Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Des nuisibles chez vous : pouvez-vous compter sur votre assurance habitation ?

Des nuisibles chez vous : pouvez-vous compter sur votre assurance habitation ?

Souris, cafards, termites… Votre maison ou votre appartement n’est pas à l’abri d’une attaque de nuisibles qui peuvent entraîner des dégâts importants. Comment gérer la situation ? Votre assurance habitation peut-elle prendre en charge les frais d’extermination ou les dégâts constatés ?

 

Identifier les nuisibles, les ennemis de votre logement

Dans votre maison ou votre appartement, de petites bêtes, appelées des nuisibles, peuvent envahir votre espace pour votre plus grand désarroi. Très désagréables, les nuisibles sont source de bruit mais surtout ils peuvent entraîner des dégâts dans votre habitation.

Dressons un inventaire des nuisibles les plus courants et de leurs nuisances :

  • Les termites. Ces petits insectes se nourrissent de bois. Si vous possédez des poutres apparentes, vous pouvez constater leurs dégâts. Il est plus difficile de les détecter (et souvent trop tard) dans les planchers en bois ou tout élément de boiserie.
  • Les souris. Ces petits rongeurs peuvent transmettre des maladies, via leurs urines et excréments, et contaminer votre maison. Ils peuvent aussi causer des dommages en grignotant des matériaux (le bois ou des matériaux d’isolation par exemple), des câbles électriques… et entraîner des courts circuits, des incendies.
  • Les fouines. Ces petits mammifères s’attaquent aux matériaux d’isolation, comme la laine de verre, dans lesquels ils aiment installer leur nid. En détériorant votre isolation, ils ont un impact sur les performances énergétiques de votre logement.
  • Les punaises de lits. Ces insectes aiment les espaces sombres et les endroits calmes. Sommiers, matelas, canapés, dessous de tapis… autant de lieux où elles s’abritent et où il est difficile de les repérer. Elles sont connues pour les réactions dermatologiques et allergiques qu’elles entraînent.
  • Les puces. Ces insectes vivent le plus souvent sur les animaux mais pondent leurs œufs chez vous (fentes du plancher, canapé, tapis, tissus, etc.). Leurs piqures entraînent principalement des réactions cutanées.
  • Les cafards ou les blattes. Ces insectes vivent dans les recoins des pièces chaudes et se nourrissent la nuit de déchets alimentaires. Ils peuvent transmettre des maladies.

Les solutions pour combattre les nuisibles

Selon le nuisible et l’étendue de la situation, vous pouvez agir vous-même ou faire intervenir un professionnel. Quelques exemples :

  • Placer des pièges à des endroits clés pour les souris et les fouines.
  • Utiliser les sprays répulsifs ou des grilles anti-rongeurs pour bloquer les voies d’accès des souris et des fouines.
  • Utiliser des insecticides puissants pour les cafards, les blattes, les puces en veillant à renouveler l’intervention pour éviter leur reproduction.
  • Faire intervenir – via votre syndic – une équipe spécialisée pour stopper la prolifération des cafards et des blattes si votre immeuble est infesté.
  • Faire intervenir un professionnel pour traiter votre logement contre les termites.

La prise en charge des frais des traitements

Si vous êtes le propriétaire du logement, vous prenez à votre charge l’ensemble des frais occasionnés par l’extermination des nuisibles.

Si vous êtes locataire, contactez le propriétaire pour l’informer de la situation. C’est en effet de sa responsabilité de prendre en charge le traitement d’éradication ou l’intervention d’un professionnel. Il peut ensuite vous demander le remboursement de l’achat des produits de désinsectisation qui font partie des charges récupérables. La main d’œuvre reste à sa charge.

Si vous êtes en copropriété et que plusieurs appartements de l’immeuble sont infestés, le syndic doit intervenir.

Les nuisibles et votre contrat d’assurance habitation

Votre contrat d’assurance multirisque habitation ne prend en charge ni les frais d’éradication ni les dommages causés par des nuisible dans votre habitation. En effet, les compagnies d’assurance ne couvrent que les sinistres engendrés par un incendie, un dégât des eaux, une tempête ou une catastrophe naturelle.

Vous pouvez par contre vous rapprocher des collectivités locales qui, pour certaines, mettent en place des aides pour lutter contre les nuisibles de la région.

Bon à savoir : Si le vendeur de votre bien immobilier ne vous a pas fourni de diagnostic termite et si vous constatez rapidement une invasion, vous pouvez vous retourner contre lui pour vice caché.

Evaluez cet article