Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Assurer un logement insolite

On entend par logement insolite, les résidences habitables qui sortent de l’ordinaire. Originales et hors normes, ces habitations séduisent de plus en plus de personnes. Que ce soit une cabane dans les arbres, une péniche ou un ancien entrepôt professionnel, la liste de ce genre de logement est vaste et ne se termine que là où l’imagination des occupants s’arrête.

Ces résidences plus qu’atypiques sont, elles aussi, régies par certaines obligations d’assurance. Ce n’est pas parce que l’on souhaite vivre hors des sentiers battus que l’on est dispensé de toutes les protections nécessaires et obligatoires.

assurance-habitation-logement-insolite

Qu’est-ce qu’un logement insolite pour les assureurs ?

Du point de vue des compagnies d’assurance, les habitations ordinaires sont définies comme un logement construit et fixé au sol pour accueillir des occupants. Elles font, alors, la distinction avec ces logements dits « atypiques » et divisent ces derniers en deux catégories bien distinctes :

  • ce qu’on appelle plus communément les lofts : ce sont des anciens locaux destinés à un usage professionnel et transformés en logement habitable. Dans la plupart du temps, ce sont des anciens hangars, usines ou entrepôts.
  • Les habitations sans fondations fixes : par définition ces habitations sont mobiles et peuvent se déplacer. On retrouve dans cette catégorie les caravanes, les péniches et les yourtes par exemple.

Assurer son logement atypique

De part leur utilisation première, ces nouveaux logements surprenants n’ont pas été conçus dans le but de vivre à l’intérieur. Ils sont donc soumis à de nombreux travaux d’adaptation et de rénovation afin que l’habitation insolite respecte les normes en vigueur et soit protégée des potentiels risques et sinistres. Il est vrai que ce type de résidence peut être exposé à plus de risques que les logements traditionnels, notamment en terme d’incendie ou de cambriolage.

Les propriétaires et les occupants ont donc tout intérêt à bien protéger leur logement contre les risques naturels et contre les tentatives de cambriolage dont les habitations « nomades » sont particulièrement plus exposées.

Assurer un loft

Beaucoup de français rêvent d’occuper un loft, ce logement alliant modernité, esprit industriel et espace. Désormais plus accessible et plus facilement réalisable, convertir un ancien local industriel en logement est toutefois soumis à une réglementation stricte et à des démarches indispensables.

Dans un premier temps, le futur occupant doit demander une autorisation, à la mairie, afin de savoir si le bien est transformable. Il s’agit ici de demander le changement de destination du bâtiment. Ensuite, un permis de construire est obligatoire et indispensable pour commencer la réalisation des travaux.

Pour terminer, dès l’entrée des occupants dans les lieux, l’étape de la souscription d’un contrat d’assurance logement est obligatoire et impérative. Même si le lieu est différent d’un logement classique, en ce qui concerne les lofts, les protections et les garanties du contrat restent similaires avec les garanties des responsabilités civiles et les garanties contre les risques d’incendie, de vol, de dégât des eaux,etc.

Assurer un logement mobile

Les péniches

Même si dans les esprits la volonté de vivre dans une habitation dite « nomade » est synonyme de liberté, les occupants sont tout de même obligés de se plier à certaines obligations et démarches.Certaines logements atypiques sont très réglementés. En effet, pour vivre dans une péniche par exemple, les occupants doivent l’immatriculer et la faire expertiser par l’assureur. Ce dernier déterminera alors les valeurs à garantir et les spécificités du contrat d’assurance habitation. Les occupants devront souscrire une assurance fluviale, composée des mêmes garanties et clauses qu’un contrat d’habitation classique mais le protégeant contre divers risques spécifiques. Il est également nécessaire de posséder un permis spécial et des autorisations pour naviguer et amarrer.

Les caravanes ou roulottes

Les habitations de type caravane ou roulotte possèdent aussi des réglementations strictes. Ces types de résidences sont soumises à une législation stricte. En effet, la loi prévoit plusieurs restrictions comme l’interdiction de stationner plus de trois mois hors des terrains prévus à cet effet, de stationner un mobile-home dans un espace privé, etc.  Ces véhicules aménagés sont encore considérés comme des logements saisonniers, de ce fait pour vivre et assurer ce type de logement, il est important de vérifier directement avec l’assureur les différentes spécificités : le stationnement, le poids, la mise en circulation, etc.

Pour résumer

Si vous souhaitez vivre dans un de ces types de logements considérés comme insolites et atypiques, il est d’une part nécessaire de l’assurer et de le protéger au même titre qu’un logement dit classique. La meilleure solution reste de présenter, directement, son logement à l’assureur pour qu’il détermine les spécificités et se rende compte de  l’originalité de la résidence.

Toutefois, certaines habitations surprenantes ne sont pas encore soumises à une législation car très peu répandue encore pour le moment, c’est le cas des yourtes par exemple. Ce manque de législation et de réglementation peut entraîner des tarifs plus importants.

Evaluez cet article