Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Sinistres habitation : types et démarches » Dégât des eaux : garantie, déclaration et indemnisation » Dégâts des eaux : toutes les infiltrations ne sont pas prises en charge !

Dégâts des eaux : toutes les infiltrations ne sont pas prises en charge !

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous bénéficiez d’une garantie dégât des eaux dans le cadre de votre contrat d’assurance habitation. Plusieurs origines de dégâts des eaux sont prises en charge. Mais lisez attentivement votre contrat, notamment pour le cas particulier des infiltrations. Toutes ne sont pas prises en charge !

La garantie dégât des eaux : quelle couverture ?

Si vous êtes victime d’un dégât des eaux, votre assurance habitation prend en charge le sinistre, que vous soyez locataire ou propriétaire. Dans la majorité des cas, la garantie dégâts des eaux couvre les dommages causés à vos biens ainsi qu’à ceux de vos voisins dans les situations suivantes :

  • Les ruptures de tuyaux ou de canalisations.
  • Les simples fuites, les débordements de baignoire.
  • Et les infiltrations par le toit ou les pièces sanitaires.

Elle prend aussi en charge les interventions consécutives au sinistre comme les travaux de réparation, les dommages sur les murs, les plafonds, les sols, etc.

Il est conseillé de consulter votre contrat d’assurance qui doit indiquer explicitement les dommages qui sont pris en charge et ceux qui ne sont pas remboursés.

Les exclusions de garantie : les infiltrations dues à l’humidité, la buée ou la condensation

La plupart des contrats d’assurance excluent les infiltrations dites lentes, qui sont la conséquence de l’humidité, de la buée ou de la condensation dans une pièce.

En effet, les assureurs considèrent que ce sinistre peut aisément être évité, en aérant correctement les pièces concernées par exemple. Ils considèrent aussi ces dégâts comme un défaut d’entretien de votre part. Vous en êtes le responsable, vous devez donc payer les frais liés aux réparations.

Seule exception : les malfaçons. Si les infiltrations sont liées à une malfaçon, vous pouvez vous retourner contre le professionnel qui a effectué des travaux chez vous.

Le cas particulier des infiltrations par les portes et les fenêtres

Là encore, la majorité des contrats d’assurances habitations excluent les infiltrations par les portes et les fenêtres. Ce sont aussi des infiltrations considérées comme lentes et qui peuvent aisément être évitées par vos soins.

Néanmoins, certaines assurances couvrent ce type de dégâts des eaux, sous certaines conditions. Il faut notamment que vos portes et vos fenêtres aient été bien closes au moment du sinistre.

Dans tous les cas, il est vivement conseillé de lire votre contrat d’assurance habitation afin d’identifier les dommages pris en charge par votre compagnie d’assurance.