Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Guide du locataire » Comment préparer un dossier de colocation solide ?

Comment préparer un dossier de colocation solide ?

Face à l’augmentation des loyers ou par simple envie d’un nouveau mode de vie, vous envisagez de partager votre logement afin de diviser le coût de la location ou de vivre dans une ambiance communautaire. Une colocation étant plus difficile à trouver qu’une simple colocation, préparez un dossier solide et complet dès les premières visites !

 

La colocation : un mode de location, mais aussi un mode de vie

La colocation est un mode de location, ou encore un mode de vie, qui s’est fortement développé au cours de ces dernières années auprès des jeunes ou des moins jeunes. Elle permet pour certains de louer un bien immobilier plus grand, tout en partageant le montant du loyer. Mais c’est aussi, pour d’autres, un choix de vie dans une ambiance communautaire.

La colocation n’est pas encadrée par la loi. Elle se définit comme une location à plusieurs personnes qui signent, ensemble, un bail.

Le contenu de votre dossier de colocation : les documents obligatoires

Que vous soyez à la recherche d’un bien auprès d’agences immobilières ou de particuliers avec des colocataires déjà identifiés, ou que vous souhaitiez rejoindre une colocation déjà constituée, les démarches sont les mêmes. Dans tous les cas, il est conseillé d’avoir préparé un dossier complet, prêt à être déposé rapidement.

Votre dossier, comme pour toute demande de location, doit comporter les éléments suivants :

  • Un justificatif d’identité : une photocopie de votre pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, permis de conduire). Si vous bénéficiez d’un garant, pensez à avoir une copie de sa pièce d’identité.
  • Si vous êtes salarié, des justificatifs de vos revenus : vos 3 dernières fiches de salaire ou le dernier bilan de votre entreprise si vous êtes entrepreneur.
  • Si vous êtes étudiant ou en recherche d’emploi : une copie de votre carte d’étudiant en cours de validité, et éventuellement un justificatif de bourse, ainsi que les 3 dernières fiches de salaire de votre garant.
  • Des justificatifs de domicile : si vous occupez déjà un logement, présentez une facture d’électricité, de gaz ou de téléphone de moins de 3 mois. Sinon, présentez des justificatifs similaires relatifs au logement de vos parents, accompagnés d’une attestation sur l’honneur qui indique que vous résidez bien à leur domicile.

Le contenu de votre dossier de colocation : les documents complémentaires

Si vous souhaitez mettre toutes vos chances de votre côté, il est conseillé de compléter votre dossier avec des documents complémentaires :

  • Vos derniers avis d’imposition ou la dernière déclaration d’impôts de votre garant.
  • Une attestation d’emploi datant de moins d’un mois sur papier à en-tête de votre entreprise précisant l’emploi mentionné sur vos fiches de paie et le type de contrat.
  • Votre relevé d’identité bancaire.
  • Un éventuel avis de situation de la CAF, résumant les allocations que vous percevez.
  • Votre carte de séjour, si vous êtes concerné.
  • Vos dernières quittances de loyer éventuellement.
  • Le relevé de taxe foncière ou d’impôts locaux de votre garant.

Les documents que vous n’avez pas à fournir : une question de droit !

Certains propriétaires ont des comportements abusifs et peuvent vous demander les documents suivants : photo d’identité, carte vitale, relevé de compte bancaire, dossier médical, casier judiciaire, etc.

Selon l’article 162 de la loi du 17 janvier 2002, votre bailleur n’a pas le droit de vous demander ces documents et vous pouvez donc refuser de les lui fournir.

Nos conseils pour un dossier solide

Pour obtenir la colocation de vos rêves, soyez prévoyant et montrez que vous êtes sérieux, organisé et que vous disposez d’une solidité financière :

  • Préparez un dossier solide.
  • Prévoyez ce dossier en plusieurs exemplaires papier pour l’agence immobilière ou le propriétaire, mais aussi pour chaque colocataire (originaux et/ou copies).
  • Conservez une copie intégrale en version numérique.
  • Vérifiez votre dossier avant chaque visite.
  • Organisez le dossier par thématiques, toujours dans le même ordre.
  • Séparez les documents liés à chaque colocataire.

Le cas de la recherche d’un appartement en colocation à Paris

Pour faire suite à une location d’appartement à Paris qui vient de se terminer, vous êtes à la recherche d’un nouveau logement mais cette fois-ci en colocation. Comme évoqué ci-dessus, il est nécessaire de constituer un dossier solide pour décrocher l’appartement de vos rêves car les places se font rares et encore plus à Paris.

Pour mettre toutes les chances de vôtre côté, une fois que vous avez trouvé le logement que vous vouliez et faire en sorte d’être accepté dans la colocation, en plus d’une préparation béton de votre dossier, il est nécessaire de soigner les apparences. Soyez bien sûr à l’heure, cela va de soi. Prenez soin de votre tenue vestimentaire en venant au rendez-vous convenablement habillé. Montrez aux autres locataires que vous êtes quelqu’un de sociable, de serviable, ouvert et adoptez un discours le plus sécurisant possible.

Dernier conseil : ne perdez pas de vue que le choix est réciproque. En effet, l’appartement a beau vous plaire si les personnes avec qui vous allez le partager ne correspondent pas à vos attentes, il est préférable parfois d’aller visiter d’autres locations afin d’éviter que la colocation ne se passe pas comme vous l’attendiez.