Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Le guide de l’assurance habitation » Vitre brisée : le fonctionnement de la garantie bris de glace ou bris de vitre

Vitre brisée : le fonctionnement de la garantie bris de glace ou bris de vitre

En principe comprise dans votre contrat d’assurance multirisque habitation, la garantie bris de glace ou bris de vitre vous couvre contre les dommages accidentels sur des éléments vitrés. Mais attention tous les contrats n’ont pas les mêmes couvertures. En savoir plus…

La garantie bris de glace

La majorité des contrats d’assurance habitation incluent une garantie bris de glace.

La garantie bris de glace, ou bris de vitre, vous couvre – en cas de dommages accidentels – sur des éléments vitrés situés à l’intérieur ou à l’extérieur de votre logement, mais aussi sur les vitres intégrées à vos meubles, objets ou parties de votre habitation. La grêle, les tentatives d’effraction, la chute d’un projectile, le lancement d’un ballon d’enfant, etc. sont ainsi considérés comme des dommages accidentels. Par contre, si l’expert mandaté par votre assurance apporte la preuve que les dommages sont intentionnels ou qu’ils sont liés à la vétusté de vos installations (fêlures dans les vitres), vous ne serez pas remboursé.

Les dommages couverts ou exclus : à nuancer selon les contrats

Sont concernés par la garantie bris de glace :

  • Les vitres équipant les fenêtres, velux ou lucarnes de votre logement.
  • Les vitres des baies vitrées ou portes vitrées, des rambardes de balcons ou terrasses, des murs séparateurs de balcons.
  • Les verres ou miroirs fixés au mur ou intégrés au mobilier (bibliothèque, cabine de douche, etc.), les plaques en vitrocéramiques, les cloisons aux carreaux de verre.
  • Les vérandas, les verrières et les marquises (selon votre contrat).
  • Les aquariums ou vivariums (selon votre contrat).
  • Les panneaux solaires installés et non entreposés (selon votre contrat).

Les exclusions les plus courantes sont les suivantes :

  • La vaisselle.
  • Les décorations en verre (comme les figurines, objets de collection ou objets de décoration).
  • Les lustres, appliques et ampoules.
  • Les verres optiques.

Bon à savoir : Tous les contrats n’ont pas la même couverture pour la garantie bris de glace. Pensez à consulter les clauses de votre contrat d’assurance habitation pour connaître les garanties et les exclusions. Pensez aussi à assurer vos biens de valeur comme un lustre en cristal ou un télescope.

La déclaration du sinistre à votre compagnie d’assurance

Comme la majorité des sinistres relatifs à l’assurance habitation, vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés à partir du moment où vous constatez le sinistre pour le déclarer – par lettre recommandée – à votre compagnie d’assurance. Si le bris de glace est lié à un cambriolage, vous disposez par contre d’un délai de 2 jours ouvrés.

Dans le cadre de votre déclaration, il est conseillé de :

  • Sécuriser les dégâts, en recouvrant ou bâchant la vitre cassée ou l’objet brisé, afin d’éviter que les dommages ne s’aggravent.
  • Prendre des photos des dommages occasionnés.
  • Ne pas remplacer la vitre ou l’objet sans en avertir votre compagnie d’assurance.

La procédure d’indemnisation

L’indemnisation est en principe calculée en fonction de la formule de contrat d’assurance habitation que vous avez choisie auprès de votre compagnie d’assurance. Soyez attentif aux montants de la franchise et du plafond de remboursement mis en place.

 

Vitre brisée : le fonctionnement de la garantie bris de glace ou bris de vitre
5 (100%) 1 vote