Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Assurance habitation : quelles garanties choisir ?

Assurance habitation : quelles garanties choisir ?

Fortement conseillée et même obligatoire pour tous les locataires et colocataires, l’assurance habitation apporte une couverture optimale en cas de sinistre ou de dégâts divers qui peuvent survenir dans le logement. L’assurance prend en charge le coût des réparations liées à ces sinistres. Avoir une assurance habitation permet donc de bénéficier d’un niveau de protection important mais surtout, d’éviter de lourdes dépenses. Voici quelles garanties choisir au moment de souscrire à une assurance habitation.
garanties assurance habitation

L’assurance habitation : obligatoire ou non ?

Sur le papier, seuls les locataires et les colocataires ont l’obligation de souscrire à une assurance habitation, avec comme garantie minimale la responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages engendrés aux tiers en cas de sinistre.

Les propriétaires, qu’ils occupent le logement ou non, ne sont pas concernés par cette obligation mais ont tout intérêt à souscrire à un contrat d’assurance habitation. En effet, les risques encourus sont identiques que pour les locataires (dégât des eaux, incendie, vol…).

De ce fait, le montant des réparations peut être rapidement important. De nombreux ménages sont dans l’impossibilité de débourser de telles sommes et recevoir une indemnisation -même minime- est toujours appréciable. C’est pour cette raison qu’il est vivement recommandé à tous les occupants d’un logement de souscrire à un contrat d’assurance habitation.

Pour les propriétaires non occupants, il est également préférable d’être couvert par une assurance habitation car, il est illégal d’imposer à un locataire une couverture supérieure au minimum légal (soit la garantie responsabilité civile). Par conséquent, si le locataire n’est pas couvert, c’est le propriétaire qui devra rembourser les éventuels frais causés par des sinistres.

Les garanties incluses dans les contrats de base

Différentes garanties sont comprises dans la plupart des contrats d’assurance habitation.

La garantie responsabilité civile, déjà évoquée, est la garantie minimale obligatoire qui prend en charge les dégâts causés chez un tiers suite à un sinistre dans le logement de l’assuré. Cela concerne, par exemple, les incendies ou les dégâts des eaux. En cas de problème dans un logement, les voisins pourront être indemnisés grâce à cette garantie responsabilité civile.

Le dégât des eaux étant le sinistre le plus courant, la garantie dégâts des eaux, est systématiquement incluse dans les contrats d’assurance habitation de base. Certaines compagnies d’assurance ajoutent des extensions pour inclure des ruptures de canalisation, des inondations, des infiltrations de façades…

Avec la garantie incendie, ce sont tous les dégâts provoqués par un départ de feu dans le logement de l’assuré qui sont pris en charge. En revanche, il est important de faire attention aux exclusions de garantie et d’ajouter des options. Par exemple, si l’assuré possède des appareils haut de gamme, l’option dommages électriques est intéressante. Il est aussi fortement recommandé de profiter d’une meilleure protection face aux dégâts liés à la fumée et pas non seulement aux flammes. Les compagnies d’assurance proposent aussi de souscrire à une option pour les incendies dits volontaires, engendrés par une cigarette ou un barbecue.

La garantie bris de glace couvre les dommages des fenêtres brisées par des projectiles divers ou lors d’une tentative de cambriolage, mais seulement si rien n’a été dérobé. Sinon, c’est la garantie vol qui s’active. Toutefois, dans des logements, certaines conditions sont nécessaires pour que cette dernière entre en jeu, comme l’installation d’une alarme ou la pose d’une serrure 5 points et de barreaux aux fenêtres. Plusieurs formules sont proposées pour définir le montant maximal de l’indemnisation.

Enfin, la garantie intempérie couvre les dommages dus à une toiture abîmée par la grêle ou une chute d’arbre, à une avalanche, un glissement de terrain ou une inondation. Les tempêtes ainsi que les catastrophes naturelles reconnues par un arrêté interministériel ne sont pas concernées. Pour un assuré qui vit dans un logement qui se trouve dans un secteur à risque, l’idéal est de prendre une option spécifique.

Les garanties supplémentaires au contrat

Les garanties incluses dans les contrats de base permettent de couvrir une majorité des dégâts mais il est possible d’ajouter des garanties supplémentaires pour profiter d’une couverture maximale.

Un assuré qui habite en maison pourra souscrire à une garantie pour couvrir son mobilier de jardin, et même sa piscine et ses équipements. Pour la piscine, la garantie n’est pas obligatoire mais très conseillée. Idem pour les abris de jardin et les ateliers de bricolage n’étant pas attenants à la maison mais situés sur le même terrain.

Quelqu’un qui possède des objets de valeur comme des tableaux, des bijoux ou même des meubles peut prendre une option pour assurer ses biens et être indemnisé en cas de vol ou même de perte.

Une garantie optionnelle pour les appareils électroniques et de domotique existe. Les assistantes maternelles peuvent souscrire à une option spécifique en lien avec leur métier. De même pour ceux qui accueillent une personne âgée ou handicapée.

L’assurance habitation n’est pas toujours obligatoire mais elle reste vivement recommandée pour tous les occupants d’un logement, quelle que soit sa situation géographique. Certaines garanties sont incluses dans la majorité des contrats et permettent aux assurés d’être dédommagés en cas de sinistre. Des options supplémentaires sont possibles. Chaque assuré peut ainsi moduler son contrat et profiter d’une assurance habitation qui lui convient parfaitement.