Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Chambres d’hôtes : pensez à vous assurer !

Chambres d’hôtes : pensez à vous assurer !

Vous envisagez de louer des chambres d’hôtes. Mais avez-vous pensé à vous renseigner auprès de votre assurance habitation ? Si vous n’avez aucune obligation en matière d’assurance, il est néanmoins fortement recommandé de vous rapprocher de votre compagnie d’assurance pour adapter vos garanties à vos besoins.

Une activité réglementée

L’exploitation des chambres d’hôtes est réglementée. L’article D324-13 du Code du tourisme précise que « l’activité de location de chambres d’hôtes (…) est la fourniture groupée de la nuitée et du petit déjeuner. Elle est limitée à un nombre maximal de cinq chambres pour une capacité maximale d’accueil de quinze personnes. L’accueil est assuré par l’habitant. »

Cette activité requiert au préalable une déclaration en mairie.

Une assurance optionnelle mais recommandée

Que vous exploitiez une ou plusieurs chambres d’hôtes dans votre maison, il est important de savoir que votre assurance multirisque habitation ne couvre pas les risques associés à un hébergement touristique. Des risques biens réels qui ne sont pas à négliger car ils peuvent concerner vos hôtes à plusieurs niveaux : une tuile qui tombe sur leur véhicule, un hôte qui se blesse en glissant sur votre terrasse, une intoxication alimentaire suite au petit déjeuner, etc.

Si la loi ne prévoit aucune obligation spécifique, il est souvent nécessaire de vous rapprocher de votre compagnie d’assurance pour prévoir une extension de votre contrat d’assurance habitation ou encore pour souscrire une assurance spécifique. Tout dépend du nombre de chambres que vous louez et du profil de votre logement…

Extension de garantie de votre contrat d’assurance

Si vous louez une ou deux chambres de manière occasionnelle, il est en principe conseillé de souscrire une extension de garantie auprès de votre compagnie d’assurance.

Pour une centaine d’euros par an supplémentaire, vous pouvez être assuré en responsabilité civile. Si l’un de vos hôtes a un accident chez vous, votre assurance l’indemnisera.

Souscription d’une assurance spécifique

Dans la mesure où vous êtes amené à louer un nombre de chambres approchant ou atteignant le nombre des cinq chambres réglementaires, il est nécessaire de souscrire une assurance spécialisée dans les chambres d’hôtes.

Si vous habitez dans un château ou une demeure classée, il peut également être intéressant de souscrire un contrat spécifique pour les chambres d’hôtes « haut de gamme ». Ce contrat vous permet notamment de couvrir vos biens mobiliers.

Les principales garanties à étudier avec votre assureur

Quel que soit votre choix, extension de garanties ou souscription d’un contrat dédié, vous avez la possibilité d’opter pour des garanties spécifiques :

  • Une garantie pertes financières. Si vous subissez un incendie ou un dégât des eaux vous empêchant d’accueillir vos hôtes, votre compagnie d’assurance vous dédommage sur la base de vos revenus de l’année précédant le sinistre.
  • Une garantie protection des biens de vos hôtes. Cette garantie protège les bagages, les effets personnels et les véhicules de vos hôtes contre le vol et le vandalisme pendant le temps de leur séjour. Attention, certains biens ne sont pas couverts, comme notamment les cartes bancaires, les bijoux ou les téléphones portables.
  • Une garantie intoxication alimentaire. Cette garantie est particulièrement intéressante si vous proposez un service de table d’hôtes.
  • Des garanties spécifiques pour les activités. Cette garantie est nécessaire si vous proposez des balades à cheval, vous louez des barques ou des vélos…
Evaluez cet article