Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » La valeur résiduelle des biens mobiliers : qu’est-ce que c’est ?

La valeur résiduelle des biens mobiliers : qu’est-ce que c’est ?

En cas de sinistre, votre compagnie d’assurance habitation couvre vos biens mobiliers en fonction de leur valeur résiduelle. Comment est-elle calculée ?

valeur residuelle bien mobilier

La valeur résiduelle d’un bien immobilier : définition

La valeur résiduelle d’un bien mobilier correspond à sa valeur marchande au moment du sinistre, ou plus exactement juste avant que le sinistre ne survienne et ne le détériore. En effet, n’oubliez pas que dès son achat la valeur d’un bien immobilier commence à se déprécier.

Pour estimer la valeur résiduelle, les compagnies d’assurance prennent la valeur à neuf du bien et appliquent en principe un coefficient de vétusté.

La valeur résiduelle : son calcul

Chaque année qui passe fait perdre de la valeur aux biens mobiliers, à un rythme plus ou moins rapide selon leur nature. En effet, votre machine à laver verra sa valeur résiduelle diminuer plus vite que celle de votre literie mais moins vite que celle de vos chaussures.

Seules exceptions : la vaisselle et le mobilier de style qui conservent leur valeur à neuf, voir, pour le cas du mobilier de style, qui voient leur valeur augmenter avec le temps.

Selon les compagnies d’assurance, le mode de calcul de la valeur résiduelle diffère. On peut observer deux pratiques :

  • L’application d’un taux d’usure annuel. La valeur résiduelle du bien diminue d’année en année selon un pourcentage précis et est calculée par rapport à la valeur résiduelle de l’année précédente. Elle ne peut jamais atteindre la valeur zéro.
  • L’application d’un barème dégressif. La valeur résiduelle du bien correspond à un pourcentage de la valeur initiale. Le bien perd un peu de sa valeur chaque année, jusqu’à atteindre la valeur de zéro.

L’indemnisation de vos biens mobiliers

La plupart de vos biens mobiliers sont assurés pour leur valeur résiduelle. En cas de sinistre, votre compagnie d’assurance vous rembourse donc la valeur du bien au moment du sinistre et non sa valeur au prix du neuf.

Voici quelques exemples de dépréciation des biens mobiliers (les pourcentages correspondant à la valeur résiduelle des biens) :

Bien / Durée1 an3 ans5 ans8 ans
Gros électroménager86 %57 %29 %0 %
Petit électroménager80 %40 %5 %0 %
Télévision Hi Fi90 %70 %50 %20 %
Micro informatique80 %40 %5 %0 %
Vêtements / chaussures66 %5 %0 %0 %

Quelques conseils pour assurer vos biens mobiliers

Afin d’être bien couvert en cas de sinistre, il est conseillé de :

  • Réaliser un inventaire régulier de vos biens mobiliers et d’identifier leur coefficient de vétusté afin d’ajuster le montant de votre prime d’assurance en conséquence.
  • Faire expertiser la valeur de vos biens pour s’assurer que leur valeur résiduelle sera évaluée correctement.
  • Souscrire des options complémentaires pour assurer certains biens spécifiques comme les instrument de musique ou les objets de valeur, etc.