Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » L’assurance dommages électriques : sécuriser vos équipements électriques

L’assurance dommages électriques : sécuriser vos équipements électriques

Électroménager, informatique, Hi-Fi… Les équipements électriques sont de plus en plus présents dans nos foyers. Que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident électrique qui pourrait les endommager. Pensez à les protéger.

garantie-dommages-electriques

Quels sont les appareils concernés ?

Option complémentaire de votre assurance d’habitation, l’assurance dommages électriques couvre tous les appareils électriques que vous utilisez au quotidien et qui sont reliés au secteur :

  • les appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, congélateur, four, micro-ondes, etc.).
  • Les produits high-tech (télévision, ordinateur, Smartphone, etc.).

Certains contrats peuvent aussi couvrir les matériels électriques tels que les prises, les interrupteurs, etc.

Bon à savoir : tous les appareils installés chez vous sont protégés par cette garantie, avec néanmoins l’application de conditions d’ancienneté.

Quels sont les risques couverts ?

L’assurance dommages électriques prévient :

  • les risques de surtension, c’est-à-dire une hausse soudaine de la tension électrique liée à la foudre ou un dysfonctionnement de votre installation électrique.
  • Les risques de sous-tension, c’est-à-dire une baisse de tension électrique souvent liée à une mauvaise manipulation du distributeur.

A noter que les pannes (liées à l’usure par exemple), les défauts de fabrication ou les incidents mécaniques (non électriques) qui pourraient endommager vos appareils ne sont pas pris en charge.

Comment déclarer un sinistre ?

Si les modalités de déclaration du sinistre à votre assurance sont généralement les mêmes que dans le cadre de votre contrat multirisque habitation, elles peuvent parfois être différentes et nécessiter que vous vous renseignez auprès de votre assureur.

On observe néanmoins qu’une majorité d’assurances demande de :

  • déclarer votre sinistre dans les cinq jours ouvrés,
  • conserver vos biens endommagés pendant toute la durée du dossier, notamment en cas d’expertise,
  • fournir le devis ou la facture en cas de réparation ou de remplacement du matériel.

Vous serez le plus souvent indemnisé sur la base de la valeur à neuf des appareils, c’est à dire d’un montant équivalent au même produit au moment du sinistre.

A noter que les assurances appliquent très souvent une franchise et un plafond de remboursement.

Quelles sont les différences avec l’assurance incendie ?

L’assurance incendie et l’assurance dommages électrique, si elles sont complémentaires, n’ont pas réellement le même champ d’intervention.

Toute la différence réside dans l’origine de l’incendie :

  • si votre cuisine prend feu suite au dysfonctionnement de l’un de vos appareils, votre garantie incendie prendra en compte les dommages causés par l’incendie et vous serez indemnisé de l’appareil défectueux par l’assurance dommages électriques.
  • Si en revanche c’est un incendie externe qui détruit un ou plusieurs de vos appareils, seule la garantie incendie entrera en jeu.

Quelles sont vos obligations ?

En tant que propriétaire ou locataire de votre logement, il est fortement conseillé de veiller à l’entretien de vos installations électriques. La vétusté de vos installations pourrait jouer en votre défaveur en cas d’expertise…

Evaluez cet article