Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Abri de piscine : ne pas oublier de le déclarer à votre assurance

Abri de piscine : ne pas oublier de le déclarer à votre assurance

Si vous possédez un abri de piscine ou que avez prévu d’en installer un, n’oubliez pas de le déclarer à votre compagnie d’assurance, et cela dès le premier jour de pose. Vous avez ainsi la certitude d’être couvert en cas de sinistre. En savoir plus…

Les abris de piscine représentent une forme de couverture de piscine qui permet de sécuriser votre piscine mais aussi d’en prolonger sa période d’utilisation. Ils permettent notamment de se prémunir contre les risques de noyade chez les jeunes enfants et de répondre ainsi à la réglementation.

Déclarer votre abri de piscine : une obligation vis à vis de votre assurance

Si vous possédez une piscine protégée par un abri de piscine, il est important de déclarer votre abri à votre compagnie d’assurance comme n’importe quelle pièce ou bien de votre habitation. Cette déclaration vous permet d’être couvert en cas de :

  • Tempêtes ou conditions météorologiques qui pourraient détériorer l’abri.

En cas de sinistre, les dégâts sont pris en charge et vous pouvez obtenir une indemnisation de la part de votre assurer. Sans déclaration préalable à votre assurance, vous ne bénéficiez d’aucune indemnisation, même s’il s’agit d’un événement climatique déclaré comme catastrophe naturelle. Vous êtes alors tenu de payer les réparations.

Les démarches pour déclarer votre abri de piscine

Afin d’assurer votre abri de jardin, il convient tout simplement de contacter votre compagnie d’assurance par téléphone ou email et de lui fournir :

  • Votre numéro de contrat d’assurance.
  • Les caractéristiques de votre abri de piscine : ses dimensions, sa superficie, les matériaux qui le composent, le prix, etc.

Bon à savoir : Comme votre habitation, votre abri de piscine doit être assuré dès le premier jour de sa pose. Vous pouvez ainsi être serein : en cas d’intempérie, vous êtes immédiatement couvert par votre assurance !

Les conséquences sur votre contrat d’assurance habitation

Lors de la déclaration de votre abri de piscine, votre compagnie d’assurance vous propose une extension de garantie de votre assurance multirisque habitation. Cette extension entraîne une augmentation de votre prime d’assurance :

  • Pour un abri classique : quelques euros par an.
  • Pour un abri intégré à votre maison : un surcoût de 200 à 500 EUR selon les assurances.

Bon à savoir : Si vous possédez un abri de piscine intégré à votre maison, votre taxe d’habitation sera majorée.

Les autres garanties à ne pas oublier

Votre abri de piscine est par ailleurs couvert par d’autres garanties :

  • Des garanties contractuelles, mentionnées dans votre contrat, qui précisent les engagements du fabricant en cas de problème (garantie contre la grêle, garantie anticorrosion, etc.).
  • Des garanties spécifiques, mentionnées également dans votre contrat, qui vont couvrir un élément particulier de votre abri, comme un moteur, le verre, etc.
  • Une garantie biennale ou de bon fonctionnement. La garantie décennale ne s’applique que très rarement aux abris de piscine.
  • La responsabilité civile du professionnel qui vient installer votre abri et qui couvre les risques inhérents au chantier.
  • La norme NF P 90-309 neiges et vents qui impose aux abris de piscine une résistance à minima à un vent de 100 km / h et un poids de neige de 45 Kg au m2.
Evaluez cet article