Contrats assurance logement

Economisez sur
votre assurance habitation

Comparez les offres

Devis gratuits en moins de 3 minutes

Vous êtes ici : Les-masure.fr » Assurance habitation : garanties et contrat » Guide du locataire » Vous êtes en colocation : avez-vous le droit à l’APL ?

Vous êtes en colocation : avez-vous le droit à l’APL ?

Vous êtes colocataire de votre résidence principale et vous souhaitez toucher une aide personnalisée au logement (APL). Y avez-vous droit ? Quelles sont les démarches à entreprendre ? Explications.

L’aide personnalisée au logement (APL) appliquée à la colocation

L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière qui vous permet de réduire le montant de votre loyer. Vous pouvez en bénéficier si vous êtes colocataire, à condition de respecter les conditions de logement et de ressources définies par la Caisse d’allocations familiales (CAF).

La colocation est en effet un mode de location où vous partagez votre logement entre plusieurs personnes, sans pour autant être en couple. Chaque colocataire est considéré par la CAF comme un allocataire avec des droits distincts.

Bon à savoir : Si les colocataires sont conjoints, concubins ou pacsés, l’APL sera calculée différemment par la CAF.

Vous avez signé un bail unique pour l’ensemble des colocataires

Tous les noms des colocataires de votre logement apparaissent sur un contrat de location unique. Vous recevez une seule quittance de loyer et vous êtes tous solidaires pour le paiement du loyer et du dépôt de garantie.

Vous devez faire chacun votre demande d’APL auprès de la CAF séparément.

Son montant est alors calculé en fonction de :

  • Vos ressources.
  • Mais aussi du loyer, divisé par le nombre de colocataires.

Bon à savoir : Si vous accueillez un nouveau colocataire ou que l’un d’entre eux vous quitte, pensez à informer la CAF de ce changement de situation pour qu’elle puisse calculer le nouveau montant de votre aide.

Vous avez signé un bail individuel pour chacun des colocataires

Si chaque colocataire a signé un contrat de location individuel, la procédure d’attribution est identique à une location classique. En effet, vous disposez d’un bail en propre, de quittances de loyer en votre nom et donc la CAF ne tient pas compte du nombre de colocataires. Elle ne prend en compte que vos ressources et les informations contenues dans votre bail.

Comment faire votre demande d’APL ?

Pour faire votre demande d’APL, adressez-vous à votre Caisse d’allocations familiales (CAF), ou pour les salariés agricoles affiliés à la Mutualité sociale agricole, à votre MSA ou votre régime de sécurité sociale. Après une simulation sur les sites de la CAF ou de la MSA, vous pouvez faire votre demande en ligne ou par courrier.