Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Trouver un locataire : les différentes démarches

En tant que propriétaire bailleur, il est important de trouver le locataire idéal qui répond à différents critères notamment en ce qui concerne la solvabilité et les ressources financières. Pour trouver un locataire, le propriétaire a deux possibilités : s’occuper lui-même de la recherche ou alors déléguer la mission à une agence immobilière.

Les deux méthodes possèdent leurs propres avantages, mais également leurs inconvénients. Diverses procédures doivent également être mises en place pour trouver l’occupant de son bien immobilier.

trouver-un-locataire

Évaluer son bien à louer

Avant de commencer les recherches pour trouver le locataire qui occupera le logement, il est important que le propriétaire évalue son bien par rapport au marché. Cette évaluation concerne l’un des principaux éléments du logement : son loyer.

Le bailleur ne peut pas fixer librement le montant du loyer, il doit prêter attention à ne pas dépasser un certain plafond, différent selon la ville de résidence. La fixation du montant du loyer est une étape cruciale. Le propriétaire doit trouver le juste-milieu entre son retour sur investissement et le fait de ne pas fixer un loyer trop important par risque de ne pas avoir de dépôt de candidatures.

La meilleure solution à disposition du propriétaire est la comparaison de son bien avec ceux déjà présents sur le marché de la location. En fonction des prestations du bien et de la situation géographique, il pourra alors fixer le montant de son loyer.

Le propriétaire bailleur peut également être accompagné d’un professionnel de l’immobilier pour l’aider à évaluer précisément son bien.

Propriétaire : trouver un locataire soi-même

Une fois le bien évalué et le montant du loyer fixé, le propriétaire peut commencer les démarches afin de trouver le locataire qui occupera son logement. Pour cela, il peut réaliser cette procédure de façon autonome.

La première étape consiste à rédiger l’offre de location du logement. Elle doit être précise et comporter certaines mentions obligatoires comme le type de bien à louer (appartement, maison, etc.), s’il s’agit d’une location vide ou meublée, le loyer et les charges locatives ainsi que l’étiquette énergie, obligatoire depuis 2011, elle présente les dépenses énergétiques du logement.

Afin d’attirer plus d’éventuels dépositaires de dossier, l’annonce peut également préciser toutes les commodités à proximité du bien (transport en commun, écoles, commerces par exemple) et certaines prestations (ascenseur, parking, gardien, etc.).

Une fois l’annonce rédigée et mise en forme, le propriétaire devra la publier sur plusieurs supports : sites internet, magazines, journaux spécialisés entre autres. Selon, le support et la plate-forme choisis, la publication peut être payante. Les réseaux sociaux peuvent s’avérer être également de très bons supports de publication.

Ensuite, le bailleur devra s’occuper d’accueillir les intéressés pour réaliser une visite du bien. S’ensuivent l’étude des différents dossiers, le choix du futur locataire, la signature du bail et la réalisation de l’état des lieux d’entrée.

Trouver un locataire par ses propres moyens permet au propriétaire d’économiser de l’argent et d’être en contact direct avec les futurs locataires. Toutefois, le principal inconvénient reste la perte de temps. En effet, la réalisation de toutes ces procédures peut prendre énormément de temps.

Propriétaire : trouver un locataire via un intermédiaire

Pour gagner du temps, le bailleur peut décider de déléguer la mission de recherche à une tierce personne. Il peut s’adresser à une agence immobilière, un gestionnaire de biens immobiliers ou encore à un notaire. Dans cette situation, l’intermédiaire se charge de l’ensemble des procédures. Il réalise même une sélection de plusieurs candidats potentiellement solvables aux yeux du bailleur. Ce dernier n’aura qu’à sélectionner le futur locataire.

Cette possibilité permet au propriétaire de gagner beaucoup de temps. La seule contrainte reste financière. En effet, avec le futur locataire, ils devront régler une commission à l’intermédiaire, le plus souvent équivalente à un mois de loyer d’avance sans les charges.

La solvabilité : un des critères les plus importants

Que le bailleur mandate un intermédiaire ou s’occupe lui-même de la recherche d’un locataire, il devra trouver un locataire solvable pour s’assurer de sa capacité à payer le loyer tous les mois. Pour cela, le dépositaire de dossier devra fournir différents justificatifs au propriétaire relevant de son identité, de son activité professionnelle et de ses ressources financières.