Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Guide du locataire » Comment obtenir un logement pour jeunes travailleurs ?

Comment obtenir un logement pour jeunes travailleurs ?

Vous êtes apprenti, étudiant salarié ou en stage. Vous pouvez accéder à un premier logement autonome grâce aux foyers de jeunes travailleurs ou habitat jeunes. Quelles sont les conditions d’accès et les démarches pour obtenir ce type de logement ? En savoir plus.

 

Les foyers de jeunes travailleurs ou habitat jeunes

Un foyer de jeunes, également appelé foyer pour jeunes travailleurs ou habitat jeunes, est une résidence qui loue des chambres à des jeunes seuls ou en couple, entre 16 et 25 (parfois 30 ans), exerçant une activité professionnelle, en stage ou en apprentissage. Certains établissements accueillent des étudiants ou des jeunes en recherche d’emploi.

Les foyers proposent à la fois des chambres et des espaces communs, avec des systèmes de pension ou de demi-pension.

Les démarches pour obtenir un logement en foyer

Plusieurs mois à l’avance, envoyez votre candidature directement aux foyers de jeunes travailleurs, dont les coordonnées peuvent être obtenues auprès de votre mairie.

Vous pouvez aussi vous rapprocher de :

Pour obtenir une place, vous devez disposer de papiers d’identité (carte d’identité, passeport français ou titre de séjour en France) en cours de validité.

L’obligation de la signature d’un contrat

Dès l’obtention de ce logement, vous signez un contrat avec le gestionnaire de votre foyer qui précise les éléments suivants :

  • Les conditions d’admission dans le foyer.
  • La date de prise d’effet du contrat.
  • Les modalités et conditions de résiliation du contrat.
  • Le montant de la redevance mensuelle et l’ensemble des prestations annexes.
  • Le montant du dépôt de garantie.
  • La description des locaux et équipements à usage privatif, ainsi que les espaces collectifs mis à votre disposition.

Le loyer, ou redevance mensuelle, et les prestations annexes

En bénéficiant de ce type de logement, vous vous engagez à régler les coûts d’hébergement suivants :

  • Des frais d’inscription et de dossier, à régler le jour de votre arrivée (50 euros environ).
  • Un dépôt de garantie qui correspond à un mois de loyer, hors charges, auquel il vous faut parfois ajouter le règlement d’une carte magnétique.
  • Une redevance mensuelle ou loyer (entre 250 et 500 euros par mois selon les résidences) qui comprend une assurance en responsabilité civile et divers services comme les petits déjeuners, la blanchisserie, etc.

Vous pouvez aussi avoir accès à un self-service, dont il vous faudra régler le prix du repas.

Bon à savoir : selon votre situation professionnelle et vos revenus, vous pouvez bénéficier d’une Aide personnalisée au logement (APL) et/ou d’une aide versée par le fonds de solidarité pour le logement (FSL). Tout ou partie de votre redevance mensuelle peut ainsi être pris en charge.

La durée et la fin de l’hébergement

La durée d’hébergement en foyer de jeunes travailleurs est en principe de 2 ans maximum.

Vous avez la possibilité de résilier à tout moment votre contrat en envoyant une lettre recommandée avec avis de réception au gestionnaire de votre foyer et en respectant un délai de prévis de 8 jours.

Le gestionnaire de votre foyer est aussi en droit de mettre fin à votre contrat à tout moment, par lettre recommandée avec avis de réception, s’il respecte le délai de prévis :

  • 1 mois en cas d’inexécution contractuelle, de manquement grave ou répété au règlement intérieur.
  • 3 mois si vous ne remplissez plus les conditions d’admission dans l’établissement.