirisques habitation incluent en général les risques de cambriolage, en précisant toutefois les conditions dans lesquelles l’infraction s’est déroulée.

Attention, les propriétaires de maison pourraient ne pas être couverts contre les infractions par escalade alors que le risque est bien présent.

Quel est le coût pour le propriétaire occupant ?

Pour assurer son bien, le propriétaire occupant doit examiner la franchise de son assurance et le taux de vétusté de ses biens. La principale question que le propriétaire doit se poser est la suivante : « Cela vaut-il la peine de payer une cotisation plus chère afin d’obtenir une franchise moins élevée ? ». Toutes les garanties qui composent une assurance habitation sont régies par leur propre franchise, correspondante au montant dont vous devrez vous acquitter. Le propriétaire doit trouver le parfait équilibre entre le risque encouru et le montant de la franchise à régler.

Second point, le propriétaire doit, si possible, faire évaluer le taux de vétusté, c’est à dire la dépréciation de ses objets en fonction de leur âge. Le contrat multirisques habitation indique à quel niveau, le propriétaire sera dédommagé en cas de sinistre.  Il peut être remboursé à la valeur d’occasion, c’est à dire que le propriétaire devra payer la différence ou alors être remboursé à la valeur de remplacement qui correspond à la valeur à neuf du bien, le propriétaire n’aura qu’à payer la franchise dans ce cas.

En résumé, un propriétaire occupant doit choisir une assurance habitation pour se protéger des risques que pourrait engendrer son logement à autrui, ainsi que les dommages éventuels que les biens pourraient subir. De plus, une responsabilité civile et la formule multirisques habitation libérerait le propriétaire de tous risques météorologiques et naturels et protégerait l’ensemble des occupants de l’habitation.

L’assurance multirisque habitation pour les propriétaires occupants
Evaluez cet article