Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Assurance habitation pour un logement temporaire

Assurance habitation pour un logement temporaire

Lorsque l’on souhaite louer un logement pendant quelques jours ou quelques semaines, le futur occupant devra vérifier la présence de certaines spécificités dans son contrat d’assurance habitation ou le cas échéant, souscrire de nouvelles assurances et garanties.

Dans la plupart des situations, le loueur d’un logement temporaire n’est pas dans l’obligation de souscrire une nouvelle assurance habitation. Toutefois, il est important de savoir comment il sera protégé en cas de dommages corporels ou causés au logement temporaire.

assurance habitation logement temporaire

Assurer un logement temporaire en tant que propriétaire

Le propriétaire qui souhaite louer de façon temporaire son bien peut prendre en charge les démarches pour assurer le logement et couvrir sa responsabilité civile contre les potentiels dommages et sinistres.

Il a la possibilité de souscrire plusieurs garanties et assurances dans cette situation. Le propriétaire d’un logement temporaire peut contracter une garantie « recours des locataires contre le propriétaire ». Elle permet de couvrir ce dernier contre les dommages causés aux locataires si une malfaçon ou un défaut d’entretien est à l’origine des dommages.

Le propriétaire peut aussi souscrire une assurance « pour le compte de qui il appartiendra » et/ou une garantie « abandon de recours ». Ces deux protections garantissent que la responsabilité des locataires ne sera pas mise en cause en cas de dommages et sinistres.

Assurer un logement temporaire en tant que locataire

Pour assurer une location temporaire, le locataire est face à plusieurs possibilités. Soit le propriétaire a pris en charge les démarches nécessaires, soit l’assurance habitation de la résidence principale couvre le locataire le temps d’une location temporaire ou soit le locataire décide de souscrire une assurance temporaire.

Cependant, il est fortement recommandé aux locataires temporaires de souscrire une garantie appelée « responsabilité civile villégiature ». Cette dernière protège l’assuré et sa responsabilité civile dans un autre logement que le sien. En cas de dommages ou de sinistres provoquant des dégâts chez les voisins et les tiers, le locataire doit impérativement souscrire une extension de garantie « responsabilité civile à l’égard des voisins et des tiers ».

Le contrat d’assurance habitation temporaire

Le locataire temporaire peut souscrire une assurance « habitation temporaire » si le propriétaire n’a pas effectué les démarches d’assurance nécessaires et que le contrat d’habitation du locataire n’inclut pas de garantie « villégiature ». Comme son nom l’indique, le contrat d’assurance habitation temporaire permet de souscrire une couverture pour un logement sur une période déterminée. C’est une solution idéale pour la location temporaire d’un appartement ou d’une maison individuelle que ce soit un contrat de location classique ou une location saisonnière.

Même si dans la plupart des cas, le propriétaire loueur souscrit une assurance pour son bien, il est vivement recommandé que le locataire en fasse autant afin de couvrir l’ensemble des dommages que peuvent subir les occupants et le bien immobilier lui-même. Cette assurance habitation temporaire comporte les mêmes protections que l’assurance classique et prévoit des garanties de responsabilités civiles et des garanties contre les sinistres tels qu’un incendie, une explosion ou un dégât des eaux.

Evaluez cet article