Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Sinistres habitation : types et démarches » Assurance vol et cambriolage » La garantie vol : comment être correctement indemnisé par votre assurance habitation ?

La garantie vol : comment être correctement indemnisé par votre assurance habitation ?

La majorité des contrats d’assurance habitation incluent une garantie vol. Néanmoins, selon les contrats et les événements, vous n’êtes pas nécessairement couvert de la même façon. Découvrez les différentes situations pour lesquelles vous pouvez être protégé et quelles sont les modalités de prise en charge par votre assurance.

 

Les situations de vol couvertes par la garantie vol

Différentes situations sont en principe répertoriées dans votre contrat d’assurance :

  • Les vols commis par effraction de votre habitation.
  • Les vols commis suite à des menaces ou des actes de violence.
  • Les vols commis par abus de confiance. Il s’agit d’une personne que vous avez embauchée et qui a trahi votre confiance. Il convient alors de porter plainte.
  • Les vols commis suite à une introduction clandestine ou une manœuvre frauduleuse (le cambrioleur pénètre chez vous à votre insu alors que vous êtes présent, la cambrioleur se fait passer pour un vendeur ou un technicien, etc.).
  • Les vols commis par usage de fausses clés.

Bon à savoir : Si vous perdez un bien, ou qu’il disparaît, ce cas n’est pas considéré comme un vol par votre assurance habitation.

Les situations de vol non couvertes par la garantie vol

D’autres situations ne sont en revanche pas pris en charge :

  • Les vols commis par un membre de votre famille ou avec sa complicité.
  • Les vols commis suite au vol de vos clefs, si vous n’avez pas changé vos serrures.
  • Les vols commis suite à une négligence de votre part, comme un défaut de sécurité de votre habitation.

Bon à savoir : Les exclusions figurent dans votre contrat d’assurance. Ainsi, si vous n’occupez pas votre logement pendant une certaine période, votre contrat peut ne pas s’appliquer en cas de vol.

Les autres événements pris en charge par votre assurance habitation

Selon les compagnies d’assurance et les contrats, la garantie vol peut aussi couvrir :

  • Les détériorations immobilières consécutives au vol.
  • Les actes de vandalisme commis par le cambrioleur (détériorations de vos biens mobiliers ou immobiliers). Certaines compagnies d’assurance peuvent vous proposer de garantir ces actes en dehors de la garantie vol.
  • Les frais de remplacement des serrures. Certaines assurances proposent même des services d’assistance pour trouver un professionnel, voire de rembourser les frais de remplacement des serrures suit au vol ou à la perte de vos clés.

Les biens couverts par la garantie vol

La garantie vol de votre contrat d’assurance habitation s’applique à l’ensemble des biens mobiliers que vous détenez dans votre maison ou appartement, ou ceux des personnes habitant avec vous : meubles, vêtements, électroménager, etc.

Selon les contrats et les compagnies d’assurance, il existe quelques cas particuliers :

  • Les objets loués ou confiés, qui peuvent être assurés mais pour un montant limité.
  • Les objets de valeurs (bijoux, meubles anciens, etc.), pour lesquels il est conseillé de choisir un niveau de garantie offrant un plafond d’indemnisation élevé.
  • Les billets de banque, espèces, valeurs, qui peuvent être assurés mais pour un montant limité et à condition qu’ils soient placés dans un lieu sécurisé (coffre-fort).
  • Les objets rangés dans une dépendance (cave, garage, etc.) qui ne sont pas nécessairement couvert par la garantie vol

Bon à savoir : Les biens stockés dans un jardin, une cour ou dans les parties communes de votre immeuble ne sont pas couverts. Pour les résidences secondaires, des contrats d’assurance spécifiques sont proposés.

Être indemnisé en cas de cambriolage

Si vous êtes victime d’un vol, il est conseillé dans un premier temps de :

  • Sécuriser votre habitation pour éviter un nouveau cambriolage.
  • Contacter la police, dans un délai de 24h, et de déposer une plainte.

Il convient ensuite de lister l’ensemble des biens volés et d’envoyer à votre assureur :

  • La liste des objets volés.
  • Une description des circonstances du vol.
  • Les factures d’achat ou de réparation, les bons de garantie, les certificats d’authenticité… pour établir la preuve de l’existence de biens volés et de leur valeur.
  • Tous autres justificatifs, comme par exemple des photos ou un inventaire notarié pour des objets reçus suite à un héritage.
  • Le récépissé de la déclaration de vol que vous avez faite auprès des autorités de police.

Bon à savoir : La majorité des contrats d’assurance MRH vous indemnise sur la base de la valeur de remplacement de vos biens au jour du vol, déduction faite d’un coefficient de vétusté. D’autres proposent l’option de rééquipement à neuf. A vous d’étudier la meilleure option !

Un conseil : misez sur la prévention

Votre compagnie peut vous imposer certaines conditions de sécurité et de protection de votre domicile. Lisez notre article « Assurance habitation : quelles conditions en matière de sécurité ? »