Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Assurer sa piscine : quelles sont les démarches à engager ?

Assurer sa piscine : quelles sont les démarches à engager ?

Vous possédez une piscine dans votre jardin ou vous venez d’en faire construire une ? Qu’elle soit enterrée ou semi-enterrée, il est fortement recommandé de la déclarer à votre assurance. L’objectif ? Vous protéger en cas de dommages divers ou d’intempéries, mais aussi protéger vos proches.

garantie-piscine-habitation

Un préalable : répondre aux exigences de la réglementation

Afin de déclarer votre piscine à votre assurance en toute légalité et de bénéficier de la meilleure indemnisation en cas de sinistre, vous devez vous assurer que vous respectez certaines règles relatives à la sécurité des personnes qui profiteront de votre piscine.

Vous avez ainsi l’obligation d’installer au moins l’un des quatre équipements suivants :

  • un système d’alarme sonore pouvant détecter les chutes dans l’eau ou signaler l’approche d’une personne au bord de la piscine.
  • Une barrière de protection d’accès au bassin.
  • Une couverture de sécurité assortie de dispositifs d’accrochage (volet roulant).
  • Un abri de piscine, comme une véranda recouvrant intégralement le bassin.

Cette obligation est en ligne directe avec la réglementation en vigueur qui s’applique aux piscines privées en plein air dont le bassin est totalement ou partiellement enterré, ainsi qu’aux spas enterrés. Elle ne concerne pas les bassins gonflables ou démontables, ni les piscines portées au sol.

A noter que si vous ne respectez pas cette réglementation, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros. Ce n’est donc pas qu’une question d’assurance !

Souscrire une option piscine auprès de votre assureur habitation

Une fois votre piscine déclarée à votre assureur, ce dernier vous proposera une option spécifique, à souscrire en complément de votre assurance habitation. Bien que votre piscine soit située dans votre jardin, la garantie piscine est une assurance bien distincte de la garantie jardin.

Cette option comporte généralement deux volets :

  • Une garantie dommages qui couvre les dommages causés à votre piscine, à la structure du bassin et aux différents équipements (robot d’entretien, volet roulant, matériel servant au chauffage, etc.).

A noter que si vous faites appel à un professionnel pour construire votre piscine, la garantie dommages-ouvrage est obligatoire dès le début des travaux.

Vous avez également la possibilité de faire assurer plus spécifiquement vos équipements de piscine (accessoires d’entretien, abri, etc.) pour les assurer notamment contre le vol ou la casse.

Sans oublier les autres garanties

En complément de votre assurance, vous bénéficiez également de garanties complémentaires liées à la construction de votre piscine par un professionnel :

  • la garantie de parfaitement achèvement qui couvre les malfaçons ou défauts de conformité déclarés sur le procès verbal lors de la réception de la piscine ou apparus durant la première année. Le constructeur a alors l’obligation de les réparer pendant cette période.
  • La garantie décennale qui couvre les dégâts et les malfaçons qui pourraient compromettre la solidité de l’ouvrage ou le rendre impropre à sa destination.
  • La garantie de bon fonctionnement, ou garantie biennale, qui impose au constructeur de s’assurer du bon fonctionnement des équipements dissociables du bassin (canalisation, vannes, etc.). Elle couvre toutes les pièces détachées de votre piscine pendant deux ans à compter de leur achat, y compris celles que vous installez vous-même.
Evaluez cet article