Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Travail à domicile : comment être bien assuré ?

Travail à domicile : comment être bien assuré ?

Quel que soit votre statut ou votre profession, si vous travaillez ou souhaitez travailler de chez vous, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance complémentaire à votre assurance multirisque habitation. Explications

travail-a-domicile-assurance-habitation

Les risques auxquels vous pouvez être exposé

Selon votre activité professionnelle, en travaillant à domicile, vous vous exposez à plusieurs risques potentiels :

  • Des dommages ou nuisances causés à des tiers, dont vos clients.
  • Des dommages subis directement ou indirectement par des tiers identifiés ou non.
  • Des dommages causés à votre logement du fait de votre activité à domicile.
  • Des dommages subis du fait d’un incident ou accident survenu à votre domicile.

Afin de limiter les risques liés à la vie quotidienne de votre habitation (enfants, animaux, etc.), il est conseillé d’installer votre espace de travail dans un endroit le plus indépendant possible du reste du logement.

Adapter l’assurance à votre situation professionnelle

Votre assurance multirisque habitation vous assure en matière de vie privée. Elle ne peut assurer ni votre activité professionnelle ni vos biens professionnels. Il en va de même avec votre responsabilité civile qui ne vous couvre que pour les accidents liés à votre vie privée.

Il est donc important de distinguer les différents cas de travail à domicile, qui n’ont pas les mêmes incidences sur vos besoins en termes d’assurance.

Vous êtes salarié en télétravail

Salarié d’une entreprise, vous exercez votre activité depuis votre domicile un ou plusieurs jours par semaine. Vous êtes ce que l’on appelle un télétravailleur. Votre matériel professionnel et vous-même êtes couverts par l’assurance de votre employeur, comme tous les autres salariés.

Seule obligation : votre entreprise doit autoriser l’exercice de votre profession depuis votre domicile, en le notifiant dans votre contrat de travail. Elle pourra vous demander de fournir une attestation de votre assurance habitation.

Bon à savoir : Si vous êtes locataire, vous devez en principe obtenir l’accord de votre propriétaire bailleur pour exercer votre activité à domicile, notamment si vous êtes amené à recevoir des clients chez vous.

Vous êtes travailleur indépendant et disposez d’un local dédié

Vous exercez votre activité professionnelle dans un atelier, un cabinet ou un endroit dédié. Votre assurance habitation ne peut vous couvrir. Vous devez alors souscrire une assurance multirisque professionnelle pour protéger votre lieu de travail, vos biens et vos marchandises.

Vous êtes travailleur indépendant et travaillez chez vous

Vous exercez votre activité dans votre maison ou appartement. Vous devez contacter votre assurance pour lui demander une extension de votre assurance multirisque habitation. Votre matériel informatique et tout autre bien professionnel seront alors protégés.

Attention, dans les deux derniers cas, seul votre matériel est couvert. En tant que chef d’entreprise, votre responsabilité peut être engagée en cas de perte de données confidentielles, de casse d’un matériel prêté par un client, etc. Il est donc vivement conseillé de souscrire une assurance en responsabilité civile professionnelle qui a pour objet de réparer les dommages corporels, matériels et immatériels que vous pourriez causer à vos clients ou des tiers à l’occasion de l’exercice de votre activité.

Dans tous les cas, contactez votre compagnie d’assurance pour étudier votre situation et évaluer, selon votre statut, les risques liés à votre activité et les garanties à prévoir. Ainsi, en cas de sinistre dans votre logement, dû à votre activité professionnelle, vous n’aurez pas de mauvaises surprises !